AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 249

MessageSujet: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mer 22 Juin - 12:46

    D'où elle sortait ça? Bonne question, un vieux souvenir de son code de la route sûrement... Ou bien d'un cours de biologie, il faut dire qu'elle avait toujours aimé ça et qu'elle était même douée, elle avait pensé à prendre médecine pendant un moment... Mais l'Archéologie avait pris le pas sur elle, on ne choisit pas ses études, c'est elles qui vous choisissent... Enfin c'est comme ça qu'elle l'avait ressenti, ça c'était imposé à elle, telle une évidence, elle avait eu des signes la poussant dans ce sens... Quoi? Elle croyait au destin, ce n'était pas un crime, comme elle croyait que le fait qu'elle se retrouve dans cette situation précise avec cette personne précise n'avait rien de hasardeux, mais que ce n'était qu'une suite logique de différents évènements... Après tout en était elle vraiment loin? Si dès le départ ils ne s'étaient pas adressés la parole, si dès le départ chacun avait suivi sa route sans s'envoyer des piques... Jamais elle ne serait venue lui parler se soir, ou plutôt l'emmerder, oui c'était le cas de le dire et elle en était fière! Élixir ne pouvait s'empêcher de sourire, c'était plus fort qu'elle, elle essayait pourtant d'être sérieuse, ou du moins elle essayait de tenter de le paraître... Sans grand résultat... Lexie se recula, croisant les bras sur sa poitrine à la question de Aaron...

      __. Tu veux la vérité? Vraiment... Eh bien d'accord... Elle se passa une main dans ses cheveux. J'en sais rien... Pourquoi m'avoir embrassé? Si tu arrives à y répondre, on devrait avoir un début de réponse pour les deux questions!


    Au fond les deux questions avaient surement la même réponse : par envie, par désir, parce que c'était comme ça et qu'elle n'aurait su dire vraiment pourquoi, ou du moins elle se refusait à penser la réponse! Et puis ce n'est pas comme si Lexie était une personne expressive, son expression des sentiments était quelque peu limité, elle ne connaissait que peu de mot et tous avait une faible consonance! Un peu comme un enfant qui manquerait de mot pour décrire ce qu'il verrait... On ne lui avait jamais appris tout ça, et elle avait appris surtout à ne jamais en apprendre plus. De toute façon ça finissait toujours de la même façon, souffrance, duel à mort et souffrance! En gros un maximum de déplaisir pour quelques jours de plaisir... Mieux valait encore se faire plaisir chaque jour sans penser au lendemain, c'était plus gratifiant, du moins pour Lexie ça lui convenait, c'était lorsqu'elle le voulait, elle contrôlait son destin et sa vie... Quoi de plus parfait? Rien, avoir le contrôle était tout ce qui importait, et là... Elle ne l'avait absolument pas! Lexie décroisa les bras, farfouilla dans son sac et attrapa une cigarette qu'elle s'alluma.

      __. Ce que j'ai voulu dire? … Hum... Aaron, je suis bourrée, je dis des choses que j'oublie à la seconde, comment veux-tu que je m'en souvienne? Et d'abord pourquoi tu veux le savoir? C'était un compliment... Lexie se précipita sur sa cigarette... Laisse je sais plus ce que je dis!


    Quoi? C'est vrai aussi, dire de quelqu'un qu'il était sex, c'était un compliment pour la brunette! Mais après, elle ne se souvenait pas de ce qu'elle avait failli dire, et du pourquoi du comment... Elle avait presque réussi à être crédible, ou plutôt on aurait presque pu croire qu'elle ne s'en souvenait pas... Eh bah non! De toute façon fallait toujours que ce genre de chose lui arrive à elle, elle était maudite... Non c'était la faute de Aaron, il avait tout chamboulé et pour essayer de retrouver un semblant d'équilibre et surtout, peine perdu surtout avec l'alcool ingéré, tout dans son corps lui disait de foncer, et sa raison tenter de percer en disant qu'elle se pose dans un coin et n'en bouge plus et surtout qu'elle se taise... Comme si la raison l'emportait toujours...

      __. Si on va droit dans le mur? Oui... Si on en a envie? Oui aussi, si on le regrettera demain? A coup sur non... Si ça changera notre sorte de relation bizarre? Sans le moindre doute non! Si elle mentait? Oui, mais pour une raison qu'elle n'osait penser elle était prête à prendre le risque. Le grand Aaron aurait-il peur de jouer avec la petite Élixir? Après tout qu'avons-nous réellement à perdre?


    Lexie afficha un sourire mutin, au fond elle savait qu'elle n'avait pas forcément tord, qu'avait elle à perdre? Ce n'est pas comme s'ils avaient une réelle « relation », enfin quelque chose que l'on pouvait définir comme telle! Ensuite curiosité maladive oblige, elle voulait voir jusqu'où elle pourrait aller, quitte à se brûler les ailes... De toute façon elle n'avait jamais été un véritable ange, ça ne lui ferait pas un trop gros mal.

      __. Après tout on n'a qu'une seule vie... Que serait celle-ci sans un peu de danger et l’excitation de l'inconnu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mer 22 Juin - 14:52

__. Tu veux la vérité? Vraiment... Eh bien d'accord... J'en sais rien... Pourquoi m'avoir embrassé? Si tu arrives à y répondre, on devrait avoir un début de réponse pour les deux questions!

Bonne question. Aaron n'aime pas être pris au dépourvu et celle-la il s'y était attendu. Aaron réfléchi vite et bien (c'est dit dans la présentation), mais au-delà de ça, connaissez vous la notion de réflexion non-linéaire? Non? Il s'agit simplement de la faculté de réfléchir distinctement à deux choses en même temps. Aaron a ainsi la faculté de suivre deux conversations en même temps. Ce qui est d'ailleurs amusant en soirée, j'vous donne le topo: Aaron parle avec plusieurs personnes, il entend à côté de lui une conversation entre deux filles qui parle de lui. Ainsi il peut arriver et lancer une petite remarque bien sentie aux deux nanas persuadées que personne ne les écoutait. C'est toujours d'un effet saisissant lorsqu'on allie la surprise à la pertinence. Mais revenons à nos moutons, enfin plutôt à nos deux chèvres incapables de jouer franc-jeu pour le moment.

Il avait déjà une réponse toute faite à sa question mais il se retint, Elix n'avait visiblement pas fini. Sortant une cigarette de son sac, il fut tenté de faire de même. Mais non, une clope ne lui serait d'aucune utilité, il lui fallait plus... "Bah après tout au point ou j'en suis, plus rien ne peut me faire de mal, et même si c'était le cas, j'le sentirai surement pas!. Y avait juste un hic, la drogue le rend affable, en soi ça dérange pas, mais lorsqu'il fume ce genre de conneries, bah il a tendance à se livrer. "Bon... tant pis!"

__. Ce que j'ai voulu dire? … Hum... Aaron, je suis bourrée, je dis des choses que j'oublie à la seconde, comment veux-tu que je m'en souvienne? Et d'abord pourquoi tu veux le savoir? C'était un compliment... Laisse je sais plus ce que je dis!

En toute autre circonstance, Aaron aurait été aux anges de voir Lexie perdre pied, seulement en ce moment ça ne l'arrangeait pas trop. Elle disait ne plus savoir ce qu'elle faisait, était-ce vrai? Ou alors une simple excuse, un masque? Bah après tout tout le monde en porte un. Aaron ne décrochait pas un mot. Il était droit, raide et rigide comme un miroir, car c'était ce qu'il était à cet instant précis. Aaron, ne pouvant extérioriser ses sentiments, restait de marbre. Même lorsque Lexie s'approcha de lui en disant:
__. Si on va droit dans le mur? Oui... Si on en a envie? Oui aussi, si on le regrettera demain? A coup sur non... Si ça changera notre sorte de relation bizarre? Sans le moindre doute non! Le grand Aaron aurait-il peur de jouer avec la petite Élixir? Après tout qu'avons-nous réellement à perdre?

La dernière question fit vaciller Aaron. Il doutait et ça se voyait. Il doutait de lui-même, le mot "perdre" avait suscité chez lui un regard de braise dans lequel se mêlait peur et hostilité. Il n'était pas en colère, il était effrayé. En réalité le mot "perdre" ne lui fait aucun effet. Il a quasiment tout perdu ou tout abandonné... Non ce qui l'effraie en réalité ce n'est pas l'idée de perdre, c'est l'idée de gagner. Admettons que ça marche avec Lexie "Oh mais ça va pas non??!! Hors de question que j'admette quoi que ce soit tu m'entends?" Bon ok on va imaginer que ça puisse fonctionner, vas-y Aaron fais-nous une estimation:

"J'y gagne une petite amie aussi frivole et indépendante que moi: donc effets a court termes: explosion de ma libido, stabilité attachement. Mais à moyen et long termes: prises de têtes, tromperies, vacheries, perte de la stabilité acquise, l'attachement cède place au déchirement, rancoeur, perte de toute relation avec elle..." Or Aaron ne voulait pas perdre toute relation avec Elixir, il aimait ce qu'il y avait entre eux d'habitude, il appréciait moins ce qu'il y avait entre eux maintenant, ça le gêne et lui met le doute. Avait-elle perçu tout cela? Toujours est-il qu'elle lui lança un regard malicieux accompagné d'un sourire désarmant.
__. Après tout on n'a qu'une seule vie... Que serait celle-ci sans un peu de danger et l’excitation de l'inconnu?

Et la Aaron eut une réaction qui lui échappa complètement, l'alcool désinhibe et fait ressortir ce qu'on voit peu ou exagère ce qu'on voit déjà, chez Aaron c'est la tristesse, le désenchantement... L'amertume.
_Je pense avoir eu ma dose de danger, d'excitation et d'inconnu pour le restant de ma vie.

Ces paroles, Aaron les regrettèrent dès qu'elles eurent franchi le seuil de sa bouche. Espérant que Lexie aie eu la tête ailleurs il réfléchit à toute allure au meilleur moyen de détourner son attention au cas-ou. Aaron n'est pas du genre à s'apitoyer sur son sort, il déteste ça. Et puis lui aussi devait se changer les idées. Il aperçut un reflet métallique un peu plus bas. Aaron se pencha vers Lexie, approcha ses lèvres et sa main.

_Lexie je suis désolé...

Il l'embrassa brièvement, moins de deux secondes. Et il profita de cette diversion pour plonger sa main dans le sulfureux décolleté de sa victime. N'y voyez pas la une tentative perverse, c'était juste pour récupérer sa montre que Lexie avait prise pour lancer leur petit jeu dans le bar. Aucun problème pour récupérer le bracelet de cuir, mais pour enlever la main en revanche... Il n'avait plus aucune envie de rompre le contact mais il devait le faire, donc Aaron le fit.

_... Il fallait que je récupère ma montre tant que je ne l'avais pas oublié....
...
Lexie je... Nan laisse tomber, mais si tu veux savoir pourquoi je t'ai embrassé c'est simple. Je voulais te surprendre, te déstabiliser, te faire douter. Je pensais que je pouvais le faire sans rien ressentir de tout cela moi-même... Je me trompais apparemment.


Il ouvrit la porte passager de sa voiture et se pencha pour ouvrir la boîte à gants. Il en sortit un pétard de taille moyenne. Oui Aaron a pris l'habitude de prendre les devants, comme je vous l'ai dit, il déteste être pris au dépourvu. Il l'alluma et fut soulagé lorsqu'il sentit sa gorge s'irriter lors de l'allumage pour ensuite faire place à la suave sensation de l'épaisse fumée qui sortait de sa bouche. Il ne savait rien à propos de Lexie et de son rapport aux drogues mais là il s'en foutait royalement. Fumer lui permettait de se calmer, de relativiser et surtout contrairement à l'alcool: de reprendre le contrôle sur lui-même!

_Elix... Il y a des jeux auxquels il vaut mieux que je ne joue pas. Et je ne pense pas que ce soit une bonne idée de tenter le diable.

Il avait dit cela tout en étant parfaitement conscient que dès le départ cette soirée n'était pas une bonne idée... Mais il y était la, en plein dedans. Lorsqu'on s'enfonce trop dans un trou, parfois le mieux n'est-il pas de continuer à creuser? Après tout on finit bien par sortir quelque part... mais ou?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mer 22 Juin - 23:06

    Oh ça commençait à tourner... Bah tiens, si elle arrivait à se tenir correctement et surtout à arrêter de bouger ça l'aiderait peut-être à stabiliser l'image! Rien qu'avec son briquet, heureusement qu'elle avait juste à appuyer dessus et non tourner une molette... Pas sûr du tout qu'elle y serait arrivée, ou mieux elle aurait réussi à se faire cramer les cheveux! Oui elle aurait été bien capable, voir même faire prendre feu ses habits ou ceux d'Aaron... Pourtant elle était douée de ses dix doigts, mais avec l'alcool,elle répondait plus de rien voire même devenait une véritable catastrophe ambulante! La jeune femme arqua un sourcil en entendant sa réponse.

      __. Ah bon? Puis elle se mit à soupirer. T'as vraiment décidé d'être pas drôle ce soir? Limite elle aurait croisé ses bras sur sa poitrine et bouder! Elle venait presque de régresser du stade « adulte » à gamine capricieuse.


