AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Dim 12 Juin - 15:10


Juliet & Noah


Après leur dîner au restaurant, les deux amoureux étaient rentrés chez Juliet... Pas chez Noah, car ce dernier ne savait pas changer des draps hein :p. D'ailleurs, ils n'avaient même pas dîné finalement, un peu à cause de la belle brune d'ailleurs. Pour remémorer, après, qu'ils aient décidé de se mettre officiellement en couple, elle avait commencé à l'exciter légèrement sous la table. Il faut dire que ça l'éclatait aussi et comme elle était irrésistible, il n'avait pas tardé à dire qu'il pouvait prétexter une urgence et comme ça, ils pourraient quitter le restaurant pour passer directement au dessert comme il l'avait si bien dit. Donc pas de parties de jambes en l'air au cinéma, mais elle comptait bien le faire un de ces quatre, surtout pour rabattre son claquet à monsieur je me crois le plus malin. Seulement, il est vrai qu'hier, elle avait surement envie d'être un couple comme un autre. Donc en gros, faire l'amour dans un lit. Depuis qu'ils couchent de nouveau ensemble, c'était un peu partout, mais rarement dans un lit, donc c'était vraiment des "sex-friends" donc pour elle, il fallait passer la case "lit" pour redevenir un couple dans tous les sens du terme... Une fois chez elle, ils s'étaient envoyé en l'air... Dans le couloir finalement, c'est lui qui lui a sauté dessus, son gros machin entre ses jambes prenant trop de place -vengeance voilà :p-. Les deux jeunes gens avaient finalement rejoint la chambre un peu plus tard, parce que mine de rien, ça creuse et ils avaient mangé un petit truc avant de montrer. Bref, une fois dans la chambre, les murs avaient tremblé un bon moment et après une bonne douche, ils avaient dû s'endormir sous les coups de quatre heures du matin.

C'est donc le lendemain vers deux heures de l'après-midi que nous retrouvons notre belle brune. Jules ouvrit les yeux, elle regarda l'heure, un reflex, bien qu'elle n'avait rien à faire aujourd'hui, puis elle se tourna et trouva Noah endormi à ses côtés, un petit sourire s'afficha sur ses lèvres à la vu du jeune homme et elle se lova contre lui. Elle essaya de se rendormir un peu, mais n'y arrivant pas, décida que puisqu'elle était réveillée, autant le réveiller aussi xD. C'est pour cela qu'elle commença à l'embrasser doucement dans le cou, allant jusqu'à lécher et mordiller son oreille. « Bébé debout... » Dit-elle au creux de son oreille, avant de l'embrasser une nouvelle fois dans le cou, caressant son torse avec sa main et d'ajouter toujours au creux de son oreille : « En tout cas moi je me lève et quand tu seras motivé à en faire de même, je serais à la cuisine en train de préparer des pancakes... Avec du sirop d'érable. » Un petit sourire et elle se leva du lit. La belle passa d'abord par la salle de bain, histoire de ne pas avoir une tête trop affreuse quand même, elle brossa ses dents -pour l’haleine de chacal en sortant du lit xD-, passa de l'eau sur son visage et peigna ses cheveux. Elle revint ensuite dans la chambre, enfila un boxer noir et une nuisette de la même couleur. Une fois prête, la jeune femme descendit jusqu'à la cuisine et sortit tout ce qui lui fallait à sa préparation... On voyait bien qu'elle ne faisait pas souvent la cuisine, elle n'avait pas grand-chose dans son frigo, ni dans ses placards... Mais comme des pancakes, était la seule chose qu'elle savait cuisiner, elle avait toujours ce qu'il lui fallait. Puis au bout de quelques minutes, elle termina sa pâte et commença donc à faire cuir ses petits ronds xD. Peut-être que l'odeur allait attirer monsieur le gros dormeur...

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.


