AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 18

MessageSujet: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Mer 13 Juil - 21:47


La ville est le lieu où le jeune homme perd ses idéaux et la jeune fille sa vertu.

Malachy Brian McKenny

Malachy Brian McKenny ♣ Né(e) le 13 Novembre 1990 à Manchester ♣ Bisexuel ♣ Célibataire, enfin, complètement libertin ♣ Étudiant en Arts ♣ Live for the moment ♣ Inventé ♣ Rupert Grint ♣ Tumblr


Attentionné ♣️ Drôle ♣️ Courageux ♣️ Loyal ♣️ Prétentieux ♣️ Facilement colérique ♣️ Rancunier ♣️ Maladroit
« La peur ? C'est quelque chose dont Mal n'aime pas vraiment parler. Et pourtant, depuis son «accident», sa plus grande phobie reste la mort et celle de ses proches. Il ne vit pas dans un conte de fées, il sait pertiennement que ça devrait arriver à tout un chacun, un jour ou l'autre. Mais il cherche cependant à reculer ce moment le plus possible. Une addiction ? Le sexe, comme tout garçon qui se respecte, j'ai envie de dire. Aussi, il ne sort pas sans au moins deux-trois perservatifs dans la poche de son jean. Un matin, il s'est réveillé avec un «F» tatoué sur le poignet, sans aucune explication de ce que ça pouvait être. Le signe d'une conquête d'un soir qu'il aurait trop saoulée, et n'en aurait conservé lui non plus aucun souvenir, ou une simple boutade entre amis ? Quoi qu'il en soit, il n'a jamais rien eu contre les tatouages...» Tumblr, Live Journal.


Le jeune Malachy a poussé son premier cri, un beau jour de l’autonome 1990. Né dans une famille plutôt modeste, il a appris très tôt à se débrouiller par lui-même. Être l’ainé d’une famille de cinq enfants, aide aussi à gagner en autonomie et en confiance en soi. Il n’était pas réellement proche avec ses frères, plutôt avec sa sœur, Jane. C’était la petite dernière, et les parents n’y prêtaient pas grande attention. Ils étaient plus axés sur les exploits au basket du benjamin, la prestigieuse université que visait déjà le petit intello de la famille, et la fainéantise dont était capable Robin, de quatre ans plus jeune que Malachy. Alors, c’est à l’âge de 10 ans que le roux a décidé de prendre sous son aile sa jeune sœur. Pour l’école, il lui prêtait ses anciennes affaires, ses anciens cours, l’aidait même parfois pour ses devoirs, sauf pour les maths, la bête noire de l’aîné McKenny. Le résultat de la petite fille aurait été encore plus désastreux que le sien, si elle avait demandé à son frère de s’en charger. Ainsi, notre petite famille avait semblé trouver un équilibre. Tout n’était pas rose tous les jours et quand même assez bancale, mais il y avait pire. Et puis, il y a eu le lycée. Vous savez, ce qui vous marque à tout jamais, ce qui à la base, est censé être les trois plus belles années de toute votre vie. Pour moi, ça l’a été, en un sens…Mais pas forcément pour mes proches.

Il n’a vraiment fait grand-chose pour éviter les mauvaises fréquentations, c’est vrai... Peut être avait-il un besoin dépendant de s’affirmer ? De montrer qu’il pouvait être aussi autre chose que le grand frère protecteur, toujours à l’écoute et au service des autres. Bien il n’est pas devenu non plus un petit vandale, non, se battre avec les autres et multiplier les visites au commissariat ne l’intéressaient vraiment pas ; même s’il avait à tourner mal, il ne voulait pas devenir un criminel pour autant. Pour faire comme les autres, il s’est mis à boire, fumer, ça lui permettait de s’évader quelques instants seulement de son quotidien de grand-frère modèle, avec toutes les responsabilités qui vont avec. Car au fond, il en avait assez d’être traité pour ce qu’il n’était pas. Lui aussi avait le droit de commettre des erreurs, lui aussi avait le droit d’être humain, et lui aussi pouvait crier à sa manière la frustration d’une vie aussi…Plate. Il n’avait peut être pas la solution la plus intelligente c’est vrai, mais il se sentait bien ainsi. Ainsi, de 15 à 18 ans, il a navigué entre les deux facettes de sa personnalité : Le Malachy calme, affectueux et qui ne pense qu’aux autres, et enfin, le Malachy «révolutionnaire», qui par frustration de ne pas voir sa vie changer, modifie complètement son comportement lors de soirées beuveries, par exemple.