    Mais oui l'alcool c'était bien il fallait en abuser, pour voir ce qu'il en résultait... Il suffisait de regarder la jeune femme! En temps normal, la réponse de Aaron aurait piqué au vif sa curiosité, quoique ça avait été la première réaction aussi, avant que ça ne fasse place à un comportement puéril? C'était toute la beauté de la jeune femme elle pouvait passez d'une émotion à l'autre sans crier gare, de quoi vous donner quelques bons maux de tête! Elle aurait voulu en savoir plus vraiment... Mais là, de toute façon c'était comme si il aurait parlé à un mur, elle n'aurait pas compris ce qu'il lui dirait, enfin elle ne saisirait pas toutes les nuances, et puis parler avec quelqu'un de bourré... Intéressant... Tout était relatif, mais il n'y avait rien de mieux qu'une conversation entre personnes ivres...

      __. Désolé de... Elle venait de comprendre le pourquoi du comment... Ok... Il l'embrassa avant de... Plonger sa main dans son décolleté? Non vraiment? Oui pou le coup elle en fut surprise, et manqua de perdre l'équilibre... Il fallait vraiment qu'elle arrête de mettre des talons lorsqu'elle partait en soirée! Ah oui ta montre! Elle l'avait complètement oublié! Elle aurait pu rentrer chez elle avec celle-ci sans s'en rendre compte le moins du monde. Lexie ne put s'empêcher de laisser s'échapper un rire limite nerveux. Oui rien que la montre... Avoue que tu as aimé profiter de l'endroit où elle était! Elle n'aurait pas non plus dit qu'elle n'avait absolument rien ressenti, qu'elle n'avait pas senti ce léger frisson en sentant ses doigts l'effleurer... Autant jouer la carte de l'humour!


    La jeune femme tira sur sa cigarette, avant d'écarter une mèche de cheveu qui lui tomait devant les yeux. Elle regarda Aaron, de toute façon même si elle avait voulu bouger elle n'y serait pas arrivée... Elle avait essayé de bouger, mais ça avait été plus... Comment dire... Un espèce d'effet bascule, trop avant, retour en arrière, et de retour à la case départ. Finalement elle préféra prendre appuie sur la voiture pour s'y adosser, d'ailleurs elle eut frisson qui lui parcouru tout le corps, la sensation du métal froid dans son dos, ça ravigote d'un coup, et ça donne froid!

      __. Je le savais... Je le savais que tu ne pouvais pas être totalement... Comment on dit déjà... Insensible? Ouais, enfin un truc dans le genre quoi! Un nouveau coup sur sa cigarette. En tout cas je dois au moins t'accorder ça... J'ai été surprise... Et pas qu'un peu!


    Si elle avait du parier là-dessus... Elle n'aurait pas misé un seul centime! Déstabilisée? Complètement! Au fond elle n'aurait su dire ce qui était le pire, qu'il ait essayé, où qu'il ait réussi à avoir l'effet escompté? Normalement elle aurait du rester... Neutre! Disons que ça aurait du l'amuser sans plus, juste un autre jeu dans leur relation bizarroïde, un nouveau jeu, avec des nouvelles règles qui s'insinueraient au fur et à mesure sans qu'ils s'en rendent compte, plutôt implicite qu'explicite. C'était limite malsain, enfin disons que c'est ce que lui avait dit sa meilleure amie... De toute façon Lexie n'avait jamais rien fait dans les règles, elle n'avait pas été éduquée comme ça, l'école de la vie lui avait enseigné à profiter tant que l'on le peut, tant que l'on en est encore capable. Qui savait de quoi demain serait fait? Si même il y aurait un lendemain... Et après elle se demandait encore pourquoi il ne lui arrivait que des tuiles... À force de négliger le pouvoir des conséquences, ça finissait toujours par lui retomber sur le coin du nez. Lexie resta un instant bloqué sur le joint avant de bouger la tête légèrement, ce qui eut pour effet de lui faire sentir encore plus que la terre tournait! Non elle n'était pas du genre à juger quoique ce soit, chacun faisait comme il voulait, prenait ce qu'il voulait, et puis ce n'est pas comme si elle n'avait jamais rien pris... Rien que pendant ses deux ans en Italie... Sa famille lui avait fait découvrir le plaisir des plantes... Qui a dit que les racines gitanes n'étaient pas un plus?

      __. Tu sais ce que c'est ton problème LeGrand? Tu ne te lâches pas! T'es même pas foutu de faire un truc ton con... Saisir chaque instant comme s'il était le dernier. La jeune femme tira une dernière fois sur sa cigarette avant de la balancer. T'es limite trop... Sérieux? Non c'est pas le mot... Coincé? Oui voilà, parfaitement coincé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Ven 24 Juin - 0:07

"Avoue que tu as aimé profiter de l'endroit où elle était!" Bah oui pour le coup ça n'avait pas été un moment désagréable du tout. Il ne répondit pas, son sourire un peu niais parla pour lui. Aaron sait ou s'arrêter malgré tout, l'alcool a un curieux effet sur lui. Il perd parfois sa lucidité d'esprit mais quasiment jamais au point de dépasser les limites de l'indélicatesse. Parfois ça lui arrive, mais la il n'était pas assez bourré. Faut pas croire mais Aaron LeGrand est timide, tant qu'il n'est pas en confiance il ne se montrera jamais entreprenant envers une femme. En général ce trait de caractère passe inaperçu car les femmes viennent souvent à lui d'elles mêmes. Il s'attarda une dernière fois sur le décolleté de Lexie et le fantôme d'un sourire passa sur le coin de ses lèvres. Bah ouai quoi... Faut bien l'avouer il avait été un peu déçu d'attraper sa montre si vite. La point d'humour de Lexie qui déclencha son sourire lui fit penser qu'elle non plus n'avait pas du trouver cela déplaisant. Après tout elle aurait très bien pu la mettre au poignet sa montre... Mais non il avait fallu qu'elle finisse entre ses seins!

Elle s'appuya contre la voiture, Aaron baissé a l'intérieur, avait enfin trouvé son joint. La tête quasiment dans la boîte a gants, il ne put que l'entendre dire: "__. Je le savais... Je le savais que tu ne pouvais pas être totalement..." "Aïe..." "Comment on dit déjà... Insensible?" Aaron se figea. Fermant les yeux dans un soupir inaudible il écouta la suite. "Ouais, enfin un truc dans le genre quoi! En tout cas je dois au moins t'accorder ça... J'ai été surprise..." "Mouai... Maigre consolation." Il tira sur le joint, une fois, deux fois, trois fois, à un rythme élevé et sans reprendre sa respiration. Il ne relâcha pas la fumée immédiatement. Levant la tête vers le ciel sans étoile de la ville il attendit avant d'expirer. Ce petit rituel lui fit subir une montée fulgurante. Sa tête arrêta de tourner d'un seul coup. Bon ce fut au prix de légers vertiges au début, mais son esprit se fit plus clair ensuite.

"__. Tu sais ce que c'est ton problème LeGrand? Tu ne te lâches pas! T'es même pas foutu de faire un truc ton con... Saisir chaque instant comme s'il était le dernier." Il resta immobile, seul son regard changea; noir et menaçant. Ce genre de regard c'est celui que fait Aaron lorsque les choses sérieuses commencent. "T'es limite trop... Sérieux? Non c'est pas le mot... Coincé? Oui voilà, parfaitement coincé!" Son visage se détendit, il fuma de plus belle avant d'expirer longuement. Alcool + bédo, cocktail parfait pour une soirée réussie... Mon cul!

_Oui je suis coincé! Et c'est peut-être ce qui me rend plus intéressant que le mec dévergondé et rentre-dedans de base! C'est parce que je suis un coincé que je te résiste et que donc je te plais! Et tu veux que je te dise... Malgré toute ce que tu es capable de faire comme tout à l'heure dans le bar, j'sais pas qui de nous deux est le plus coincé sentimentalement! Se mettre en pleine lumière est le meilleur moyen de se cacher...

Depuis toujours on peut pas s'empêcher de s'envoyer sur les roses. On se sabre, les coups bas pleuvent et on s'en fait voir de toutes les couleurs. Et je crois que si on agit comme ça c'est parce qu'on a peur de ce qui pourrait arriver si on agissait... Autrement.

Je t'ai embrassé parce que depuis le début je me demandait quel effet ça ferait, quel goût ça aurait! Je t'ai juste embrassé pour savoir. C'est tout.


Elle voulait qu'il se lâche non? Aaron tira sur le pétard, il hésitait à le lui proposer, quoique la elle devait pas vraiment avoir l'esprit à ça. Tout du moins c'est ce que Aaron espérait. Il eut un haussement de sourcils et termina son joint. Il se tourna vers Lexie avant de passer devant elle. Bizarrement le fait de déballer tout ça l'avait ramené sur terre. Il avait sa conscience pleinement concentrée sur ce qu'il vivait à cet instant précis. Il en profita pour faire le tour de la voiture pour se placer devant la portière conducteur. Il s'accouda sur le toit.

_Tu parlais de vivre l'instant présent comme si c'était le dernier... Est-ce que tu sais vraiment de quoi tu parles au moins? Il ouvrit la portière. Allez monte, j'te ramène chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Ven 24 Juin - 0:39

    Oui à la première non à la deuxième... Euh il fallait qu'elle réponde à quoi exactement? Sur le coup le flot de parole lui arrivait mais elle n'aurait su dire si elle en saisissait parfaitement le sens... Ou du moins préférait-elle l'ignorer? Parce que au fond du fond du fond, est-ce qu'il avait tord? Est-ce qu'il se trompait? C'est chiant les gens logique, rationnel et intuitif... Il fallait qu'elle réponde non? Non ça serait plus sage de ne rien dire au lieu de dire des âneries... De toute façon au point où elle en était!

      __. Alors là t'y es pas du tout, c'est pas du tout, mais alors pas du tout ça qui te rend « intéressant » mais t'es trop abruti pour ne pas t'en rendre compte! Ce que ça signifiait? Bonne question, mais elle avait eu envie de placer le mot abruti, et dans cette phrase il sonnait bien alors elle l'avait dite... Voilà pourquoi il ne fallait pas qu'elle boive! Ensuite TU es coincé, admet le! Tu te caches derrière ta rationalité, ta logique... C'est déprimant... Donc je confirme même au niveau sentimental tu es le plus coincé de deux! C'était très loin de la démonstration mathématique, mais pour elle ça avait des aspects de A+B=C, ou encore 1+1=2... C'était un peu confus mais elle elle se comprenait, alors qu'au fond il n'avait pas tord!


    Une fois, une seule et unique fois elle avait fait confiance à quelqu'un, lui donnant tout, sans forcément demander en retour. Elle n'était pas le genre de fille chiante, collante, au contraire elle avait besoin d'indépendance, pas à râler lorsqu'il sortait avec ses amis... Le résultat? Elle s'est retrouvée comme une idiote avec le cœur brisé sans savoir pourquoi... Mais si vous savez avec la fameuse phrase : c'est pas toi c'est moi! Elle lui en aurait foutu des c'est pas toi c'est moi... Même pas capable de donner une véritable raison... Et après on se demandait pourquoi ses relations n'allaient pas au-delà d'une nuit? Parce que s'attacher c'était souffrir point barre!

      __. Et je ne suis pas d'accord, si on agit comme ça, c'est parce qu'on a un côté sadique, et machiste... Non c'est pas ça... Ah oui masochiste... Donc ces côtés là refoulés qui refont surface! Faut pas chercher midi à quatorze heures! Elle n'était pas mauvaise pour contrer des arguments totalement vrais qui avait eu l'effet d'une flèche en plein sur elle! A la limite pour l'histoire du baiser, le fait de vouloir savoir ça pourrait presque être crédible... Si tu ne l'avais fait qu'une fois! Jeu et set et match, ce n'est pas comme ça que l'on disait? Lexie affichait un magnifique sourire, l'alcool lui donnait des ailes! Finalement il faudrait qu'elle soit ivre plus souvent... Non peut-être pas au fond! Lexie le regarda et se retourna... Ah bah pour le coup elle ne voyait que la voiture... Elle s'avança légèrement vers la portière. Tu te caches derrière tes grandes phrases, derrière ton analyse parce que tu es terrifié par l'inconnu... Au fond que crains-tu le plus? Ce qu'il pourrait arriver? Où le fait d'aimer ça? Lexie ouvrit la portière. Ne pense pas être le seul à avoir vécu des choses difficiles dans ta vie Aaron... Oui je sais de quoi je parle... Elle commença à jouer avec la portière. Tu sais quoi? En faite je préfère rentrer à pied! Elle referma d'un coup sec la portière, manquant de partir avec d'ailleurs.