Dernière édition par Juliet C. Davenport le Ven 15 Juil - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Dim 12 Juin - 15:25

Aujourd'hui était pour le beau brun sa première journée en tant qu'homme en couple et non plus célibataire. La soirée de la veille avait été déterminante pour les deux jeunes dans leur relation puisqu'en plein restaurant et avant d'aller au cinéma, ils avaient officialisé leur couple. En même temps ça faisait tellement de temps qu'ils couchaient ensemble et étaient jaloux des partenaires de l'autre que c'était une sorte de couple. Mais rien de mieux que l'être de manière officielle. De plus, cela permettait aux deux jeunes de passer une nuit ensemble sans avoir à filer en plein milieu de la nuit après une partie de baise endiablée. N'étant pas en couple, ils s'étaient toujours refusé un peu sans se le dire de se réveiller ensemble. Après un petit restaurant bien sympa où seulement l'apéro avait été pris, les deux jeunes étaient rapidement retourné chez Juliet pour s'amuser un peu et consommer leur couple -bah quoi ? C'est pas que le mariage qui se consomme xD- après que la jolie brune l'ait allumé et chauffé bien comme il faut avec son pied sous la table, lui caressant toute la jambe et remontant vers le petit à travers son pantalon. Envolé donc les idées de repas et de cinéma, l'envie était présente depuis un petit moment, et les deux ne voulaient pas attendre, la preuve qu'elle n'avait pas refusé les propositions de Noah après lui avoir mis les idées en tête. A peine arrivée chez elle, il avaient donc fait l'amour dans le couloir -bien vu la vengeance xD- avant de reprendre des forces, et enfin redevenir un véritable couple en couchant ensemble -plus romantique que nos expressions passées xD- dans le lit de la brunette, pour s'endormir ensemble quelques temps plus tard, après une bonne douche bien sensuelle.
Puis alors qu'il dormait profondément, il fut réveillé à moitié par un corps venant contre lui. Ah les joies de se réveiller avec votre petite amie dans vos bras. C'est sûr que c'était différent de toutes celles qu'il avait pu revus le lendemain... Il continuait néanmoins de dormir jusqu'à ce que Jules ne l'embrasse dans le cou, venant lui mordiller et lécher l'oreille avant de lui dire doucement de se réveiller. Le beau brun n'ouvra pas les yeux mais eut un petit sourire sur le visage tout en refermant un bras afin de l'avoir contre lui. Elle caressa son torse et l'embrassa à nouveau dans le cou pendant qu'il avait un petit sourire qui s'agrandit lorsqu'elle lui dit qu'elle allait faire des pancakes et que le sirop d'érable l'attendrait. A moitié endormi, il répondit quelques mots avec une voix fatigué :
« Hum dommage que je profite pas de mon premier réveil avec toi... Mais promis le temps d'émerger mon ange et je te rejoins avec plaisir. » Surtout que le sirop d'érable serait de la partie !

Une fois la belle sortit de la chambre, Noah enfonça la tête dans son oreiller -ou je m'approprie déjà mon oreiller xD- quelques minutes puis ouvrit un oeil, et le deuxième se dirigeant doucement vers la salle de bain de la demoiselle. Manque de bol pas de brosse à dent encore, il devrait penser à en ramener une. Pour l'haleine il se frotta donc les dents avec un peu de dentifrice sur son index -système D xD- puis il remit ses cheveux en place et se réveilla à grands coups d'eau sur le visage avant de sortir de la salle de bain et de prendre la direction de la cuisine où une petite odeur venait déjà chatouiller ses narines. Il descendit donc doucement les escaliers et arriva derrière la demoiselle entrain de faire cuire ces grosses crêpes -oui chacun sa vision des pancakes xD- dans une tenue des plus sexy avec sa nuisette noire en satin. Il posa ses mains et les laissa glisser sur les hanches de la belle. C'est fou ce qu'il adorait cette matière lisse et douce à la fois sur laquelle il caressait délicatement Juliet.
« Salut toi... Tu sais que j'aime me réveiller près de toi et admirer tes petites tenues sexy au réveil ? » Puis il l'embrassa dans le cou avant de dire derrière son épaule. « Voilà donc les fameux pancakes dont tu m'a parlé ?! J'aurais de quoi accompagner le sirop d'érable au final... » dit-il avec un petit sourire aux lèvres, en référence au fait qu'il avait dit la veille que sans pancakes, il aurait pu manger le sirop d'érable autrement xD. En tout cas vu leur cuissons et l'odeur, il n'avait qu'une hâte, pouvoir les déguster en compagnie de la jolie brune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mar 14 Juin - 9:51