Il a parfaitement conscience au fond de lui, que cette attitude est puérile et ne le mène pas à grand-chose, si ce n’est à un retour brutal à la réalité à chaque fois qu’il redevient sobre. Il aurait bien quelque chose, qui lui permette de compenser l’aspect monotone de ses journées : le théâtre. Or ses parents voient déjà d’un œil mauvais la filière qu’il a choisi à la faculté, que tenter de se lancer dans une carrière professionnelle, ne ferait peut être qu’attiser les tensions et creuser un peu plus d’écart encore entre lui et ses frères. Sa mère rêvait-elle que son plus grand garçon fasse une carrière de diplomate, gagne énormément d’argents, autant que d’hommes et de femmes travaillant pour lui ? Mais Malachy n’était pas comme ça, et il y avait extrêmement peu de chance pour qu’il devienne ce type d’homme un jour.

Pourtant, il y a bien un évènement qui a déclenché en lui quelque chose, ce quelque chose qui lui a susurré que bien qu’arrivé l’âge adulte maintenant, il ne pouvait plus continuer un mode de vie comme celui-ci. C’était un vendredi soir comme un autre, pourtant. Adepte des fêtes et des soirées entre amis, cette fois-ci, il en avait organisé une chez lui, profitant de l’absence de ses parents, il avait usé de son autorité de grand-frère pour avoir la maison à lui tout seul, et en faire profiter ses amis. Tous, à l’exception d’une seule, Lilly, sa petite sœur, qui était âgée de 14 ans à l’époque. L’année prochaine, est-ce que ce serait à son tour d’expérimenter ces si doux fruits défendus de l’adolescence ? Alors que la fête battait son plein, les voisins commencèrent à se plaindre du bruit incessant ; « - Il y en a qui doivent se lever pour aller travailler demain ! » ne cessait d’asséner celui de gauche, du haut de sa fenêtre. Son opinion n’ayant pas changé sur la gendarmerie et ne souhaitant pas s’attirer les foudres de ses parents, il opta rapidement pour la décision de l’un de ses meilleurs amis, qui était celle de continuer la soirée en boite de nuit. Mais, et Lilly ? « - Je ne suis qu’avec des majeurs, ils me laisseront rentrer, tête de nœud ! » Il n’y avait aucun doute à avoir sur le fait qu’elle suivrait les traces de son grand-frère, c’était certain. Avec un sourire satisfait, tout ce beau petit monde prolongea les festivités jusqu’à tard dans la nuit ; de nombreux verres s’étaient échangées, des cigarettes fumées. Vint ensuite l’heure de rentrer. Et c’est là que tout commence.


La tête qui tourne et le rire qui vient bêtement, Malachy s’assoit à la place du conducteur dans sa voiture. Il n’y a personne pour l’en empêcher bien sûr, ils sont tous aussi saouls que lui, même voire plus, sans exception. La jeune Lilly n’a pas non plus échappé à ce «fléau». Le moteur démarre, et c’est dans l’ivresse que toute cette bande de jeunes gens prétend rentrer à la maison. Sauf que dans le rond-point, Malachy n’a pas vu la voiture déblayer sur la droite. Elle est rentrée dans sa portière de plein fouet, côté conducteur. Il a perdu le contrôle de son véhicule et ce-dernier a fini dans le ravin, avec heureusement seulement des blessés légers. Lilly placée ensuite à l’hôpital pour état de choc, Malachy lui se dégoûtait de lui-même, de l’alcool, de la cigarette…Heureusement qu’il n’avait jamais touché aux drogues ! Et ses parents firent bien évidemment mis au courant, il reçut cris et indignations sans pareille. Sa mère vint à lui parler de désintoxication, ce qu’il rejeta instantanément ; il avait compris la leçon. Jusqu’à la prochaine fois…

Ayant envie de changer d’air, le voilà maintenant en Californie. Pas vraiment la meilleure destination pour faire de lui un homme meilleur, n’est-ce pas ? Mais depuis deux ans déjà, il avait rejeté son addiction pour l’alcool et la nicotine sur…Le sexe, tout simplement. Vous allez me dire, dans ce domaine il y aussi des risques, mais alors toutes les bonnes choses, pourquoi existent-elles ? Il faut vivre sans ne se soucier de rien. Bon, ne pas agir trop stupidement non plus, Mal tient encore beaucoup trop à sa vie sans vouloir y mettre un terme. Par inadvertance en plus, quelle mort absurde. Besoin de se ressourcer de son quotidien, il est venu s’installer ici, et a plus ou plus commencé des études dans les arts. Son slogan ? «Carpe Diem».