    Oui elle était parfaitement sérieuse, elle ne savait pas du tout combien de temps elle allait mettre, mais au fond ça lui ferait le plus grand bien. Première chose à faire... Enlever ses chaussures! Marchez pieds nus lui ferait toujours moins mal que maintenant... Si elle allait retrouver son chemin? Elle allait faire confiance au GPS de son téléphone, lui il saurait la guider, il n'avait pas bu! Si elle était une emmerdeuse? Dans toute sa splendeur! En faite ce qui l'agaçait le plus, c'est cette façon de croire que lui avait tout vécu et elle rien du tout, que lorsqu'elle parlait elle disait les choses comme ça! Elle était peut-être ivre, mais elle n'était pas débile! Ce n'est pas parce qu'elle n'avait pas un QI aussi élevé que le sien qu'elle ne comprenait pas les choses! Bon l'alcool n'aidait pas non plus il fallait le reconnaître, ça avait tendance à tout amplifier avec Lexie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mar 28 Juin - 0:51

"Ce soir c'est pas mon soir!" Ah ça non alors! Aaron s'imaginait dans l'appart, sur le canapé devant la télé, en train de regarder un match. "Tiens d'ailleurs y a les Hornets qui jouent! Contre Sacramento. Non Golden State... Rah j'sais plus!" Bref il serait mieux chez lui, la télécommande dans une main, une bière dans l'autre, comme l'américain moyen le soir. Mais non il avait fallu qu'il sorte ce con! Et qu'en plus de ça qu'il joue avec le feu avec Elix... Encore plus con! Et maintenant il était dans la merde... Bon Aaron à l'art de retomber sur ses pattes, seulement là le sol était plutôt glissant.

"__. Alors là t'y es pas du tout, c'est pas du tout, mais alors pas du tout ça qui te rend « intéressant » mais t'es trop abruti pour ne pas t'en rendre compte!" Aïe touché! "Ensuite TU es coincé, admet le!" "Aux dernière nouvelles je l'ai admis avant que tu ne me le demandes mais bon t'es bourrée c'est pas grave..." Oui Aaron aime finir les dialogues seul dans sa tête... "Tu te caches derrière ta rationalité, ta logique... C'est déprimant... Donc je confirme même au niveau sentimental tu es le plus coincé de deux!" ... Comme l'attaque Tonnerre de Pikachu sur un Onix: Aucun effet! Aaron se veut parfois déprimant, en général pas aussi vite, ca intervenait après avoir couché avec la nana en question or là... Bref! Et puis au niveau sentimental, c'était pathologique, Aaron est un peu un handicapé sentimental limité émotionnellement. Il s'y est fait!
Et puis d'ailleurs il s'était cru ou? "Oh Aaron c'est pas Melrose Place ici!" Il n'y avait strictement aucune chance pour Lexie et lui. Il n'y en avait jamais eu et il n'y en aurait jamais. Aaron est du genre à trop se responsabiliser dans une relation, il assume tout et ne revendique rien. Typique le genre de mec que Lexie détesterait. Faut pas s'étonner qu'il n'ai jamais vraiment eu de relation sérieuse, enfin si une! De presque deux ans en plus (y a des déséquilibrées partout)! De toute façon il ne se voyait pas vraiment avoir un "pied-à-terre" bien précis plus tard. Il avait 22 ans et encore le temps de voir venir.


"__. Et je ne suis pas d'accord, si on agit comme ça, c'est parce qu'on a un côté sadique, etmachiste... Non c'est pas ça... Ah oui masochiste... Donc ces côtés là refoulés qui refont surface! Faut pas chercher midi à quatorze heures!" Bon la fallait admettre qu'elle avait un peu raison. "A la limite pour l'histoire du baiser, le fait de vouloir savoir ça pourrait presque être crédible... Si tu ne l'avais fait qu'une fois!" Il sourit, et fut tenté de répondre un truc du genre: "Y a pas d'mal à reprendre du dessert lorsqu'il est bon non?" Mais comme d'hab, il se retint. Et pour couronner le tout, un sourire resplendissant, pour un peu qu'on soit dans l'ombre et de profil, on aurait pu croire qu'elle était sobre! "Tu te caches derrière tes grandes phrases, derrière ton analyse parce que tu es terrifié par l'inconnu... Au fond que crains-tu le plus? Ce qu'il pourrait arriver? Où le fait d'aimer ça?" Les deux sans doute... "Ne pense pas être le seul à avoir vécu des choses difficiles dans ta vie Aaron... Oui je sais de quoi je parle..." "Bon dieu rentre et fermes cette putain de portière!!!!!!!" Ce déferlement de rage ne sortit jamais de sa bouche, il se contenta de tordre son volant aussi fort que s'il eût été le cou d'Elixir. "Tu sais quoi? En faite je préfère rentrer à pied!" Et la portière se referma sur lui.


_Putain la garce!!! Il frappa son volant violemment du plat de la main. Il la regarda se déchausser, sortir son téléphone et faire quelques pas. Il leva les yeux au ciel (enfin au toit de sa voiture), ferma les yeux et souffla longuement. Soirée riche en émotions, rude pour les nerfs. Il se calma pour une seule petite seconde. Secoué par un accès de fougue il ouvrit la portière et sortit de la voiture, un pied dehors, l'autre toujours dedans. Elle n'était qu'à quelques mètres de lui, aussi il n'eut pas besoin d'élever la voix.

_C'était une erreur dès le départ. Nous savons pertinemment qu'aucun de nous deux ne se livrera à l'autre. Il y a des hommes qui se battraient pour t'avoir. Moi pas. Il y a des femmes qui chercheraient par tous les moyens à s'attirer mes faveurs, pas toi à l'évidence.Il avait dit cette dernière phrase avec un sourire satisfait. Satisfait qu'elle ne soit pas comme la majorité des filles qu'il côtoyait en soirées. Parce que malgré tout il y avait quand même cet attachement malsain...
_Nous sommes dans une impasse. Alors si tu veux rentrer à pied rentre. T'es suffisamment grande pour savoir c'que tu fais. Seulement fais attention aux gens que tu croises hmm?? Dit-il en levant la tête pour désigner un groupe de mecs éméchés qui sortaient du bar. Cinq quidams complètement hors-de-contrôle et dont deux d'entre eux regardaient Lexie mais pas de la meilleure des façons.
_Bon tu fais quoi? On est pas obligé de parler, tu me dis juste vers ou aller et ou tourner. Une seule règle: c'est moi qui choisis la musique! T'en fais pas t'auras pas à me supporter longtemps, on sera vite arrivés. Il ré-embarqua dans sa Skylark mais en ressortit aussitôt le torse pour rajouter avec un sourire aguicheur: _Nouveau défi: Tu as une minute pour te décider à monter dans la voiture. Sinon t'as perdu.


Hrp: Désolé si j'te mets un peu au pied du mur mais tu vas bien finir par y rentrer dans c'te foutue bagnole!!!! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Sam 2 Juil - 0:40

    Lexie tentait d'avancer tant bien que mal, disons surtout qu'elle tentait d'avoir un semblant d'équilibre et de trop dévier vers la gauche ou la droite, tout dépendait comment elle regardait son téléphone. Elle avait entendu que le regard guidait aussi bien notre conduite en voiture que la trajectoire lorsque l'on marchait... Ce n'était peut-être pas totalement faux! C'est bizarre elle regardait le sol et elle avait l'étrange sensation d'être comme attiré par lui... Non ça c'était la gravité chérie... Enfin c'était un peu plus que d'habitude quoi... L'alcool peut-être? Fortement probable! Finalement ce n'était pas forcément une bonne idée d'avoir enlever ses chaussures... Ou pas, elle sentait à peine le goudron sous ses pieds, ce n'était pas non plus comme si elle avait l'impression de marcher sur du coton, mais elle aurait pu se couper, c'était à peine si elle l'aurait senti! La brunette entendit la voix de Aaron, ah il lui parlait encore? AH bah d'accord, elle fit volte-face, enfin pas extrêmement vite voulant éviter d'accentuer la sensation de rotation de la planète et d'avoir une violente envie de vomir!

      __. Hey LeGrand je te parle pas de mariage non plus, je te parle d'une nuit, si tu veux pas, tant pis, tu sais pas ce que tu rates... Elle arqua un sourcil. Oh ça va j'ai compris que tu ne voulais rien à avoir à faire avec moi, pas la peine d'en rajouter! Elle rangea une de ses mèches de cheveu derrière son oreille. De toute façon laisse tomber, ce n'est qu'un défi de plus pour moi, et puis je suis trop bourrée pour savoir ce que je veux... Enfin je suis sûre d'une chose tu me fais chier Aaron!


    C'est sûr que elle, elle n'était pas chiante du tout... Bah non voyons! Bon elle devait avouer que limite elle était déçue en entendant qu'en gros il n'en avait rien à faire d'elle, en même temps selle était arrivée à un stade où elle se demandait ce qui traduisait le mieux la vérité, les gestes ou la parole? Après tout elle produisait le même schéma, ses mots disaient quelques chose et ses gestes partaient dans l'autre sens! Elle n'était vraiment pas une fille logique... Non ça ne faisait pas partie de ses qualités, et puis l'instinct de survie et de protection primait toujours sur les autres... Sauf en cas de passage en force de l'inconscient facilité par le passage de l'alcool dans son sang altérant son jugement! Lexie poussa un soupir se retournant pour voir les cinq hommes dont lui parlait Aaron, elle ne put s'empêcher d'ailleurs de jouer un tout petit peu, mais alors un tout petit peu les allumeuses, en se passant une main sensuellement dans ses cheveux et leur faire un magnifique sourire suivit d'un signe de la main, avant de reporter son attention sur Aaron.

      __. Qu'est-ce que ça peut bien te foutre de toute façon? Je pourrais bien me faire violer en quoi ça te concernerait, tu l'as bien dit tu t'en fou de moi... Alors pourquoi pas ces mecs, j'ai jamais tenté à plus de trois, ça peut-être une expérience intéressante!


    Si elle était sérieuse? Oui bien sûr, autant qu'elle n'avait aucune envie de passer à côté d'eux maintenant! Comme toujours elle jouait les imbéciles et après elle récoltait ce qu'elle semait, c'était à dire le bordel et les problèmes! Les bras croisés sur sa poitrine elle jouait encore les mauvaises têtes et elle était presque prête à l'envoyer valser, mais elle ne put empêcher un sourire de se déposer sur ses lèvres en l'entendant... Elle se marrait d'avance parce qu'elle n'arrivait pas à retrouver l'adresse de chez Juliet, sa meilleure amie qui l'hébergeait pour l'instant. Mais non elle ne rentrerait pas dans sa voiture... Pourquoi il savait comment la faire venir... Lexie eut limite l'air d'un poisson hors de l'eau en tendant sa dernière phrase. Lexie resta un instant plantée là avant de se diriger vers la voiture, non sans soupirer et le maudissant. Elle ne pouvait décemment pas refuser un défi c'était au-dessus des ses forces! Elle s'installa sur le siège passager fermant la porte sans la moindre délicatesse.

      __. C'est pas du jeu! C'est de la triche purement et simplement! Elle déposa ses chaussures sur le sol de la voiture et réussit tant bien que mal à attacher sa ceinture, disons que ça bougeait légèrement! De toute façon j'ai plus envie de te parler! Ah bah au moins tout le monde serait content!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Ven 15 Juil - 2:29

Une nuit dans l'absolu c'est rien. Une nuit ça ne lui laisse pas le temps de s'attacher d'ordinaire. Mais en général, cette règle ne vaut que pour les nanas qu'il rencontre pendant ses soirées, hors la... Avec Lexie c'était différent, il savait qu'avec elle, une seule fois pourrait être la fois de trop. "Oh ça va j'ai compris que tu ne voulais rien à avoir à faire avec moi, pas la peine d'en rajouter!" "Ohoh aurais-je touché un point sensible?" pensa-t-il en arquant lui aussi un sourcil. Aaron met toujours du temps avant de parler ouvertement, il doit connaitre son interlocuteur un minimum, et en général il ne se livre jamais s'il n'y gagne rien en retour seulement parfois... On s'contrôle pas! Et Aaron étant un maniaque du self-control, valait mieux pas qu'il cède.
"De toute façon laisse tomber, ce n'est qu'un défi de plus pour moi, et puis je suis trop bourrée pour savoir ce que je veux... Enfin je suis sûre d'une chose tu me fais chier Aaron!" Il fut piqué au vif, la veine de sa tempe frémit, sa mâchoire se serra et il déglutit. "Alors comme ça j'suis qu'un défi?? Et parce que toi tu fais chier personne peut-être?" Oui Aaron a souvent la fierté un peu mal placée et devenait un tantinet susceptible lorsque l'occasion s'y prêtait: lorsqu'il était ivre par exemple. Mais en même temps, c'est lui qui avait commencé pour le coup on appelle ça le retour de bâton (ou l'effet boomerang). Elle fit signe vers les quidams qui venaient vers eux, Aaron baissa la tête, dépité, comme s'il venait de se prendre une enclume sur le front. "Qu'est-ce que ça peut bien te foutre de toute façon? Je pourrais bien me faire violer en quoi ça te concernerait, tu l'as bien dit tu t'en fou de moi... Alors pourquoi pas ces mecs, j'ai jamais tenté à plus de trois, ça peut-être une expérience intéressante!" Il n'avait pas réagi sur le moment, encore une fois valait mieux pas. A chaque fois qu'il entendait le mot "viol" ça le titillait. Et entendre Lexie en parler de cette façon ça lui faisait péter intérieurement câbles, fusibles et ampoules! Maintenant qu'il avait ce mot en tête il ne pouvait plus s'en détacher, il devait faire en sorte que Lexie évite ces types. Alors autant jouer la carte du défi. Et ca avait marché.