La belle brune -j'ai failli mettre blonde xD- se leva donc seul, vu que monsieur j'ai une flemme incommensurable ne voulait apparemment pas se lever lui. Enfin, on sait maintenant lequel des deux épuise plus l'autre xD. Mais avant de se lever, elle ne résista pas à l'envie de lui dire qu'elle irait préparer le petit déjeuner et cela même s'il était près de quatorze heures. Si elle lui disait cela c'est qu'hier ils avaient évoqué l'idée de se préparer un petit repas coquin avec pancakes et sirop d'érable entre autres, même si les pancakes ne serviraient pas à grand-chose... Quand au sirop d'érable, on ne vous fait pas de dessin, je pense que tout le monde a compris. Donc Juliet lui susurra à l'oreille qu'elle partait faire ses fameux pancakes et qu'elle l'attendait. Il lui disait qu'il regrettait un peu de ne pas profiter de ce réveil avec elle et qu'il viendrait vite la rejoindre. Ce qui la fit sourire, parce qu'elle savait bien qu'une fois en bas, il n'allait rien regretter, c'est qu'elle le connaissait bien maintenant, depuis le temps. Puis elle partie dans la salle de bain histoire de se rafraichir un peu après cette longue nuit et elle termina par enfiler une petite nuisette noire, elle aurait pû mettre un vieux t-shirt, mais ils en étaient seulement à leur première nuit "officielle" ensemble, elle était encore au stade "je l'impressionne" xD. Ensuite elle descendit, espérant qu'il ne tarde pas trop, sinon elle n'aurait pas l'air conne, genre il serait rendormi ou je ne sais quoi, ça le ferait moyen quoi... Surtout qu'elle l'attendrait en bas, résultat au lieu d'une folle partie de jambes en l'air, tout ce qu'il aurait le droit c'est un bon boudage en règles -et tu sais que je suis la spécialiste :p- et il pourrait d'ailleurs rentrer chez lui et ne pas l'appelait pendant au moins... Deux heures. C'est déjà beaucoup deux heures hein. Bref une fois en bas, elle prépara donc sa pâte et commença à faire cuire ses pancakes. Peut-être que l'odeur sortirait Noah du lit.

Jules était, mine de rien, tout gaie à lui préparer son petit plat, comme une vraie petite femme préparant son repas à son mari. Cependant, elle savait que c'était surtout l'excitation de former de nouveau un couple avec lui après tout ce temps, d'ici quelques semaines, d'ici quelques semaines, elle sentait déjà qu'elle trouverait ça beaucoup moins excitant... Mais bon tant que ça dure, autant en profiter non ? Finalement, la brunette entendit des pas dans les escaliers et comme ce n'était pas le chien, car il était avec elle -oui j'ai décidé d'avoir un chien xD- et puis les pas d'un chien et d'un humain, ça ne faisait pas pareil :p. Bref, elle savait donc que monsieur avait enfin daigné se lever. Une minute plus tard, il fit son apparition dans la cuisine, torse nu et sexy comme toujours :p et vint se mettre derrière elle, posant ses mains sur ses hanches, en la saluant, ajoutant qu'il aimait ses petites tenues sexy au réveil, ce qui la fit rire d'ailleurs. Il l'embrassa doucement dans le cou et elle pencha doucement la tête sur le côté en disant : « Ah oui ? Ça tombe bien car j'en ai beaucoup des tenues sexy... » Puis elle termina ses pancakes, mettant le dernier dans l'assiette, alors que justement Noah engageait la conversation sur les pancakes, disant qu'il aurait finalement de quoi accompagner son sirop d'érable, elle éteignit la gazinière et se décala un peu le côté, histoire de ne pas se bruler en se retournant xD, ensuite, donc, elle se retourna et lui fit un petit sourire, avant de l'embrasser langoureusement... C'est que ses lèvres lui manquaient déjà beaucoup, ce n'est pas de sa faute. Puis elle lui dit, tout contre ses lèvres : « Je suis certaine qu'il y en aura assez pour faire tout ce qu'on veut avec. Mais pour l'instant... » Elle le repoussa avec un large sourire et posa le plat sur la table de la cuisine, s'installa et prit un pancake sur lequel elle déposa un peu de sirop d'érable. Puis elle passa son doigt sur la grosse crêpe -xD- pour mettre du sirop sur son doigt justement et le porta à sa bouche pour le sucer et le lécher sensuellement en le regardant... Oui, elle l'allumait, mais bon ce n'était pas comme si, il n'avait pas l'habitude hein xD.

