AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Isolda Maureen O'Hara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 8

MessageSujet: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:02


Hey Dude ! You don't need to be drunk to be rock and roll !

Isolda Maureen O'HARA

O'HARA Isolda Maureen ♣ Né(e) le 23/11/1989 à Dublin ♣ Bisexuelle ♣ Célibataire ♣ Serveuse la nuit / Etudiante en arts et spectacle ♣No Guts, No Glory ♣ Scénario [] Inventé [/] ♣ Avatar : Simone Simons ♣ Crédit sign' : Me


Elegante ♣ Perseverante ♣ Douce ♣ Pacifiste ♣ Naïve ♣ Susceptible ♣ Jalouse ♣ Indécise
« There is a riot in everyone, la seule qui compte pour moi, la seule chose pour laquelle la foule me connait c'est pour la musique. Je n'existe pas en dehors, je vous parle de la musique la vraie, celle qui n'a pas besoin de drogue pour faire grogner une guitare, celle qui n'a pas besoin d'alcool pour faire vibrer des corps ... Elle est la seule chose qui compte pour moi...Non je ne bois pas, non je ne couche pas sans intéret, non je ne me drogue pas, non vous ne me verrez pas nue sur scène ... Mais vous n'oublierez pas ma voix !» Crédit icon : Simone Daily


That’s why I can smile …

La sonnerie retentie, je sens un sourire se dessiner sur mon visage, un sourire auxquels mes camarades d’université répondent - de façon hypocrite ou non -. Ce que vous devez savoir sur moi c’est que contrairement à 98 % des étudiants de école, je ne suis pas en pleine crise d’adolescence. Je ne ressens pas le besoin de me faire tatouer des symboles de révolutions rock and roll dans ma peau, ni le besoin de cracher à la figure de mon professeur pour crier ma haine. Je ne les juge pas, chacun sa manière de véhiculer des messages…

Si vous demandez des renseignements sur moi, ici dans cette université, on vous dira que Isolda, on ne l’entend pas souvent, qu’elle est discrète, elle ne cherche pas la guerre, elle ne fume pas… Les phrases du type «  cul serrée », «  pimbêche » me sont déjà venus aux oreilles … mais globalement, je ne m’en plains pas, oui c’est vrai, je ne suis pas ivre morte chaque week end, je ne me réveille jamais dans le lit d’inconnus …A vrai dire, je ne me réveille jamais dans un autre lit que le mien…. Alors ma réputation je m’en moque un peu, croyez moi j’ai vécu bien pire, je n’en parle jamais.

«  Hey Isolda, alors il paraît que tu vas jouer avec Matthew dans son groupe ? Ça en jette ! Fini la chansonnette dans les douches du gymnase ! Ça va être rock and roll tout ça ! » Je me contente de sourire délicatement à mon collègue du cours d’art. Oui, nous y arrivons, si les gens me connaissent c’est pour ça. Le chant, c’est ma passion, la seule chose au monde qui me rende réellement heureuse, ma passion qui se situe juste avant le violon et …les cheeseburgers ! ( Merveilles américaines)…

Arrivée en cours je m’installe délicatement derrière ma petite table, déjà remplie de graffitis hymne aux multiples groupes américains…Je ne suis pas encore au point sur tous, je viens d’Irlande, j’ai d’abord baigné dans les contes celtes, la musique de mon pays avant tout. Pourtant j’aime l’Amérique, j’aime ce métal aussi bruyant que symphoniques, j’aime ces mélanges de sons violents et intenses qui fait vibrer ma colonne vertébrale en concert… Mes projets seraient de pouvoir mélanger cette violence américaine à ma culture, chanter autre chose que de l’anglais, trop vu et revu …C’Est-ce que Matthew disait dans son tract…

Rien qu’en pensant à son prénom, je sens le sourire réapparaître sur mes lèvres, le rouge monter à mes joues, habituellement si pâles, rapidement je prend mon cahier pour y prendre quelques notes, oui penser à ma présence dans ce groupe m’en donne des papillons dans le ventre. Mes parents seraient ravies, ils ont toujours tout fait pour que j’en arrive ici, pour que je chante, pour que je sois heureuse, eux qui ont travaillés si dures, accumulés les heures supplémentaires pour pouvoir payer cette nouvelle vie à Los Angeles… mais ici, rien ne suffit, tout est beaucoup trop cher. Je ne veux pas qu’ils se ruinent pour moi… C’est pour ça, que j’ai trouvé ce petit travail de serveuse en ville. Ça me permet de joindre les deux bouts…