Evidemment Elix avait vainement protesté comme quoi il trichait mais dans leurs jeux, il n'y avait pas de règles donc il pouvait tout se permettre ou presque. Elle s'assit, pieds-nus. Déposant ses chaussures sur le plancher de la voiture. Elle ne voulait plus parler? Bien, pas la peine de se forcer à faire la conversation! Le moteur ronronnait bruyamment, Aaron alluma la radio et enclencha la lecture aléatoire de sa clé usb. Premier titre: "The Doors- L.A Woman", ce qui troubla Aaron, a croire que l'ironie de la situation était faite exprès car la chanson convenait plutôt bien à celle qui se trouvait avec lui. "Non on change!"; pof, Gorillaz, bon ça on laisse. Il se tourna vers Lexie.

_Envie ou non, dis-moi quand même ou est-ce que je te ramènes d'accord?Ca ne me déranges pas de faire le tour du périph' pour te ramener mais si j'connais pas va falloir m'indiquer. En fait Aaron adore conduire, il avait toujours adoré ça. Rien que lorsqu'il dut déménager de New-Orleans pour venir a L.A il n'avait pas fait les 3050 kilomètres en avion mais en voiture! Son premier voyage avec sa Skylark. 3000 kilomètres avec des étapes comme Dallas, Albuquerque, et Palm Springs le temps d'un week-end dont vingt-quatre heures au total passées sur la route. Faire de la route ça le détend, surtout les autoroutes nationales, des heures et des heures de tout droit. Ca ne l'endort pas, au contraire, l'immensité le tient éveillé.

_Par contre une chose. Je ne me fous pas de toi, contrairement à ce que j'aurais pu laissé entendre. Et même si c'était le cas, je ne laisse personne prendre le risque de se faire agresser ou pire, dans une rue, alors que je peux l'éviter. J'suis p'tet con, mais j'suis pas un connard, enfin pas tout le temps. Il avait dit cela avec un sourire, mais celui-ci n'avait pas pu atténuer totalement la gravité de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Dim 17 Juil - 21:56

    On dit toujours qu'il faut se satisfaire de peu, c'est que Lexie faisait en ce moment, à chacune de ses phrases, dès lors qu'elle le pouvait, elle observait les réactions d'Aaron. Détaillant son visage, à la recherche de la moindre petite manifestation. Elle en vit quelques unes... Enfin elle se demandait surtout si elle les inventait ou si son visage le trahissait vraiment. Lorsqu'elle fut dans la voiture, la jeune femme tourna la tête vers l'extérieur préférant regarder la fenêtre, voir même de temps en temps poser sa tête contre histoire de profiter de la fraicheur de celle-ci, les pieds appuyés sur le rebord du tableau de bord et ses bras entourant ses genoux. Si elle allait continuer ainsi tout le long du trajet? Oui elle en avait fermement l'intention! Mais non elle n'était pas une emmerdeuse... Non c'était tout simplement une question de principe! De toute manière elle avait dit qu'elle ne lui parlerait plus et c'est ce qu'elle allait faire. Ah The Doors, un groupe qu'elle était allée voir en concert, elle s'en souvenait encore, elle commença à fredonner l'air de la chanson, mais à croire qu'il avait décidé de l'emmerder jusqu'au bout, il fallu qu'il change de musique, Élixir poussa un soupir, et bien sûr l'accentuant au possible pour montrer sa lassitude. Elle se tourna encore un peu plus vers la fenêtre, comment ça c'était mal élevé de tourner les dos aux autres? Rien à faire il avait qu'à laisser la chanson et puis c'est tout! Et voilà qu'elle devait avoir à la place du Gorillaz... Super! Manquerait plus que la prochaine soit une de AC/DC et qu'il la switch... Elle ferait une crise d'hystérie s'il le faisait avec une chanson de Queen!

    Ah oui ça on y touchait pas! Quitte à ce qu'elle doive le mordre elle le ferait! Elle était italienne, la musique s'était sacrée pour elle! Elle aurait presque changé la musique, en faite c'est ce qu'elle comptait faire, elle avait même commençait à avancer sa main vers la radio mais il avait fallu que Aaron se tourna vers elle,, sa main revient en vitesse attraper l'autre entourant ses genoux. Manque de chance, elle n'eut pas le temps de retourner à son exploration de la fenêtre et se retrouva à regarder Aaron. Lexie resta un moment sans parler, se mordant la lèvre inférieur et finit par éclater de rire, sans vraiment savoir pourquoi.


      __. J'en sais rien! Arriva-t'elle à articuler entre deux ou trois crise de rire. Lexie arriva à se calmer, se passant une main dans ses cheveux. Non vraiment je le jure, j'en sais rien! Je sais plus le nom de la rue... Oublié, disparu, évaporé... Oui elle trouvait ça drôle, enfin disons que c'était désespérément drôle... Ou un truc du genre, ironie de la situation pourrait on dire, ou des choses, ou une sorte de fatalité du destin! En soit ce n'était pas drôle, c'était juste nerveux, oui c'était ça, un simple rire nerveux... Enfin elle était maligne elle, elle allait dormir où? Dépose moi au prochain hôtel.


    Bah quoi? Elle n'allait pas en plus lui sortir au faite bah vu que je ne connais pas l'adresse je squatte ta caisse pour dormir! Non ça allait aller, et puis elle se voyait encore moins lui demander le côté droit ou gauche du lit ou même ce serait-ce que le canapé! C'est bon elle avait saisi le principe, il n'était pas intéressé! Oh elle s'en remettrais, et surement, non c'était une certitude elle se sentirait mal demain! Autre chose? Pas sûr qu'elle ait envie de l'entendre en faite, non elle n'y tenait pas... Il ne voulait pas son avis... Bon bah ok, elle devrait supporter ce qu'il avait à dire! Lexie se redressa légèrement, tenant toujours ses genoux, et elle ne lui coupa même pas la parole, vous voyez qu'elle peut être une jeune femme bien élevée... Lorsqu'elle le voulait...

      __. Tu espères quoi? Avoir une médaille pour jouer les bons samaritains? Racheter tes pêchés avec des bonnes actions? Lexie secoua la tête. Tu m'emmerdes, tu m'emmerdes, tu m'emmerdes... C'est quoi ton délire à la fin? T'amuser à me montrer à quel point tu es « paradoxal », tiens elle connaissait encore ce mot là elle. Alors tu te fous pas de moi, mais pourtant c'est juste pour ta conscience que tu empêcheras l'éventualité d'une hypothétique agression... La brunette appuya sa tête contre l'appuie-tête avant de la tourner vers Aaron. Mais je confirme t'es con, et un pur, un véritable! La jeune femme ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Qu'est-ce que tu veux Aaron? Qu'est-ce que tu attends? De quoi elle parlait? Ça elle seule pouvait l'avoir, c'était une question assez... Vaste... Pouvant s'interpréter de façon différente et c'était tout l'art de la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Lun 18 Juil - 21:49

Hors-jeu; les Doors se sont séparés en 73 (ou dans ces eaux-la) suite a la mort de Jim Morrison, Lexie n'aurait jamais pu les voir en concert, même pas dans le ventre de sa mère ^^


"J'suis p'tet con, mais j'suis pas un connard, enfin pas tout le temps." Ces mots qu'il avait lui-même prononcé trottaient toujours dans son esprit. Aaron est doué, voire même extrêmement talentueux dans beaucoup de domaines. Mais les relations humaines plombaient sa moyenne générale. Il ne se comprenait pas toujours, ses amis non plus. Quant aux femmes mieux vaut éviter le sujet. Aaron LeGrand a eu, et a toujours les moyens de trouver une femme qui lui conviendrait, avec qui il pourrait rester, dans l'absolu les moyens il les a et largement. Seulement c'est comme donner un Smith & Wesson déchargé à un non-initié; s'il ne sait pas quelles balles utiliser et comment charger son flingue, ben c'est que de l’esbroufe! Voila ce qu'est Aaron un 357 Magnum déchargé et à court de munitions.

Il n'est pas sociopathe, juste pas aidé à ce niveau-là. Franchement, pour qu'un garçon comme lui soit un célibataire endurci à 22 ans c'est qu'il y a une raison. Plusieurs possibilités: il déteste les femmes et ne reste jamais avec elles... Nan faux. Il les méprise, se joue d'elles? Parfois, et encore... Dernière possibilité, c'est une vaine préoccupation et il en a rien a foutre? BINGO! Ca lui servirait à quoi de s'encombrer d'une femme avec qui il doive consacrer du temps, de l'argent et un investissement personnel? Hein? Sérieusement ça sert à quoi? Aaron s'en fout, dans la vie il n'a pas besoin d'une femme a ses côtés, il a sa soeur ça lui suffit! Comment ça j'parle des relations de couples d'Aaron comme si j'parlais de ses relations avec son chat ou n'importe quel autre animal de compagnie? Mais laissez-moi vous expliquer une chose: pour lui c'est du pareil au même! La seule différence c'est qu'on baise pas avec son animal de compagnie (ou alors si c'est le cas c'est que vous avez un problème!). Et même, encore une fois il s'en fout, s'il veut baiser il appelle une copine, il va dans un bar, il s'paye une call-gi... Non pas la call-girl, c'est malsain, surtout pour Aaron! Mais bref au pire il a toujours sa main gauche, son ordi et Youporn dans ses favoris!

Apparemment Gorillaz elle aimait pas trop, et hop, d'un coup de pouce, le volume passa du niveau 13 au niveau 24 (30 c'est la limite, au-dela les baffles saturent), ça la faisait chier? "Rien à battre, MA caisse, MA musique!". D'autant plus que Gorillaz, tant au niveau des paroles que de la musique, c'est un groupe de génie. On peut ne pas aimer, mais on est obligé de leur reconnaître un minimum de talent -ils passèrent devant une affiche faisant la promo de la tournée des Black Eyed Peas, Aaron fut tenté de s'arrêter, de sortir un feutre et de taguer tout ça- et Aaron aime le talent, sous toutes ses formes.

"Non vraiment je le jure, j'en sais rien! Je sais plus le nom de la rue... Oublié, disparu, évaporé..." Aaron leva les yeux au ciel, dans un soupir muet il implora; "Seigneur donnez-moi la force..." "Dépose moi au prochain hôtel." Et allez! Et pourquoi pas dans l'immense squat de Venice Beach avec tous les camés du coin? Pourtant il se sentait titillé, au fond de son esprit il n'attendait qu'une chose, entendre Elixir Warrens lui demander: "Tu sais Aaron... Au pire ca te dérange si j'dors avec -NON CHEZ- toi ce soir?" Mais elle ne devait même pas y penser...

"Tu espères quoi? Avoir une médaille pour jouer les bons samaritains? Racheter tes pêchés avec des bonnes actions? Tu m'emmerdes, tu m'emmerdes, tu m'emmerdes... C'est quoi ton délire à la fin? T'amuser à me montrer à quel point tu es « paradoxal ». Alors tu te fous pas de moi, mais pourtant c'est juste pour ta conscience que tu empêcheras l'éventualité d'une hypothétique agression..." "Ouai ben c'est comme la ceinture de sécurité! Suffit d'une fois..." "Mais je confirme t'es con, et un pur, un véritable!" Elle souriait, Aaron également. Traitez-le d'à peu près tous les noms et vous n'aurez en réponse qu'un sourire de façade. "Qu'est-ce que tu veux Aaron? Qu'est-ce que tu attends?"

_Comment ça qu'est-ce que j'attends? Qu'est-ce que j'attends pour t'inviter chez moi ou qu'est-ce que j'attends pour t'abandonner en pleine rue au milieu de la nuit? Je n'ai aucun péché à racheter pour la pure et simple raison que je ne crois pas en un hypothétique dieu au-dessus de nos tronches!* Et même si c'est juste pour avoir la conscience tranquille en quoi ça te dérange? J'pensais pas qu'il faudrait que j't'explique en détails pourquoi j'ai décidé de te ramener put... Merde!!! J'croyais que c'était juste un jeu, alors en quoi mes motivations sont-elles importantes pour toi? En quoi est-ce si important que je te ramènes juste par acquis de conscience et pas pour une autre raison??? TOI tu attends quoi merde???!!!

... Lourd silence... La musique changea, toujours le même album de Gorillaz, cette fois c'est une balade, une mélopée aux sons pesants, grave, et la voix traînante résonnant en écho... C'était plus qu'une chanson, c'était une supplique et de sa voix chaude et caverneuse, Aaron en chanta quelques paroles.

_I got lost on highways; But don't ask me where I've been; Or what I've done. Oh lord send me transmissions; Forgive me for what I've become... Les rues étaient désertes, le tentaculaire périph' de L.A devant eux, plusieurs dizaines de mètres au-dessus de leurs têtes. Il faisait nuit à L.A et pourtant Aaron frissonnait comme s'il était dans la voiture au milieu de Seattle ou Boston en plein hiver. Il respira longuement avant de déballer:

_Tu sais pertinemment que c'est pas juste par acquis de conscience ou par charité que je t'ai demandé de monter la voiture... Le mot "voiture" achevé, Aaron regrettait déjà d'avoir dit ça de cette façon. _Tout comme je sais que c'est pas uniquement à cause du défi que tu y es rentrée. Wow c'était dur la! (aucun mauvais jeux de mots siouplait!) Il allait dire quelque chose qu'il regrettait surement aussi, mais la il en était conscient, la conscience... N'est-ce pas le maître mot de Aaron LeGrand?