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mer 15 Juin - 21:24

Est ce qu'il existe meilleur réveil que celui que venait d'offrir la jolie brune ? -bah voilà j'ai aussi failli mettre blonde xD- J'ai bien l'impression que non. Quoi que ! En effet, il y avait la douceur, les mots doux à l'oreille, les petites gestes tendres, les baisers de la belle et un petit-déjeuner qu'il l'attendrait en bas comme elle venait de le lui dire dès lors qu'il daignerait se lever, sortir de ce lit et enfin la rejoindre. Mais d'un autre côté, il ne profitait pas bien longtemps des douces caresses et de la peau de Juliet au contact de la sienne lorsqu'elle venait se blottir tout contre lui. Autant dire que c'était moins romantique. Lui qui n'aimait pas rester des heures au lit alors qu'il était réveillé n'aurait pour une fois pas été contre de se prélasser un petit moment avec elle dans ses bras. Après tout c'était leur premier réveil en tant que couple depuis bien des années. Et puis nos deux accrocs au sexe aurait pu commencer à s'envoyer en l'air dès le réveil. Bah quoi ? Soyons réaliste, ils adorent ça donc pourquoi s'en priver ? Et puis rien de tel pour se réveiller que ce genre de moment. Au moins les deux auraient le sourire et n'auraient aucune raison d'être désagréable dès le réveil. Mais bon, Jules en avait décidé autrement et l'avait lâchement abandonné, même si d'un côté c'était pour la bonne cause puisqu'elle voulait passer derrière les fourneaux pour lui préparer son petit-déjeuner et surtout ces pancakes qu'elle lui avait vanté la veille.
Enfin notre beau brun était donc sortit du lit après quelques minutes, et alors que c'était à son tour de se rafraîchir un peu le visage dans la salle de bain, il sentait jusqu'à l'étage cette flaveur dégagée par les pancakes de la demoiselle et qui lui chatouillait délicatement l'odorat, n'exigeant désormais qu'une chose, goûter ces grosses crêpes moelleuses et chaudes – ouais je me lâche sur la nourriture et là à 20h25 je me donne faim tout seul xD-. Il était donc descendu en boxer. Bah oui c'est l'été qui approche, il se croit un peu chez lui notre beau brun, enfin du moins il prenait ses aises. Et puis il avait pas quelques kilos en trop, par conséquent Juliet ne pourrait qu'admirer la vue qu'elle aurait. Et puis vu le programme du petit-déjeuner depuis qu'ils en avaient parlé, ça faisait moins de vêtements à enlever xD. Enfin il arriva derrière elle et l'embrassa tendrement dans le cou précisant qu'il adorait ses tenues sexy. La belle profita du doux baiser dans le cou et tout en terminant ses pancakes, lui annonça que tant mieux si il appréciait, car elle en avait des tonnes -oui le beaucoup est des tonnes donc fais rêver Noah xD-. Il eut à son tour un petit sourire avant de répondre :
« Voilà j'ai déjà pris goût à prendre des petit-déjs avec toi... Je t'avais dis que j'y prendrais goût comme tu le voulais. J'ai hâte de voir les autres tenues tiens ».

Enfin là en la voyant si sexy, le beau brun n'avait non pas qu'une envie, celle de déguster les pancakes, mais il fallait ajouter dans ses projets de goûter au corps de Juliet. Bah quoi ? De toute façon la discussion érotique et les sous entendus sur la nourriture ainsi que la tenue de la demoiselle donnaient envie. Et puis il fallait donc la tester cette table de la cuisine ! Noah était donc descendu dans un timing parfait puisque juste le temps de lui dire bonjour qu'elle terminait le dernier pancake avant de l'embrasser langoureusement et lui dire qu'il y en aurait bien assez pour faire tout ce qu'ils voulaient. Au moins elle avait toujours cette idée coquine derrière la tête, c'était sûr. Il jeta un coup d'oeil vers la pile conséquente de pancakes et répliqua doucement contre ses lèvres avec un petit sourire provocateur « Il y en aura même de trop j'ai l'impression... » Bah oui, il ne va pas manger les pancakes, c'est plus intéressant de coucher avec sa petite amie et garder tout cela pour le dessert. Puis elle le repoussa, déposant l'assiette sur la table et s'installa pour déguster un pancake au sirop d'érable. Elle était pas sérieuse ? Puis lorsqu'elle passa son doigt sur son pancake pour le sucer et le lécher, il eut un petit sourire aux lèvres. Elle l'allumait, bah tant mieux c'est ce qu'il voulait. Il s'approcha d'elle tout en lui disant : « Attends je crois que t'en a un tout petit peu oublié... ». Puis il lécha le bord de la lèvre de la demoiselle histoire de lui enlever la petite goutte de sirop puis l'embrassa langoureusement, le sirop donnant une saveur des plus sucrées à ce doux baiser. Dans le même temps, une main glissa sur la nuque, l'épaule puis le haut du dos de la belle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Jeu 16 Juin - 9:57