En farfouillant dans mon cahier, je retombe sur le tract posté par Matthew dans toute l’université… jusque dans les toilettes des filles d’ailleurs ! Il est guitariste de ce groupe, Inis Mona, on a eu quelques répétitions ensemble, on reste souvent ensemble après les cours pour écrire, ce qui me plait chez se garçon c’est la rage qui l’habite, cette envie de réussir, ce plaisir qu’il éprouve à l’écriture. Nous ne parlons que de musique ensemble pourtant … Pourtant, quand mon regard croise le sien, mon cœur se met bêtement à s’accélérer…Instinctivement, il est déjà arrivé qu’en répétition, prise d’enthousiaste par nos créations, je me rapproche de lui, mon corps contre le sien juste pour le faire chanter dans mon micro… Chaque moments de ce genre est intense, je ne suis pas quelque un de très tactile, je suppose que mon épanouissement sur scène est le prétexte pour m’enivrer de son aura…mais il me fuit, je le sens. Il n’a jamais montré signe de dégoût à mes approches mais je pense que lui, c’est la musique avant tout …et rien ni personne ne pourra gâcher ça … Et puis, il faut dire que ce garçon n’est jamais bien loin de son garde du corps personnel, sa sœur … une sorte de Kat Von D, en plus vulgaire, en plus bruyante et en moins ….artistique ! Quand, c’est son regard à elle que je croise, j’ai l’impression qu’elle va me sauter à la gorge et passer ses bras grossièrement tatoué autour de ma gorge…

Nobody is perfect ....


C’est le claquement de la porte qui me fit sortir de mes pensées, un étudiant en retard en cours, je levai légèrement la tête au même rythme que mes camarades, seulement contrairement à eux, mon sourire s’effaça immédiatement, mon regard retomba sur mon cahier, je n’avais qu’une envie fuir cette pièce pour ne plus en revenir. Pourtant, je devais rester naturelle, j’attrapai un crayon et fit mine de prendre quelques notes pour ne pas à devoir poser les yeux sur cet homme. Les chuchotements des autres me perçaient les oreilles «  t’as vu Daniel est encore en retard ? » , «  il a l’air complètement défoncé, je croyais qu’il avait arrêtait tout ça ? ».

Je ne pus m’empêcher de soupirer et de relever la tête vers le concerné, je ne pouvais l’ignorer éternellement, la plupart des gens ici présents savaient qu’il avait été mon petit ami. Oui, ils ne savent que ça , je ne suis pas du genre à étaler ma vie privée. J’ai rencontré Daniel quand je suis arrivée en Californie, le jour de mes 18 ans, il était pour moi, l’Amérique, le garçon mystérieux par excellence, avec des écrits magiques et torturés, un artiste très sombre mais très doué. Ces cheveux toujours ébouriffés, ses pantalons avec chaînes , t shits délavés…Oui, l’image sombre et violente de la musique, ça m’a très vite séduite … mais j’étais naïve, le rock and roll n’avait pas que ses bons côtés. Il semblait si fort, il voulait me protéger, oui à mon arrivée, j’étais si timide, si maladroite… ça ne se passait pas à merveille avec les bimbos de l’université… mais lui m’avait pris sous son aile …Il disait apprécier ma douceur, il disait me respecter…

Oui, arrivé d’Irlande, je n’avais pas connu d’homme, en dehors de quelques flirts, jamais un homme ne m’avait touché, je n’étais pas prête et il été décidé à l’accepter… Malheureusement, le rock n’était pas sa seule drogue, l’état de ses bras se dégradaient peu à peu, les traces violettes de piqûres l’enlaidissait et c’était à moi de l’aider, à marcher, à se laver quand il ne tenait plus debout… J’avais même emménagé dans son appartement miteux et humide… Je crois que c’est à mon déménagement que j’ai réalisé que la drogue avait pris possession du garçon doux, talentueux qu’il était pour laisser place à un homme éternellement contrariable, lunatique, malade. J’ai alors connu la violence des mots … puis des coups…mais ça ne m’arrêtait pas, j’étais persuadée que j’arriverai à retrouver celui que j’avais rencontré six mois auparavant… C’est quand il m’a forcé que je suis partie …Plus jamais personne ne m’a retouché…

Quelques regards se tournèrent vers moi, toujours à l’affût de mes réactions…Dans un nouveau soupire, je repris mon crayon, je crois que je n’ai rien écouté au cours ….