_Ecoute comme tu dis que tu te souviens plus de l'adresse de chez toi ni même de la rue on va pas s'entêter pendant des heures. J'aime conduire mais la, plus je conduis et plus j'suis dangereux. Alors j'vais pas y aller par quatre chemins... Il arrêta la voiture au feu rouge. Dans ce coin de rue deux possibilité, il tournait à gauche vers le périph' pour rentrer chez lui, ou il tournait a droite pour déposer Lexie dans ce petit hôtel miteux mais qui avait sans doute l'avantage de ne pas poser de question, d'accepter l'argent cash et surtout d'avoir un lit pour à peine quelques dollars._J'peux te déposer à cet hôtel mais bon c'est pas sur qu'ils aient une chambre, ça m'étonnerait qu'ils aient la clim et faudra t'estimer heureuse si la douche est en bon état. Soit on rentre chez moi et tu dors dans la chambre de ma soeur, elle est absente pendant encore deux jours donc tu peux avoir un lit king-size pour toi toute seule afin de décuver calmement.

J'arrête de me la jouer boy-scout; surtout que la médaille je l'aurais que s'ils retrouvent ton cadavre sous un lampadaire pour "services rendus aux hommes de toute la planète."
dit-il avec un sourire taquin. Dans tous les cas, je rentre chez moi dès que le feu passe au vert. Que tu sois encore dans la voiture ou pas. Cela étant... Il se pencha devant elle assez brusquement. Il tendit la main vers la portière, l'ouvrit pour ensuite se concentrer sur la boîte à gants, et après quelques secondes de recherche à l'aveuglette, il en sortit une petite bouteille de tequila. _ J'ai pas eu ma dose d'alcool pour la soirée vu ce qu'il vient de se passer. Donc si je rentre tout seul, j'aurais cette bouteille pour moi et moi uniquement. Tandis que tu essaieras de t'endormir avec un mal de crâne énorme, des ressorts de lits cassés dans les fesses et le dos et surtout pas une goutte à se mettre dans le gosier!

Le feu passa au orange. _Pas le temps de réfléchir, tu descends maintenant dans un hôtel bas de gamme de West End et tu sais déjà comment la soirée se termine... Ou alors tu fermes cette portière et je te file la Tequila pour le trajet jusqu'à ton lit de cette nuit.

Le feu passa au vert, la portière allait se fermer. Maintenant le truc c'était qu'en se fermant, cette portière déterminerait la fin de cette soirée, d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mar 19 Juil - 0:17

    Les montagnes russes vous voyez? Bah c'était à peu près un bon résumé de sa soirée. Tout avait commencé en bas, déjà elle ne voulait pas sortir, elle aurait préféré une bonne petite soirée télé... Ça serait tellement mieux passé... Un bon film à l'eau de rose, avec un pot de glace et le tour aurait été joué... Une soirée comme elle n'en avait pas eu depuis bien trop longtemps... Mais non il avait fallu qu'elle se fasse embarquer dans cette boite... La résistance, il fallait qu'elle s'en inspire, et un peu plus que ça, qu'elle montre plus de conviction que ce soir! Ensuite il avait fallu qu'elle retrouve Aaron au Viper, finalement elle s'était dit que cette soirée pourrait prendre un tournant intéressant, surtout qu'elle avait pu se livrer à son jeu favoris qui consistait à l'emmerder purement et simplement! Comme toujours elle avait eu droit à un magnifique retour de flamme et le jeu avait pris une tournure qu'elle n'aurait envisagé. Là on avait eu le droit à la montée en flèche du manège pour se retrouver en haut de la montagne russe... Avant de finalement redescendre d'un coup, se prenant quelques loopings et vrilles au passage, et au final se retrouver plus bas que la position de départ... Elle détestait les parcs d'attractions c'était officiel! En plus à force de penser à ça elle en aurait presque eu la nausée... Non en faite elle l'avait... Ça lui ferait les pieds tiens si elle se mettait à vomir dans la voiture de Aaron, ça lui apprendrait à voir que la musique l'agaçait et augmenter le volume! De toute façon à quoi s'était elle attendue? Ce n'est pas comme si c'était le parfait gentleman... C'est surement ce qui lui plaisait...

    Bah oui, elle n'avait jamais été simple comme fille? C'est sûr qu'il était loin d'être serviable et surtout à l'écoute. Oui à l'écoute des désirs des dames... Quoiqu'elle ne pourrait le certifier, elle n'avait pas tout expérimenter comme demande en faite... Lexie leva les yeux au ciel, se mordant l'intérieur de la joue, c'était soit ça soit elle se mettait à hurler dans tous les sens ou mieux elle se mettait à l'insulter en italien... Ou alors elle lui sauter limite dessus en le tapant où elle pouvait et ils finiraient dans le décor, mais au moins il n'y aurait plus de musique... Mouais pas terrible comme solutions... Non elle n'était pas encore suicidaire, ou assez ivre pour se laisser guider pleinement par ses émotions! Bah voilà la nausée lui était passée maintenant... Pffff tout son premier plan tombait à l'eau. Il ne lui restait donc plus qu'à fermer sa grande bouche et supporter cette musique. Pour une fois elle aurait bien aimé dormir, mais oui vous savez il arrive toujours un moment où vous piquiez du nez, vous laissant envelopper par les vapeurs d'alcool, tournoyant autour de votre cerveau... Eh bah non, même ça elle n'y avait pas droit, il fallait qu'elle se sente presque en pleine forme... Oui presque, elle n'allait pas non plus courir un marathon... Quoique même sans parler de ça, un jogging aurait été fort difficile! Bon elle avait opté pour la séquence j'ouvre ma bouche et je balance... Pourquoi avait il fallu qu'il réponde? Jusque là c'est à peine si elle avait eu des réponses à ses questions et là d'un coup, tel une lubie il fallait qu'il saisisse le moment? Comment ça elle l'avait cherché? Bon d'accord. Mais juste un tout petit peu alors... Dire qu'elle n'était pas heureuse de l'entendre répondre aurait été une belle foutaise.


      __. J'ai jamais rien demander à personne moi... Pourquoi ça tombe toujours sur moi? Lexie remit ses jambes sur le plancher, posant ses mains sur les côtés du siège. C'est bon je ne demande plus rien, je ne veux plus rien savoir... C'est bon, me parle plus... Si tu le prend comme ça... Pas la peine de s'exciter pour si peu, ce ne sont que des questions. La jeune femme se renfonça dans son siège, croisant les bras sur sa poitrine, en mode limite je boude! Ce que j'attends? Ce que j'attends? Lexie esquissa un sourire nerveux, elle se contenta de le regarder un moment, il fredonna la chanson qui passait, et même si elle savait que c'était une énorme connerie elle se redressa. Ce que j'attends c'est que tu me sautes à l'arrière de ta bagnole... Ça te vas comme ça? Comme si elle pouvait répondre à ce genre de question.


    C'était du même genre que « et pourquoi les oiseaux volent? », ce à quoi elle répondait parce que les poissons nagent! Au moins ça permettait d'arrêter la conversation d'un coup! Ce qu'elle attendait, qu'est-ce qu'elle pouvait bien répondre? Ou plutôt qu'est-ce qu'elle voulait vraiment? Là tout de suite... décuver serait pas mal! Comment dire exactement ce qu'elle désirait alors que l'alcool prenait le pas sur ses désirs... En y réfléchissant bien l'alcool ne faisait que faire ressortir ses désirs... Oui bah elle préférait croire que tout ce qu'elle voulait en ce moment précis n'était que secondaire et surtout totalement faux... Elle se rassurait comme elle pouvait! Lexie se repositionna dans son siège, regardant la route, oui elle était fière de sa connerie. Lexie vrilla son regard sur Aaron, comment ça ce n'était pas à cause du défi qu'elle était rentrée dans cette bagnole? Bien sur que si, pour quoi d'autre sinon? Parce qu'elle avait nullement envie d'être autre part? Non pas à répondre ça... Elle se contenta de lâcher un « Pffff » bien sonore! Comme si elle allait lui répondre... Disons plutôt que sur le coup elle n'aurait su quoi dire, elle aurait bien renchérit sur le fait du pourquoi du comment, mais ça aurait voulu dire qu'elle aurait du répondre sur le pourquoi et le comment de l'entrée dans la voiture! La voiture s'immobilisa au feu et oui pendant l'espace d'un instant elle s'était dit qu'il allait lui mettre un coup de pied au cul et qu'elle allait se retrouver purement et simplement dehors!

      __. Au moins laisse moi mes chaussures... Elle se sentit très con lorsqu'elle entendit la suite... Voilà pourquoi on disait qu'il fallait tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler! Elle ne put réprimer un : Gnagnagna en entendant service rendu à la communauté des hommes, genre elle était une véritable sorcière!

    Elle sursauta lorsqu'il se pencha sur elle pour ouvrir la portière, elle s'était presque attendue à ce qu'il la pousse vraiment d'un coup, et puis il y eut la bouteille de Tequila. Lexie commença à remettre ses chaussures, elle le regarda, et d'un geste félin et vif elle attrapa la bouteille de Tequila ainsi que les clefs de la voiture avant d'en sortir précipitamment. Elle vint se poster devant la voiture, ouvrit la bouteille et en but une gorgée.

      __. Bah vas y roule moi dessus maintenant... Si elle trouvait ça drôle? Oui assez, elle avait réussi à opter pour l'option C c'est à dire on ne bouge pas d'ici...


    Quoi? Elle n'aimait pas être soumise à des choix dont elle n'avait pas une option qui allait dans son sens... Quoique si une allait dans son sens... Mais ça aurait fait beaucoup trop plaisir à Aaron, et ça elle ne l'aurait pas supporté du tout! La jeune femme but une autre gorgée.

      __. Alors tu comptes faire quoi, parce que là deux choix s'offrent à toi... Non en faite un seul... Va falloir venir récupérer tes clefs, dit elle en les brandissant tel un trophée... Mais si tu mets trop de temps à te décider, il se pourrait que... Avec l'alcool accumulé... Hop une autre gorgée... Je les laisse négligemment tomber... Dans les égouts... Oui elle en serait capable, faut dire qu'elle était capable de tout aussi! Pour récupérer tes clefs c'est très simple... Il suffit juste de te lâcher un peu, t'es beaucoup trop sérieux... Boy-scout ! Dit elle avec un magnifique sourire avant de laisser glisser les clefs dans son décolleté. Quoi? Comme si elle allait se gêner... Il l'avait emmerdé avec sa musique, bah elle allait l'emmerder à son tour... Juste retour des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mer 20 Juil - 17:24

Ce que j'attends c'est que tu me sautes à l'arrière de ta bagnole... Paf! Aaron s'imagina aussitôt sur la banquette arrière avec Lexie. Il en eut un frisson de nature encore indéterminée. Elle était contrariée, sans doute pour plein de raisons différentes. Aaron aussi, il avait l'impression de s'enfoncer. Mais qu'est-ce que j'ai ce soir moi? Fais chier elle a raison j'm'enflamme trop vite, la question c'est pourquoi?..." Il était légèrement à fleur de peau là. Et si lui n'y trouvait pas d'explication il lui suffisait de tourner la tête car oui c'est p'tet un cliché mais Lexie est le genre de femme capable de faire perdre la tête aux hommes, d'une façon ou d'une autre. Et Aaron préfère avoir toute sa tête justement. Lorsqu'il veut s'embrumer l'esprit il fume un joint, et c'est ça le truc, il aime décider. Et le fait que Lexie puisse lui embrouiller le cerveau à ce point, ça lui plait pas! Le "Pff" de Lexie suivi du fait qu'elle n'aie justement rien à lui répondre le calma un peu... Mais ça n'allait pas durer.

Le temps de voir disparaître la tequila et ses clés de bagnole Lexie était déjà dehors. Le feu était au vert, mais bon... Y avait personne, cela dit ça non plus ça n'allait pas durer. "__. Bah vas y roule moi dessus maintenant..." Heureusement que Lexie avait pris ses clés car il aurait pu démarrer au quart de tour. J'suis sérieux là, il en faut pas mal pour faire sortir Aaron de ses gonds mais là franchement. La seule chose qui aurait pu le retenir c'est le fait qu'il risque de bousiller le pare-choc et la calandre. C'est vrai quoi y avait personne dans la rue, donc pas de témoin. Et puis à L.A les morts irrésolues c'est pas c'qui manque... Au moins il était certain d'une chose, tout comme lui Lexie ne supportait pas l'idée de subir les circonstances et de devoir faire un choix qu'elle ne voulait pas faire. Le meilleur moyen d'éviter à faire un choix c'est de trouver une autre solution! Ca à l'air con dit comme ça, mais ça marche!
"__. Alors tu comptes faire quoi, parce que là deux choix s'offrent à toi... Non en faite un seul... Va falloir venir récupérer tes clefs. Mais si tu mets trop de temps à te décider, il se pourrait que... Avec l'alcool accumulé... Je les laisse négligemment tomber... Dans les égouts." "Si tu fais ça j'te jure que je te tue!" "Pour récupérer tes clefs c'est très simple... Il suffit juste de te lâcher un peu, t'es beaucoup trop sérieux... Boy-scout !" Les clés tombèrent dans son décolleté et au même moment Aaron ouvrit sa portière et sortit de la voiture. Il n'aimait pas ce nouveau surnom "Boy-scout", et il finit par se souvenir que c'était lui-même qui avait sorti ça en premier.