Pseudo : Destroy.
Age : 18 et des poussières.
Comment es-tu arrivé(e) ici ? : Par le biais de Frans Zomg .
Un avis sur le forum ? : J'aime beaucoup le contexte, et le design est juste waw *-*.
Une suggestion pour l'améliorer ? : Aucune ^^.
Présence par semaine : 7/7 en période de vacances (comme maintenant) et 4/7 en période d'examens, voire un petit peu moins.
Code du règlement : OK par Yelena


Dernière édition par Malachey B. McKenny le Jeu 14 Juil - 16:57, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena A. Nygård
Bathory ♦ the last with pagan blood

avatar

♣ Messages : 838

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Mer 13 Juil - 21:49

Oh, après Emma, voilà Rupert! Ca fait plaisir de le voir sur un forum parce que je l'aime beaucoup et il n'est que trop rarement utilisé Coeur

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche

_________________
♠ They speak of love and tolerance, they thrive on people's ignorance, to make you all Slaves of Fear. They feed on your anxiety to build their dead society, they've kept you down for a thousand years. Your minds are restrained, obedience is the chain. They've locked you up and thrown away the key. Your souls are for sale, and you're the ones who pay but still, you'll never be set free. ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crushcrush.e-monsite.com/
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Mer 13 Juil - 21:52

Welcome, tout comme Yel', c'est un très bon choix ♥

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Mer 13 Juil - 22:00

Bienvenue parmi nous YEAH
J'aime beaucoup ton titre de présa^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 18

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Mer 13 Juil - 22:05

Merci à vous trois
Oh, Rupert est mon petit chouchou, alors quand je le peux, je le prends FH


Dernière édition par Malachey B. McKenny le Jeu 14 Juil - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 249

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Mer 13 Juil - 22:54

Bienvenue :slup:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blondiesweety.e-monsite.com/

♣ Messages : 332

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Jeu 14 Juil - 13:48

Yayyy Rupert!! YEAH
Bienvenue, merci de ton inscription et bon courage pour la fiche :slup:

_________________
    ♣ So here we are, I’m in your head. I’m in your heart. You were told to run away, soak the place and light the flame. "Pay the price for your betrayal, your betrayal". I was told to stay away, those two words I can’t obey ♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crushcrush.e-monsite.com/blog.html

♣ Messages : 79

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Jeu 14 Juil - 13:52

Bienvenue. Très bon choix d'avatar (et d'actualité aussi héhé) Cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://californian-dream.1fr1.net/t117-lynn-in-wonderlandtumblrc

♣ Messages : 18

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Jeu 14 Juil - 16:08

Merci encore une fois à tout le monde pour cet accueil!
Fiche terminée Cute


Dernière édition par Malachey B. McKenny le Jeu 14 Juil - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 26

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Jeu 14 Juil - 16:11

Mon petit Malachou Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena A. Nygård
Bathory ♦ the last with pagan blood

avatar

♣ Messages : 838

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Jeu 14 Juil - 16:39

Quelle superbe présentation! J'adore ta façon d'écrire I love you par contre, je vois davantage ton personnage dans les "Live for the moment" que dans les "Runnin' Wild" parce que ton personnage est plus un fêtard qui veut vivre le présent sans se soucier du lendemain (carpe diem baby ) qu'un anarchiste convaincu qui s'oppose à la société. Qu'en penses-tu?

_________________
♠ They speak of love and tolerance, they thrive on people's ignorance, to make you all Slaves of Fear. They feed on your anxiety to build their dead society, they've kept you down for a thousand years. Your minds are restrained, obedience is the chain. They've locked you up and thrown away the key. Your souls are for sale, and you're the ones who pay but still, you'll never be set free. ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crushcrush.e-monsite.com/

♣ Messages : 18

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Jeu 14 Juil - 16:57

Fraans *-*

Oh oui zut, j'ai inversé les deux groupes >< Désolé ! Et merci beaucoup.
Je vais changer ça :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena A. Nygård
Bathory ♦ the last with pagan blood

avatar

♣ Messages : 838

MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   Jeu 14 Juil - 17:12

Il n'y a pas de problèmes c'est avec plaisir que je te souhaite la bienvenue parmi nous, tu es validé!


♣️ Welcome to Los Angeles
Maintenant que tu es validé(e), la première chose à faire est de recenser ton avatar afin qu'il ne te passe pas sous le nez. Ensuite, installes toi à Los Angeles en effectuant une demande de logement et de rang, n'oublie pas de recenser ton métier également. Pour bien t'intégrer sur le forum, fais un tour du côté des fiches de liens et/ou des demandes de topics où tu pourras construire le réseau de ton personnage. Si une personne est essentielle à ton histoire, nous t'encourageons à poster un scenarii afin que de nouveaux inscrits puissent l'incarner. Enfin, si tu as la moindre question, n'hésites pas à t'adresser à un membre du staff, nous nous feront une joie de te répondre. Amuses toi bien parmi nous!

_________________
♠ They speak of love and tolerance, they thrive on people's ignorance, to make you all Slaves of Fear. They feed on your anxiety to build their dead society, they've kept you down for a thousand years. Your minds are restrained, obedience is the chain. They've locked you up and thrown away the key. Your souls are for sale, and you're the ones who pay but still, you'll never be set free. ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crushcrush.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Malachy ▬ L'amour est un nom et le sexe est un jeu, alors oublie donc le nom et joue le jeu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✿ Californian Dream :: Welcome to Los Angeles :: Présentations & Scenarii :: Bienvenue parmi nous !-