Noah était maintenant avec elle dans la cuisine et justement, elle venait de terminer son dernier pancakes, comme quoi l'odeur l'avait bien attiré, un homme c'est comme un ours, surtout le matin. Il faut dire qu'il avait dû perdre pas mal de calories cette nuit alors il fallait bien rattraper tout ça non ? En parlant de ça, maintenant qu'ils se verraient souvent, elle avait intérêt à manger un peu plus que d'habitude... Sinon elle allait être anorexique à ce rythme... L'avantage, si on peut dire, d'être mannequin et la taille de guêpe qu'on est obligé de tenir sous peine de se faire gentiment viré. Bref, une fois qu'il fut dans la cuisine, il vint directement vers la belle, l'embrassant doucement dans le cou... Ça aussi c'était le genre de choses qu'elle adorait à l'époque et qu'elle n'avait plus eu depuis longtemps. Certains avaient bien essayé de s'incruster au petit-dej', elle leur avait mis un veto directement en les raccompagnant à la porte... Elle était gentille, elle les raccompagnait à la porte quand même ! Maintenant le fait que ce soit lui et qu'il recommence leur histoire, ça la faisait limite planer ses baisers... D'ailleurs même s'il n'avait pas recommencé leur histoire, elle ne l'aurait jamais viré comme les autres s'il était venu se coller à elle comme ça et l'embrasser dans le cou... Surement parce qu'elle savait que ça aurait fini sur la table de la cuisine justement et qu'elle n'attendait que ça... Avec lui bien sûr, sinon cette table, la jolie brune, aurait largement eu l'occasion de l'essayer, mais ce n'était pas lui, alors ce n'était pas intéressant. Et après elle essayait de se mettre dans la tête que le passé c'était le passé et qu'elle ne ressentait plus rien du tout pour lui... Mais bien sûr ! Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu ! Il lui disait qu'il avait déjà pris goût à prendre ses petits dej' avec elle, ce qui la fit rire, étant donné qu'ils n'avaient même pas commencé. Jules répondit : « Pour l'instant, tu as uniquement pris goût à me voir en petite tenue te préparer un repas... Et comme ça n'arrivera pas souvent, profite. » Ben c'est vrai, si elle n'était pas avec sa petite nuisette, ça lui ferait beaucoup moins d'effets non ?

Puis, elle termina ses petits pancakes et se tourna finalement vers lui, l'embrassant langoureusement, sa manière de lui dire bonjour... Bon d'accord, elle adorait ça tout simplement et ce n'était pas seulement pour dire bonjour, mais bon, il n'allait pas s'en plaindre si ? Elle ajouta qu'ils avaient assez de sirop d'érable pour faire ce qu'ils veulent, qu'il n'y avait pas d'inquiétude à avoir. De plus, dans son frigo, elle devait avoir un tas de trucs qui pourraient facilement remplacer le fameux sirop, si jamais il venait à en manquer. Noah lui répondit qu'il y en aurait même surement trop. D'ailleurs ça la fit un peu rire et elle le repoussa, s'apprêtant -ou pas- à manger ses pancakes, elle s'installa sur une chaine et elle commençait déjà à jouer avec lui, léchant et suçant son doigt sur lequel il y avait du sirop. C'est fou ce qu'elle adorait jouer avec lui, en même temps il était particulièrement réceptif à ce genre de jeux, ce qui ne faisait que l'encourager à continuer. Le beau brun s'approcha d'elle en disant qu'elle en avait un peu oublié, il lécha alors le bord de sa lèvre, avant de l'embrasser de nouveau, mêlant la saveur sucré du sirop d'érable à leurs langues, ce qui donnait un effet sucré au baiser, loin d'être déplaisant. On ne pouvait pas nier que le jeune homme était très doué aussi pour allumer, moins qu'elle, faut pas pousser non mais xD. La belle brune se releva, ce n'était pas idéal comme position pour s'embrasser, lui débout, elle assise, alors sans interrompre ce succulent baiser, elle se redressa et se colla à la table... Seulement elle avait complètement oublié qu'elle y avait posé les fameux pancakes et ils tombèrent de la table dans un beau fracas. Bon d'accord, elle n'avait peut-être pas oublié en fait, d'ailleurs, elle continua son baiser comme si de rien était quelques secondes, avant de le stopper et de déposer des petits baisers sur le haut de son torse et sur sa nuque. Entre deux baisers elle dit, faussement désolé : « Dommage, tout est tombé... Du coup, on va devoir trouver autre chose pour manger le sirop d'érable... »