Ils se regardèrent droit dans les yeux quelques secondes. Il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire de cette nana qui l'aguichait autant qu'elle l'horripilait. Il s'avança vers elle sans savoir ce qu'il ferait une fois qu'il l'aurait à portée de bras. Il dépassa le capot, darda d'un long regard le décolleté de Lexie -faut dire qu'il était plutôt alléchant- et s'assit sur son capot juste devant elle.

_Me lâcher un peu hein? C'est si important que ça qu'on couche ensemble tous les deux? Il leva les yeux au ciel et s'aperçut que finalement c'était d'une simplicité limpide. Mais ce n'est pas parce que c'est simple que c'est facile. Il se redressa, vint planter son regard en plein dans les yeux d'Elix. _Tu veux qu'on baise? Alors on va baiser! Alors tu rentres dans cette voiture, on va chez moi et on baise jusqu'à ce qu'on n'en aie plus la force!
Et hop il mit encore une fois la main dans son décolleté. En retira une nouvelle fois ses clés prit Elix par la main pour l'emmener à la voiture. En fin de compte, c'était pas si difficile que ça!


Hors jeu: Désolé j'fais pas beaucoup avancer les choses (enfin quand même) mais j'ai pas trop de temps devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mer 20 Juil - 23:26

    Il était bien évident que jamais elle ne se serait postée ainsi devant la voiture en y lassant préalablement les clés sur le compteur en défiant Aaron de lui rouler dessus... Elle était persuadée qu'il l'aurait fait! Il faut reconnaître que quelque part elle l'aurait bien cherché... Elle pourrait presque dire que si on lui avait donné le choix elle l'aurait fait aussi! Quoi? Elle était exécrable par moment elle le savait, et c'était encore pire avec un minimum d'alcool dans le sang... Alors vu ce qu'elle avait bu, on voyait l'étendue de sa connerie! Enfin bon elle était contente elle avec sa nouvelle amie, j'ai nommé : Tequilaaa! Oui ça allait devenir sa meilleure amie tiens... Il était peut-être temps qu'elle aille se coucher en faite... Ça ne lui ferait pas de mal, et surtout si commençait à partir comme ça... Pourquoi n'avait elle pas plutôt pris l'une ou l'autre option? Partir dans ce motel miteux, de toute façon elle aurait dormi directement sans se rendre compte de l'état des lieux, ou alors aller squatter directement chez Aaron? Bonne question... esprit de contradiction quand tu nous tiens... Lexie regardait le jeune homme et elle ne pouvait enlever ce léger sourire mutin sur son visage, c'était plus fort qu'elle. Elle risqua un œil à terre voyant les grilles des égouts non loin. Elle voyait déjà la scène, les clés tombant et elle se faisait littéralement éventrer sur place... Au moins elle savait quoi faire si jamais elle avait des envies suicidaires! Mais elle aurait presque eu envie d'essayer... Ouais enfin pour rentrer après ça serait loin d'être pratique... Quoiqu'elle s'en ficherait elle serait morte... Oui elle avait des drôles de délires qui se passaient dans sa tête lorsqu'elle buvait, c'était toujours mieux qu'un gros bad!

    Elle releva le regard pour voir que Aaron était à présent assis sur le capot de sa voiture, elle posa les mains sur ses hanches, elle arqua un sourcil en entendant sa réponse. Alors soit il avait vraiment dit ça, soit elle était trop ivre et s'inventer un dialogue... Oui ça devait être ça, non il ne pouvait avoir dire ça, et surtout que ce n'était absolument pas le but de la manœuvre... Quoique était-elle vraiment prête à le parier? Mmmmh vu l'état elle ne pourrait même pas jurer de son propre nom, alors de là à dire le but réel de la manœuvre... Il ne fallait pas trop lui en demander non plus.


      __. Mais j'ai pas... Et il enchaina, et là ce fut un léger coup de massue, elle se pinça même pour être sûre qu'elle était réveillée, non là ça virait vraiment... Bizarre... Pourtant elle n'avait fait que boire... L'alcool provoquait aussi des hallucinations? Qui plus est visuelles et auditives? Il faudrait qu'elle se renseigne. J'ai le droit de... Oh! Il venait juste de reprendre ses clés, ce qui la fit frissonner en sentant la froideur de sa main entrer en contact avec sa peau.


    Et sans pouvoir dire ou faire quoique ce soit elle se retrouvait entrainer vers la voiture. Là tout de suite elle n'aurait su dire vraiment ce qu'elle pensait, ou même ce qu'elle voulait, ça lui paraissait si irréaliste pour le coup! Oui il l'avait proprement scotché pour le coup! D'habitude c'était elle qui faisait toute sorte d'allusion, jouer les tentatrices et lui qui mettait les barrières, qui arrêtait le jeu... L'inversion des rôles, se retrouver de l'autre côté de la barrière, ça avait quelque chose de vraiment étrange et déstabilisant... Là elle ne contrôlait plus rien, et ça allait finir par vraiment l'angoisser! Elle ne sut somment, mais elle se retrouva assise dans la voiture une nouvelle fois.

      __. J'espère que j'ai au moins le droit de choisir si je veux parler ou non... Elle n'attendit aucune réponse enchainant directement... J'ai jamais dit que c'est ce que je voulais, c'est toi qui interprètes... Bah voilà calmer la situation c'était ce qu'il fallait faire. De toute façon ce n'est pas comme si je m'inquiétais... Ouh ça sent la connerie... On sait tous les deux que ce ne sont que des mots et que tu ne feras rien du tout... Et voilà c'était reparti, non mais elle ne pouvait pas se taire? Non? Non... Et après elle se demandait pourquoi elle avait autant de problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Sam 23 Juil - 0:40

"Bon Dieu Aaron qu'est-ce que tu fous? MAIS QU'EST-CE TU FOUS BORDEL???!!!!" Pas de réponse, à vrai dire il n'en savait rien, il agissait par pulsions et c'était pas normal. Aaron a toujours été de ceux qui vantent la prépondérance de la conscience sur l'instinct. Qui selon Aaron n'existe pas, celui-ci ayant été remplacé par les pulsions, dernier élément de bestialité chez l'espèce la plus inextricablement civilisée du règne animal. Le truc c'est qu'il ne faut pas pousser Aaron LeGrand a bout de nerfs. Ses limites sont plutôt larges, mais une fois atteintes... Aïe aïe!

Petit à petit les rôles s'étaient inversés. D'habitude c'est Lexie qui se montre entreprenante, en ce qui concerne la drague, Aaron prend rarement les choses en mains (à défaut d'aut'chose...). Cela dit Aaron y prenait goût, même s'il n'avait jamais trop été de ce style il avait toujours cette stature remplie d'assurance. C'était devenu une seconde nature, même totalement pris au dépourvu, il fait front, en toutes circonstances. Il avait commencé à avoir cette attitude de nombreuses années auparavant, il n'y pensait même plus. Cette posture de domination (car c'est ainsi qu'on la caractérise vis-a-vis de celles protectrices, défensives ou agressives) était inconsciente. Et voila qu'ils se retrouvaient à nouveau dans sa voiture. __." J'espère que j'ai au moins le droit de choisir si je veux parler ou non..." Il n'avait pas l'intention de répondre, ça tombait bien, Lexie ne lui en aurait pas laissé l'occasion. "J'ai jamais dit que c'est ce que je voulais, c'est toi qui interprètes..." "_Ben voyons!" Oups, il n'avait pas pu s'empêcher de le sortir celui-la. En général les réflexions de ce genre il les garde pour lui, c'était assez inhabituel qu'il lâche ça comme ça.
Il la sentait partie pour dire une énormité. Aaron se fit la scène dans sa tête, lui-même, commandant d'une quelconque organisation paramilitaire sud-américaine, à la tête d'un peloton d'exécution. Attachée au poteau? Elix dans la peau d'une journaliste européenne exécutée pour l'exemple (et parce que le pays a pas payé la rançon). "Peloton aarrmes!" "De toute façon ce n'est pas comme si je m'inquiétais..." "En joue!""On sait tous les deux que ce ne sont que des mots et que tu ne feras rien du tout...""FEU A VOLONTÉ!!!" Aaron tourna la clé, la voiture démarra au quart de tour et se mit a rugir dans la nuit californienne.

Sans regarder le feu il s'engagea sur le carrefour et partit aussitôt sur la bretelle du périph' de L.A. Il remit la musique mais en zappant. Une fois les premières notes de "Cocaïne" d'Eric Clapton -géniale pour faire de la route sur les lignes droites aux States- lancées, il abaissa sa vitre au maximum et mit sa main à l'extérieur. Le fait d'écouter cette musique au titre si explicite, en étant lui-même plus très clean "Plus clean du tout oui!", ca lui redonnait le sourire. Un sourire un peu niais mais il oubliait un peu qui il avait assez côtés. En fait il l'oublia tellement vite qu'il regarda la fille dans sa voiture et hop hop hop! Il rejoignit le plancher des vaches. Il se souvint de la dernière remarque d'Elix, d'un sourire en coin il ajouta:

_Et qu'est-ce qui te rends si sûre de toi? Tu penses m'avoir cerné? Tu devrais pas autant t'avancer. Un mec rentre chez lui d'une soirée et dans sa voiture y a un canon qui n'arrêtes pas de le provoquer... Franchement tu croyais que je réagirais comment? Non mais c'est vrai quoi au bout d'un moment faut se sortir les doigts et arrêter les conneries!

Hop, la musique pour la route:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Dim 24 Juil - 13:26

HJ je dénigre toute responsabilité de ce que contient ce rp, j'ai mis chanson en boucle donc c'est de la faute de Clapton xD

    La jeune femme arqua un sourcil, il voulait dire quoi ce « ben voyons »? Non vraiment, elle était censée comprendre quoi exactement? Non mais ça allait encore être de sa faute, elle ne savait pourquoi mais elle le sentait venir à trois kilomètres à la ronde, ça allait lui retomber sur le coin du nez... Mais oui bien sûr, tout était toujours de sa faute voyons, elle était la méchante sorcière, les méchantes sorcières dans le magicien d'Oz, tout les malheurs du monde étaient dus par sa faute. Comment ça elle extrapolait? Non pas du tout, elle se laissait simplement porter par le flot de ses pensées. De toute façon dans la situation actuelle il fallait être deux et aux dernières nouvelles elle n'avait aucun don pour se dédoubler, donc il était aussi coupable qu'elle... Non même plus! Elle, elle n'avait rien fait... Ou presque... Disons qu'elle c'était beaucoup plus insidieux... C'était beaucoup plus amusant... Lexie s'était contentée de lui jeter un regard noir avant de s'enfoncer un peu plus dans son siège. Finalement elle ne tenait pas plus que ça à renchérir là-dessus, pourtant elle avait été à deux doigt, elle avait même ouvert la bouche, avant de se rétracter pour plutôt laisser paraitre un léger sourire, et passer à l'attaque. Le provoquer c'était ce qu'il y avait de mieux... Elle était sûre qu'elle avait réussi, enfin elle préférait le croire, la voiture démarra et le sourire de Lexie s'agrandit, appuyant sa tête sur l'appuie-tête, regardant la route défiler devant elle à vive allure.

      __. If you want to hang on, yu've got to take her on, cocaine... Commença-t'elle à fredonner, avant de s'étirer quelque peu pour finir par jouer avec ses cheveux.


    Elle sentait la bouteille de tequila rouler à ses pieds, suivre le trajet de la route, en même temps elle suivait la chanson, d'un seul coup elle était parfaitement détendue, elle aurait presque pu s'endormir en faite,c'est fou comme une simple chanson, une simple musique pouvait avoir un pouvoir sur le corps et l'esprit. Elle accueillit avec plaisir l'air frais qui s'engouffra dans la voiture, faisant virevolter ses cheveux ondulés. Elle ferma les yeux un instant, l'air frais, la musique, elle se croirait presque à la maison, elle en oublierait presque le pourquoi du comment de cette soirée... Mais seulement presque! Elle rouvrit les yeux en entendant Aaron lui parler, elle esquissa un sourire, ne répondant rien aux premiers abords. Ensuite, elle se redressa sur son siège, et se tourna vers Aaron, elle mit les deux mains sur l'épaule du jeune homme, posant son menton dessus.

      __. Alors comme ça je suis canon... Un compliment de la part du si parfait Mr LeGrand? Il va se mettre à grêler... Ou alors t'es malade, oui ça doit être ça. Dit elle esquissant un sourire, sa joue vint remplacer son menton sur ses mains. J'ai jamais dit que je t'avais cerné, et honnêtement je crois que je n'y tiens même pas, certes tu es une interrogation très intéressante, et c'est bien le fait de ne savoir sur quel pied danser avec toi qui est le plus intéressant. La jeune femme lâcha un soupir, dégageant sa main droite pour commencer à jouer avec ses cheveux. En plus là tu changes les règles du jeu en inversant les rôles... Elle continuait de jouer avec ses cheveux, si j'avais vraiment voulu te provoquer, j'aurais plutôt fait un truc de ce genre... Dit elle en se redressant.


    Acte un détacher sa ceinture, acte deux enlever ses chaussures, acte trois afficher un sourire magnifique qui annonçait l'approche imminente de la plus grosse connerie de la nuit! Quoi? Il fallait bien qu'elle reprenne son statu de séductrice et que Aaron reprenne celui du je ne cède pas, non mais c'était son rôle à elle! Acte suivant, telle une féline, se placer sur les genoux d'Aaron lui bloquant ainsi la vue alors qu'il conduisait toujours. Assise sur lui, elle se pencha déposant quelques baisers dans son cou avant de lui mordiller l'oreille pour finir par lui murmurer.