Pseudo : Melle Satine X
Age : 21 ans
Comment es-tu arrivé(e) ici ? J'ai vu une porte ouverte et ...
Un avis sur le forum ? Je vous dit ça après validation !
Une suggestion pour l'améliorer ? Un design plus rock and roll ? ( je suis une malade des couleurs sombres ...)
Présence par semaine : 4/7
Code du règlement :Ok by Noah


Dernière édition par Isolda Maureen O'Hara le Lun 27 Juin - 18:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 79

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:08

Bienvenue! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://californian-dream.1fr1.net/t117-lynn-in-wonderlandtumblrc
Yelena A. Nygård
Bathory ♦ the last with pagan blood

avatar

♣ Messages : 838

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:12

Bienvenue parmi nous ma biche!

_________________
♠ They speak of love and tolerance, they thrive on people's ignorance, to make you all Slaves of Fear. They feed on your anxiety to build their dead society, they've kept you down for a thousand years. Your minds are restrained, obedience is the chain. They've locked you up and thrown away the key. Your souls are for sale, and you're the ones who pay but still, you'll never be set free. ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crushcrush.e-monsite.com/
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:21

Welcome ♥

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:29

Bienvenue parmi nous YEAH
Par contre je crois que tu as eu un léger décalage en remplissant ton profil ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 332

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:38

Yeahh!! Fuck duuude finally!
Hum hum, bref, bienvenue beauté (c'est Eden)

_________________
    ♣ So here we are, I’m in your head. I’m in your heart. You were told to run away, soak the place and light the flame. "Pay the price for your betrayal, your betrayal". I was told to stay away, those two words I can’t obey ♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crushcrush.e-monsite.com/blog.html

♣ Messages : 33

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:39

haaa mon Isolda proud bienvenue! (super la bannière)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 8

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:51


Merci Merci pour l'accueil, je suis en train de terminer la fiche, j'ai déjà pris assez de retard à cause des bugs de mon pc.

Noah ==> Sorry pour le décalage, je ne suis pas bien douée avec tous ces codes ( à vrai dire, je ne le vois même pas ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 17:56

Tu ne le vois pas parce que notre cher Noah a du fumer la moquette xD, y a aucun décalage ;)

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 18:11

Parce que chez moi je vois ça xD

♣ Célébrité : MelleSatineX
♣ Age du perso: Simone Simons
♣ Job ou études: 21 ans
♣ Coeur: Hmm... that's the question
♣ Crédit: leekimhoung

Donc peut être que le soucis n'est que chez moi je sais pas lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 8

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 18:17

Oups oui en effet....Je vais corriger ça.
Ma fiche est terminée ( normalement !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 18:31

Bienvenue :slup:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/
Yelena A. Nygård
Bathory ♦ the last with pagan blood

avatar

♣ Messages : 838

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 18:53

C'est parfait, en plus je trouve que le groupe lui correspond totalement (même si j'aurais pas été contre une "you're all I need" parce que notre pauvre Autumn se sent bien seule Razz En tout cas tu es bien évidemment validée! Et il nous faudra absolument un lien, entre rock 'n roll straight edge...


♣️ Welcome to Los Angeles
Maintenant que tu es validé(e), la première chose à faire est de recenser ton avatar afin qu'il ne te passe pas sous le nez. Ensuite, installes toi à Los Angeles en effectuant une demande de logement et de rang, n'oublie pas de recenser ton métier également. Pour bien t'intégrer sur le forum, fais un tour du côté des fiches de liens et/ou des demandes de topics où tu pourras construire le réseau de ton personnage. Si une personne est essentielle à ton histoire, nous t'encourageons à poster un scenarii afin que de nouveaux inscrits puissent l'incarner. Enfin, si tu as la moindre question, n'hésites pas à t'adresser à un membre du staff, nous nous feront une joie de te répondre. Amuses toi bien parmi nous!



_________________
♠ They speak of love and tolerance, they thrive on people's ignorance, to make you all Slaves of Fear. They feed on your anxiety to build their dead society, they've kept you down for a thousand years. Your minds are restrained, obedience is the chain. They've locked you up and thrown away the key. Your souls are for sale, and you're the ones who pay but still, you'll never be set free. ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crushcrush.e-monsite.com/

♣ Messages : 225

MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   Lun 27 Juin - 19:47

Bienvenue ma chérie ♥
- arrive après la guerre -
T'as pris un vieuxxxxxxxxxxx du temps de diane d'ailleurs xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Isolda Maureen O'Hara   

Revenir en haut Aller en bas
 

Isolda Maureen O'Hara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✿ Californian Dream :: Welcome to Los Angeles :: Présentations & Scenarii :: Bienvenue parmi nous !-