AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Puisqu'on est jeunes et cons...Autant faire les choses jusqu'au bout, et les faire bien!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ Messages : 18

MessageSujet: Puisqu'on est jeunes et cons...Autant faire les choses jusqu'au bout, et les faire bien!   Mer 17 Aoû - 16:07



Sortir, faire la fête, faire des rencontres…Autant de choses qui constituaient mon passe-temps favori. Mais je m’étais tout de même assagi depuis que j’avais rencontré Fransy, je l’admets. Et pourtant, je ne l’avais jamais fait ou agi de la sorte pour une fille, jusqu’à maintenant ! Je commence à la voir comme une petite sœur en fait, une petite sœur que je devrais protéger, même si ses sentiments et toutes ses pensées à son égard restent quand même floues et troubles pour moi. Est-ce qu’un frère, ça a envie d’être avec elle tout le temps, et de savoir ce qu’elle peut bien faire à tous les instants ? Un frère un peut trop maniaque et protecteur j’imagine, que oui…Enfin...Seul, j’ai tourné et retourné ces questions dans ma tête sans pourtant y trouver aucune réponse. Il faudra donc que je lui parle de tout ça. J’espère simplement qu’elle ne va quand même pas me rire au nez. Dans ma chambre, je me rhabille bien avant de me regarder dans le miroir et de passer par la case salle de bains. Ce soir, je sors oui, mais je lui ai promis de faire attention. Depuis que j’ai évité un drâme de justesse par ma faute dans le passé, moi et l’alcool, on est plus trop copains…Enfin quand même, mais je sais m’arrêter, désormais. Et je ne risque pas de boire jusqu’à m’en faire vomir, ou par exemple, juste pour amuser la galerie sur le ‘Combien de verres de vodka Malachy peut avaler en moins de deux minutes ?’. Non, ça maintenant, c’est fini et en plus quand on y réfléchit bien, c’était complètement débile. M’emparant du pot de gel déposé sur la petite console près du miroir, j’entortille ensuite une mèche de mes cheveux entre mes doigts, lui fait prendre la forme que je veux avant de la faire remonter sur le sommet de mon crâne. Je réarrange un peu mieux sur le côté puis, une fois satisfait du résultat, je redescends en bas, enfiler mes chaussures.

« - Fraaaaaaaaans ? »

Mais aucun bruit m’annonçant qu’une autre personne se trouvant dans notre domicile vint à mes oreilles. Elle m’avait dit qu’elle sortirait elle aussi, elle a du le faire avant moi. Et c’est en découvrant un petit mot sur la porte que mon hypothèse s’avéra juste. Elle a du le faire pendant que j’étais encore sous la douche. Peut être même que je la croiserai ce soir, qui sait ? Laissant un petit sourire se dessiner sur le coin de mes lèvres, je me regarde une dernière fois dans la glace avant de fermer les volets et de sortir. Vérifiant que j’ai bien mes clopes dans ma poche, je sifflote un peu avant de me mettre en route pour le Viper Room. Inutile de vous dire que dans la rue, on devine déjà l’ambiance qu’il y a à l’intérieur, n’est-ce pas ? Mais j’ai promis à Frans de faire attention, et s’il y a une personne que je ne peux pas décevoir sur cette maudite Terre, c’est bien elle. Le videur me laisse passer et j’entre alors, essayant de me faufiler rapidement, entre la foule dense et la sono qui cogne quand même fort. Une fois arrivé au comptoir, je lâche un petit soupir de soulagement et pose mes mains dessus, tout en attendant mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 16

MessageSujet: Re: Puisqu'on est jeunes et cons...Autant faire les choses jusqu'au bout, et les faire bien!   Mer 17 Aoû - 21:59

    La vie du jeune Australien du nom de Lucas était totalement vide. Le soir où il ne travaillait pas dans son bar, il se faisait entraîner dans une boîte de nuit du nom de la « Viper Room », la boîte où il travaillait. D’habitude il était derrière le bar à confectionner des cocktails et à se faire draguer par des clientes qui avaient un coup de trop dans le nez. Ce soir il était devant, à commandé à cocktail au barman qui tournait avec lui. Ils se partageaient la moitié de la nuit, à part un soir dans la semaine. Il était sympa. Ils s’entendaient bien, les gros soirs, ils travaillaient ensemble. Il avait opté de s’habiller avec une chemise blanche légèrement entrouverte sur la naissance de son torse et un jean foncé délavé. Assez banal mais classe. Son pote, lui promettait la soirée de sa vie, comme à chaque fois. Et aussi comme à chaque fois il y allait, sachant qu’il allait rester au bar à boire un cocktail sans alcool, sans savoir s’il allait repartir avec lui ou non. Cela n’avait pas loupé, son ami avait trouvé une blonde en moins de cinq minutes. Il se demandait parfois s’il se servait de lui, si le blondinet attirait les filles ou si au contraire son ami paraissait plus beau à ses cotés. En tout cas il était décidé pour repartir. Il n’avait pas envie de pourrir ici son soir de repos. Il allait repartir quand il bouscula un jeune garçon. Il s’excusa, quand il reconnu Malachy, un beau jeune homme rouquin aux yeux verts, absolument son genre. En plus d’être véritablement mignon, il avait quelque chose, même s’il résistait à son charme, il n’en pensait pas moins.

    ▬ Bonsoir Malachy, je ne m’attendais pas à te voir ici ! Il y a trop de monde !

    Il se retrouva pousser contre lui, un danseur bourré qui ne faisait pas attention où il allait, l’espace d’un instant leurs corps se rencontrèrent pour ensuite se retirer de l’un et de l’autre. Il s’excusa une nouvelle fois, il avait un petit accent purement australien. Il le regarda droit dans les yeux tout en souriant. Il faisait toujours ce mec à l’apparence naïve et un peu ingénu, pourtant il en avait vu dans la vie, il acceptait parfaitement son homosexualité et sans aucune gêne depuis son arrivé aux USA, sans pour autant en faire la promotion. Il se tenait là, à le regarder, il ne savait pu s’il avait vraiment envie de partir mais il allait faire comme si. Il ne voulait pas manipuler Malachy, il n’allait pas rester ici, s’il ne souhaitait pas non plus sa présence et qu’il avait prévu autre chose pour sa soirée.

    ▬ J’allais m’en aller, je suis venu avec un ami qui m’a planté pour une crinière blonde. Je n’ai pas encore envie de passer une soirée seul dans mon coin.

    Il n’était pas ce genre de personne qui regardait les autres avec pitié ou qui tentait de s’incruster sur la piste de danse. Il savait être là, quand on avait besoin de lui, il se consacrait finalement très peu de temps pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Puisqu'on est jeunes et cons...Autant faire les choses jusqu'au bout, et les faire bien!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✿ Californian Dream :: Los Angeles City :: Hollywood & West End :: Viper Room-