      __. Ça c'est de la provocation digne de ce nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Lun 25 Juil - 0:06

C'est fou comme quoi changer la musique dans une voiture peut en changer l'ambiance. Mister Clapton semblait convenir à sa voisine. Mais bon faut dire que Clapton il a le don pour faire passer des émotions à travers sa guitare, un génie de la Fender au même titre qu'Hendrix ou Gilmour. Elle se mit même à fredonner les paroles et ce n'était pas vraiment gênant. Ils ne se parlaient pas pour le moment mais leur attitude était plus détendue, plus sereine. Il risqua un regard vers elle, la tête contre la vitre, les yeux fermés. Calme, apaisée. Comme si toute la tension qu'il y avait depuis le début s'échappait lors de ce moment de répit.

Il sourit et décida de profiter à fond de cet instant car il n'allait pas durer. Il se concentra sur la route, ils venaient de prendre Long Beach Freeway. Ils ne roulaient pas excessivement vite, plusieurs minutes de ligne droite sur une branche du périphérique pas très animée à cette heure tardive. Elle laissa passer un instant après ses dernières paroles avant de s'approcher de lui. Elle posa ses deux mains sur son épaule droite, puis son menton, et elle lui susurra à l'oreille: "__. Alors comme ça je suis canon... Un compliment de la part du si parfait Mr LeGrand? Il va se mettre à grêler... Ou alors t'es malade, oui ça doit être ça." Elle lui lança un sourire narquois, ensuite de ça elle posa sa joue sur les mains qu'elle avait toujours contre son épaule. "J'ai jamais dit que je t'avais cerné, et honnêtement je crois que je n'y tiens même pas, certes tu es une interrogation très intéressante, et c'est bien le fait de ne savoir sur quel pied danser avec toi qui est le plus intéressant." Il eut un sourire détendu, car c'était bien la l'un des rares sujets sur lesquels ils étaient d'accord. Elle soupira et tortilla ses cheveux d'une main. "En plus là tu changes les règles du jeu en inversant les rôles... Si j'avais vraiment voulu te provoquer, j'aurais plutôt fait un truc de ce genre..." Elle se redressa soudainement. "Ooooh j'aime pas ça moi!" Puis hop, la ceinture fut détachée, les chaussures enlevées. "Oh non non non non non! Qu'est-ce tu fous Elix?" Et la touche finale; un sourire tout-à-fait irrésistible. Il le sentait mal, il le sentait très mal!

Elle vint s'asseoir face à lui, sur ses genoux. S'il n'avais pas été assis, Aaron en serait tombé sur le cul. Et pourtant il la laissa l'installer. Elle lui bloquait la vue, et pendant deux secondes ils se regardèrent. Lexie fondit alors dans son cou. L'embrassant, lui mordillant l'oreille. Un irrépressible frisson courut le long de son dos. Et dans un spasme il fit un écart avec le volant. Elle lui murmura à nouveau: "__. Ça c'est de la provocation digne de ce nom..."

_Lexie t'es folle ou quoi? Tu veux nous tuer? Mais dans le fond il était admiratif de l'habileté de la manoeuvre. Il parvint tant bien que mal a distinguer la route et arriva à caler sa tête sur une épaule d'Elixir. Il distinguait la route et tout aussi importants: les panneaux de sortie. Il guettait Pacific Coast Highway du coin de l'oeil tout en se crispant à chaque fois que Lexie l'embrassait ou tout simplement lui soufflait dans le cou.

_Lexie crois-moi j'apprécie tes efforts mais là le moment est mal choisi tu trouves pas? Le panneau "Pacific Coast Highway", ils étaient presque arrivé. S'ensuivit Anaheim Street et ensuite le mythique "Ocean Boulevard". Ils allaient sortir du périph, et c'était d'autant plus dangereux maintenant qu'ils allaient arpenter les rues. Aaron sentait que Lexie s'en fichait. Sa main droite alla se placer sur le ventre d'Elix. Elle n'était pas lourde et Aaron avait de la force dans les jambes mais disons qu'avoir Lexie Warrens sur lui et dans cette position... Ben ça à le don de le déstabiliser. Sa main droite alla se poser sur la cuisse de la jeune femme. A partir de ce moment-la deux choix, deux directions s'offrirent à lui. Soit il allait plus avant, soit il faisait ce qu'il pensait faire au départ. La deuxième option fut choisie et il se contorsionna pour essayer d'attraper son paquet de clopes dans la poche intérieure droite de sa veste. Un effort vain dans la mesure ou Lexie ne se décollait pas de lui. _Bon soit je te vire de mes genoux sans ménagement dès qu'on a quitté le périph... Soit tu m'attrapes mes clopes dans la poche intérieure droite de ma veste et tu m'en donnes une. Et il recala son menton sur l'épaule d'Elix. Fallait dire qu'elle avait un parfum très entêtant, l'odeur de whiskey exclue évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Lun 25 Juil - 12:22

    Si elle était folle? Non juste complètement ivre et particulièrement déchainée! Ça c'était l'effet tequila! Non vraiment sans rire, ça avait un effet un peu... Comment dire... En faite ça faisait ressortir son côté italien... Voire même un peu trop, tout dans la démesure et surtout déjà qu'elle ne se souciait guère des apparences, là ça en devenait limite dangereux, un peu comme si elle n'était régie que par ses envies, ses pulsions et rien d'autre... Certains diraient que c'est une habitude avec la jeune femme, mais il fallait se méfier des apparences, elle ne faisait jamais rien par hasard, et même si cela paraissait complètement dément, il y avait toujours une finalité derrière qui se cachait. Là... C'était pour le simple plaisir... Plaisir du quoi? Du jeu, de l'amusement, de se sentir pleinement vivante! Limite elle aurait pu passer la tête par la fenêtre ou même pire s'assoir dessus, si la position dans laquelle elle était n'était pas confortable. La jeune femme esquissa un sourire, laissant ses lèvres frôles le cou de Aaron avant de lui répondre en se redressant.

      __. Parfaitement, c'est tout à fait ça... Je suis complètement folle et je veux nous tuer... Quoique non, j'ai toujours dit que je mourrais de plaisir ou dans un orgasme... Donc en faite non ce n'est pas au menu pour l'instant... Elle le regarda un instant. Déstresses Aaron, respire et profite un peu! Si elle avait des tendances suicidaires? D'habitude j'aurais été tentée de dire non, là pas sûr... Il faut dire qu'avec un discours comme le sien et le jeu du je fais tout pour t'emmerder le plus longtemps possible et plus ça marche, plus je continue, plus d'un l'aurait jeté par la fenêtre... Au fond elle devait vraiment être masochiste! Oui ça l'amusait, il n'y avait qu'à voir son sourire. Non je ne trouve pas moi, c'est au contraire le moment parfait et idéalement choisi, parce qu'il est tout simplement imprévu! Elle aurait du se lancer dans la philosophie...


    Oui enfin peut-être pas... Vu ce qu'elle était entrain de dire, ça n'annonçait rien de bon, ce n'était pas une philosophie sur laquelle on allait faire disserter des esprits fragiles d'adolescents! Il fallait le reconnaître : vivre le moment présent en faisait fis des conséquences, quelles qu'elles soient... Il y avait mieux pour ligne de conduite et principe... La tequila c'était mauvais, mauvais et re-mauvais pour Élixir! Maintenait elle se souvenait pourquoi elle évitait d'en boire... Ajouté à cela tout l'alcool précédemment ingurgité, c'était limite pire qu'un cocktail molotov... Limite pire... Non c'était encore pire. Elle déposa sa tête au creux du cou de Aaron, fermant les yeux et profitant de l'air frais s'engouffrant par la fenêtre.

      __. Ce n'est pas comme si je n'avais pas pleinement confiance en tes talents de conducteur... Dit elle à la limite du murmure.


    C'était vrai, même ivre, elle n'avait jamais fait ça avant! Une grande première pour la jeune femme couronnée d'un succès qui plus est! Elle avait réussi cette performance acrobatique sans la moindre accroche, il faut dire qu'avec la souplesse qu'elle avait acquis au cours de son parcours artistique lui permettait certaines prouesses... Comme celle-ci... Ceci étant dit pas sûr qu'elle le ferait tous les jours. Elle se sentait assez à l'aise en faite, peut-être le fait d'avoir récupérer son rôle d'emmerdeuse finie et de la fille provocante jouant le rôle du serpent dans le jardin d'Éden! Lexie se releva d'un coup en sentant la main de Aaron sur sa cuisse, le regardant elle esquissa un sourire en entendant sa requête, elle remit sa tête au creux du cou de Aaron, mais cette fois-ci de l'autre côté.

      __. Me virer sans ménagement... Je voudrais bien voir ça tiens... Dit elle avant de déposer un autre baiser sur le cou du jeune homme, je suis sûre que tu commences même à t'y habituer et à aimer ça... S'il pouvait la voir, il aurait vu le magnifique sourire de la brunette. Et la politesse c'est en option? Quoi? Elle se devait de le faire remarquer, elle n'était pas sa bonne non plus!


    Elle se radoucit sentent le souffle de Aaron dans son cou, à chaque fois qu'il respirait, elle sentait un léger souffle dans sa nuque ce qui la faisait frissonner à tous les coups, ce n'est pas qu'elle était chatouilleuse mais presque... La jeune femme tendit une main en direction de la poche intérieure, tandis que l'autre était posée sur le torse du jeune homme, quelques secondes plus tard elle ressortait avec le paquet de cigarette. Là aussi elle avait deux choix, soit un, les donner comme demandé, mais dans ce cas là ce n'était pas amusant, soit les jeter par la fenêtre, ce qui aurait d'autres effets qu'elle voulait voir... Ou alors option C... Encore... Elle tira une cigarette du paquet avant de jeter celui-ci à l'arrière de la voiture, attrapa l'allume cigare d'une main habille et s'alluma la cigarette, tirant dessus et rejetant la fumée par fenêtre ouverte.

      __. Je gagne quoi à te la donner?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mar 26 Juil - 22:29

Si Lexie bourrée c'est comme ça tout le temps alors Aaron se bénirait presque. Ben ouais, ça faisait un bout de temps qu'ils se cherchaient tous les deux et c'était la première fois qu'ils passaient une soirée à boire, s'embrasser, s'engueuler et rentrer ensemble! "Oh mais ouai merde on rentre ensemble!!" Oui quand il a bu et fumé Aaron est un du genre long à la détente. Il se rendit également compte que, une fois n'est pas coutume, il agissait sans anticipation, sans appréhension juste comme ça se présentait. Il était... Spontané! -Ah mon Dieu!- et c'était un peu inédit. Il l'observa du coin de l'oeil, elle avait l'air de s'amuser comme une folle. Et ce sourire... Oui il l'attirait c'est vrai, à ce moment précis tout en elle l'attirait, et c'était mauvais! Elix était folle, et ça lui plaisait. Elle se pencha, son souffle lui hérissa le poil, et lui répondit en se redressant: "__. Parfaitement, c'est tout à fait ça... Je suis complètement folle et je veux nous tuer..." Tiens qu'est-ce que j'disais? "Quoique non, j'ai toujours dit que je mourrais de plaisir ou dans un orgasme... Donc en faite non ce n'est pas au menu pour l'instant... " _Et ben j'souhaite bien du plaisir à celui ou celle avec qui ça t'arriveras! Encore une fois c'était sortit tout seul au lieu de rester sagement dans son esprit. "Bad Ronnie!"
Ils se regardèrent un instant avant qu'elle ne lui redises: "Déstresses Aaron, respire et profite un peu!" Mouais c'est ça, manquait plus qu'il lui fasse le coup du "hop! Sans les mains!" Non mais et puis quoi encore? Aaron regarda sa fenêtre d'un oeil insistant. Pour finalement se reconcentrer sur la route avant de faire une connerie de plus. Déposant sa tête dans le creux de son cou, le vent lui envoya quelques mèches de cheveux dans le visage. Quelle plaie! "__. Ce n'est pas comme si je n'avais pas pleinement confiance en tes talents de conducteur". _Et encore t'as rien vu! répondit-il du tac-au-tac avec un léger sourire. Elle changea de coin d'épaule ou caler sa tête. Monsieur sert parfois d'oreiller c'est connu...


__. Me virer sans ménagement... Je voudrais bien voir ça tiens... Je suis sûre que tu commences même à t'y habituer et à aimer ça... dit-elle tout en l'embrassant. Le pire? C'est que oui il aimait ça le bougre! Mais il ne l'aurait jamais avoué, Aaron est bouffi d'un orgueil stupide et désuet. "Et la politesse c'est en option?" _Parce que c'est vrai que jusque la j'me suis toujours comporté comme un mufle... Et paf! Re-sourire!

C'est dingue, imaginez-vous un peu la scène. Nous sommes dans une série télé à la con comme il y en a plein aux States (dont beaucoup sont tournés en Californie). Une Skylark -voiture typiquement 'ricaine-, lancée de nuit sur une Highway californienne puis Ocean Boulevard, avec à son bord un homme et un femme blottis dans les bras l'un de l'autre dans une position peu courante en bagnole. Vous venez de vous asseoir dans votre canapé et vous ne connaissez rien de leur précédentes relations dans la série vous en déduisez quoi? A) Un couple bourré, B) ils peuvent pas se voir... Bingo réponse A!!! Et ben nan, tout faux! C'est drôle parfois la vie pas vrai?
M'enfin bref, revenons à nos clopes: "__. Je gagne quoi à te la donner?" "T'évites de passer par la fenêtre!" Tiens il l'a retenue celle-la, tout espoir n'est donc pas perdu... Et puis quand il le veut et quand il se concentre, Aaron peut vite tourner une situation à son avantage. Ainsi, sur Ocean Boulevard il avait le temps de voir venir (qu'il pense!), sa main gauche quitta le volant. Il n'eut pas besoin de tendre le cou pour embrasser le sien pendant qu'elle soufflait la fumée. Petite diversion d'une part. Et sa main gauche vint prendre celle de Lexie pour la déposséder de la cigarette. Ca fait longtemps qu'Aaron fume, et il a pris l'habitude de fumer une clope sans qu'elle ne quitte ses lèvres. Bon évidemment faut bien jeter la cendre, mais ils étaient presque arrivé. Le temps de braquer sur Esperanza Ave. (merci google maps), de remonter trois pâtés de maison, et hop! Ils étaient au pied de son appartement. Bon parler avec une clope c'est chiant, aussi, et sans lui demander son avis, il la mit dans la bouche d'Elix.

_Par contre maintenant va falloir sortir de la voiture. Aussi je te serais gré de bien vouloir regagner ton siège. Ai-je la politesse qui sied à vos désirs, duchesse? Le tout dit évidemment avec une énorme ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Mer 27 Juil - 9:40

HJ : réponse faite de mon tel dans le train
Donc désolée pour les fautes XD

    La jeune femme se mordit la lèvre pour éviter d'éclater de rire à la remarque d'Aaron. Ce n'etait pas une plaisanterie en soi mais le fait d'entendre ce genre de réponse face à ce qu'elle disait, ce genre de remarque qui avait sa place lorsque l'on se parlait à soi-même, ou alors tout simplement restant dans votre inconscient, c'était tout bonnement nouveau que Aaron les dise! Parfois elle avait l'impression qu'il ne pouvait tout bonnement rien ressentir du tout! C'est pour ça qu'elle le provoquait faisant n'importe quoi juste pour avoir une réaction, obtenir quelque chose lui indiquant si elle l'exaspérait ou si au contraire il... Comment dire... S'amuser? Oui enfin entre grands guillemets, s'il s'amusait en sa compagnie. Alors entendre ce genre de chose, le fait qu'il baisse sa garde ça lui plaisiez assez! C'était peu et sous l'effet de diverses substances mais elle n'allait surement pas faire la fine bouche, autant profiter du moment présent...

      __. Celui ou celle? Tu me connais si bien, dit elle ironiquement, [color=indigo]mais pourquoi avoir l'esprit si étroit... Pourquoi pas les deux ?
    Dit elle dans un rire. Qui sait, si tu es gentil tu pourrais même participer. Non c'est pas vrai elle ne provoquait rien ni personne.
[/list]

De toute façon elle savait très bien qu'il allait répondre quelque chose qui couperait court à son léger délire! Pas grave au moins elle avait sorti sa connerie elle était heureuse il ne lui fallait pas plus que ça! Elle aurait pu laisser la remarque du jeune homme ne pas la relever... Oui, elle aurait pu mais là, la perche à saisir avait été bien trop tentante, elle n'avait pu y résister. Il faut dire qu'elle n'avait pas trop chercher à le faire... Ça aurait été tout de suite beaucoup mon drôle! Même la tête sur l'épaule de Aaron, elle leva les yeux au ciel, lâchant un léger soupir. Ah l'égo des hommes... Parlez leur voiture et c'est bon ils vous font le reste... Bien que pour le coup elle le pensait vraiment, elle ne serait pas venue se mettre à califourchon sur n'importe qui, si c'est vrai non mais elle choisissait ses victimes, surtout si cette personne conduisait. Mais pas même l'espace d'un instant elle n'avait eu peur de quoique ce soir et ça n'avait absolument aucun lien avec son manque de considération pour les conséquences ou encore à cause l'alcool... Pas le moins du monde, elle de sentait... En confiance... En y pensant ça lui donnait quelque peu le vertige d'un coup... C'était bizarre... Agréable certes, mais vraiment bizarre... Comme ce genre de sensation que vous ressentiez alors qu'il vous l'était proprement interdit de le ressentir... Une parade il fallait une parade...


    __.  Tu parles, tu parles mais tu agis peu...
    [/i]Ouais ça ferait l'affaire!
[/list]

    La provocation sa meilleure arme sans le moindre doute et elle la maitrisait à la perfection! C'est bien pour cela qu'elle l'utilisent encore et toujours, certains diraient à outrance... Non juste ce qu'il fallait. Bon pour une fois c'était pour cause d'angoisse interne évidente donc en tant que moyen de défense mais ça marchait pas mal sur son psychique... Elle n'en demandait pas plus... Du moins pas à elle-même... Deux paires de claques voilà ce dont elle avait besoin, ou alors d'un bon gros plongeon dans une eau froide ou non mieux une immersion totale dans une baignoire remplit de glaçon! Ça refroidirait ses ardeurs en prime! Ah bah pas besoin de glaçon, il suffisait juste qu'il ouvre la bouche avec ses remarques acerbes, elle releva la tête, et en plus il souriant.[/i]

      __. Alors ça, c'est d'une mesquinerie sans borne... Oui parfaitement tu n'as aucune manière! Oui et c'est pour ça qu'il avait accepté de la ramener et que encore il lui avait proposé la chambre de sa sœur pour dormir.


    Non il n'avait rien du parfait gentleman... Que nenni non point! Comme quoi Lexie aussi pouvait avoir l'orgueil mal placé! Et puis c'était la moindre des choses lorsque l'on demandait quelque chose d'y mettre les formes... Oui faut dire qu'elle mettait toujours les formes elle... Ah mais non elle, elle faisait encore mieux! Elle de passait de toute autorisation pour faire ce qu'elle voulait comme du genre se mettre parfaitement à l'aise dans la voiture de Aaron en grimpant sur lui sans lui demander si ça le dérangeait, ou encore en fumant une de ses clopes tiens! Elle sursauta en sentant les lèvres de Aaron sur son cou, elle ne s'y attendait pas du tout mais elle comprit la manoeuvre lorsqu'il lui subtilisa la cigarette.

      __.  C'est bas... C'est très bas! Mais c'est qu'elle serait mauvaise en plus?


    Oui parfaitement, déstabiliser c'était son point fort! Non elle déteignait trop sur lui là... Ouais ou alors il avait une partie en lui encore inconnue pour la jeune fille... Malgré tout dire que ça ne lui plaisait pas aurait été mentir. Autant ça faisait bien longtemps qu'elle avait admis qu'il était un adversaire à sa taille, mais elle ne savait pas à quel point... Déstabiliser créant ainsi une diversion pour obtenir l'objet désiré... Tout d'un stratagème de guerre dans lequel elle avait plongé les yeux fermés... Pour sa défense elle avait bu... Oui c'était facile mais ça rassurait son égo alors pourquoi s'en priver? Limite elle bouderait en plus? Oui parfaitement! En plus il fallait qu'il lui redonne la cigarette? Non mais elle allait la lui écraser dessus oui... Si elle avait sûre de ne pas se faire mal c'est ce qu'elle aurait faire... Finalement elle finit par esquisser un sourire en tirant dessus... C'était de bonne guerre... Non il ne faut pas chercher à comprendre ses émotions passaient du coq à l'âne avec l'alcool elle avait la capacité étrange de pouvoir passer d'un extrême à l'autre sans la moindre petite transition logique. Elixir regarda un instant le jeune homme se demandant elle-même ce qu'elle allait faire...


      __. Mmmmh je dirais non à la permiers oui à la deuxième...
      Répondit elle avec un magnifique sourire elle reconnaissait que au moins c'était habilement trouvé et très bien dit, certes avec ironie mais mieux que rien! Faisons fis des convenances et passons par la fenêtre!  Et c'est avec un sourire mutin et une graine de malice dans le regard qu'elle se débrouilla pour être assise sur le rebord de la fenêtre ne laissant dans la voiture que ses jambes allongées sur Aaron, rotation et elle était dehors et fière de sa connerie en plus... Comme si ça allait s'arrêter là... Ça aurait été trop beau, elle ouvrit la portière de Aaron et s'affala proprement sur lui, pour aller récupérer ses chaussures et la bouteille de tequila du côté passager. Elle se releva et commença a remettre ses chaussures tant bien que mal en évitant de tomber. Oui ça m'aurait trop demandé de passer par l'autre côté, dit elle comme pour devancer une quelconque remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 61

MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   Sam 30 Juil - 22:05

__. Celui ou celle? Tu me connais si bien, mais pourquoi avoir l'esprit si étroit... Pourquoi pas les deux ? _Ben tiens!Qui sait, si tu es gentil tu pourrais même participer. Il ne répondit pas cette fois. Il se contenta juste de regarder droit devant lui, complètement tétanisé. Genre; "Non mais ça va pas?"

Son esprit divagua quelque peu. En fait il n'y avait rien de plus simple comme divagation: il ne pensait plus. Pas qu'il ne pense à "rien", non il ne pensait plus du tout. Il agissait ou réagissait selon ce qu'il ressentait, la retranscription quasiment parfaite de ses émotions sur son corps. Et quel était le résultat: rien de bien excitant. Aucune exubérance, aucun remous. Le calme plat. C'était p'tet ça le truc. "__. Tu parles, tu parles mais tu agis peu... " Provocation encore et toujours. Aaron en avait pris l'habitude et il reprit le réflexe de se la fermer avant de sortir une connerie ou un truc qu'il regretterait. __. Alors ça, c'est d'une mesquinerie sans borne... Oui parfaitement tu n'as aucune manière! Et hop! Si en plus elle y rajoute une franche hypocrisie (oulà ><), ça l'aide pas! Il avait bien escompté que sa manoeuvre la déstabilise. Et il en eût confirmation derrière ses paroles indignées. C'était bas certes, mais diablement efficace, et selon les critères de Lexie -tels qu'Aaron se les imaginait- c'était donc génial!
Son air offensé et indigné lorsqu'il lui refourgua la clope dans la bouche le fit doucement sourire. Qu'elle boude! Ce serait sans doute plus utile. Ou qu'elle boive, qu'elle fume, qu'elle fasse n'importe quoi pourvu qu'elle la boucle. Hem j'm'emporte p'tet un chouilla là!

_. Mmmmh je dirais non à la permiers oui à la deuxième... Faisons fis des convenances et passons par la fenêtre! Aaron lui reconnaissait au moins un mérite: quand elle faisait une connerie elle la faisait jusqu'au bout. Elle n'eut aucune difficulté à se hisser sur le rebord de la fenêtre, à tel point qu'Aaron, bien installé dans son fauteuil; se permit d'apprécier le spectacle de ses jambes allongées sur ses cuisses. Et elle passa dehors. Et avant qu'il ne puisse esquisser un mouvement elle ouvrit sa portière, s'allongea littéralement sur lui en tendant le bras. Aaron leva les yeux au ciel et eut bien du mal à garder son sang-froid. Elle en retira ses chaussures et la tequila. Il put sortir de la voiture lorsqu'elle commença à se rechausser. Oui ça m'aurait trop demandé de passer par l'autre côté Il haussa les épaules et leva les mains et les yeux, paumes vers le ciel. "Reste cool Aaron. Relaaaax!"

Il ferma la voiture, attendit que Lexie se redresse et se tourna vers le lampadaire le plus proche pour identifier sa clé d'appartement.
"_J'suis pas sur que remettre tes talons soit une bonne idée. On monte au troisième étage, vu c'que t'as enquillé t'es sûre que tes talons vont y survivre?" Il aurait pu le dire plus tôt mais Aaron avait trouvé ça plutôt rigolo de voir la tête qu'elle ferait.
Ainsi il vint se planter juste devant Lexie, paf, comme ça la! Voyez? 'Fin bref, il fit volte-face, s'accroupit et souleva Lexie par les hanches et se redressa. C'était... Pas du tout élégant! C'était même carrément tordant! A crever de rire, surtout dans leur état. Et avant que Lexie ne puisse protester quoique ce soit, Aaron coupa court à toute éventuelle argumentation:

_Poses pas de question! J'suis d'humeur à relever des défis complètement stupides mais j'assume! On fait au moins le premier étage, si ça te plait pas tu pourras toujours tenter ta chance en talons...

Et sans lui demander son avis il s'élança vers les escaliers. Valait mieux aller vite, si tu ralentis t'hésites. Si tu t'arrêtes... Tu cèdes. En fait il se marrait comme un gosse. Il manquait de se prendre un mur à chaque virage mais il se marrait! Ca ne durait jamais longtemps, juste le temps de grimper les étages et une fois devant sa porte, "Pouf", évanouie l'inspiration. Bon c'est vrai faut avouer... Il a des délires bizarres lui aussi.


Hors-jeu: que penses-tu d'ouvrir un nouveau sujet dans l'appar' d'Aaron? Car ils sont tous deux bien loin de Skid Row maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aaron & Elixir ϟ 'Cause the power You're supplyin', It's electrifyin' !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✿ Californian Dream :: Los Angeles City :: Hollywood & West End :: Viper Room-