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Jeu 16 Juin - 18:39

Voici donc notre beau brun qui se retrouvait dans la cuisine avec sa nouvelle petite amie. Première matinée ensemble et il commençait déjà à apprécier tout cela. En effet, elle était là sous ses yeux entrain de lui préparer son petit-déjeuner, mais ce qui attirait d'avantage ses yeux, c'était la petite nuisette noire en dentelle et satin que portait la demoiselle. Elle était si sexy ans cette tenue que ça donnait le sourire, même si il faut dire qu'il l'avait déjà le sourire. Enfin il s'était approché et lui avait dit doucement bonjour avant de plonger ses lèvres dans son cou pour l'embrasser. Bah oui, elle préparait les pancakes, il n'allait pas la déranger, la faire se retourner et l'embrasser à pleine bouche. De plus, elle semblait apprécier les caresses de son chéri et le baiser puisqu'elle penchait un peu la tête pour qu'il l'embrasse d'avantage dans le cou. Le jeune homme lui annonça donc qu'il l'avait prit au mot et qu'il aimait déjà et avait prit goût à prendre ses petit-déjeuners ici avec elle, ce à quoi elle rétorqua qu'il avait plutôt prit goût au fait de la voir lui préparer à manger en petite tenue. Bon d'accord il y avait un peu de ça puisque le petit-déjeuner en lui même il n'y avait encore pas même toucher, sauf bien entendu si ce petit-déj' était la jolie brune. Enfin elle avait ajouté qu'il devrait en profiter parce que ce ne serait pas souvent qu'il pourrait avoir un petit-déjeuner tout prêt à son réveil avec sa petite amie si sexy entrain de jouer les femmes modèles. Il sourit alors et lui répondit, plongeant son visage dans le cou de la demoiselle. « Mouais t'as en grande partie raison... J'ai surtout pris goût à te voir dans cette tenue si sexy je crois... Le petit-déjeuner on va dire que c'est du bonus, surtout que j'y ai pas encore goûter. » Bah quoi ? Y avait rien de méchant là-dedans, c'était même plus un compliment qu'une critique. Pour le moment c'était elle qui lui donnait nettement plus envie que la nourriture qu'elle lui préparait. Elle n'aurait pas mit cette belle petite nuisette sexy, peut être que ça aurait été l'inverse, mais là, il savait bien qu'elle n'avait pas mis cela pour rien, et surtout, on voyait bien qu'elle était également passé par la salle de bain juste avant, sinon elle ne serait pas si bien coiffé et si fraîche. Autant dire qu'elle avait tout pour lui plaire...

Alors que le dernier pancake venait de prendre place avec ces petits copains dans l'assiette, la belle se tourna vers Noah et l'embrassa langoureusement. Bingo !!! Il avait vu juste et cette tenue n'était pas juste pour faire jolie mais bien pour lui donner envie. Ce baiser langoureux à peine réveiller ne ressemblait en rien à un bonjour mais bien à un j'ai envie de toi. Bon faut dire que leurs discussions avaient bien aidé sans doute. Après un long baiser langoureux, la belle s'installa et attrapa un pancake et y rajouta par dessus du sirop d'érable avant de lui jeter un petit regard et de lécher sensuellement son doigt. Et bien au final, ils ne mangeraient pas, soyez en sûrs. Du moins il mangerait peut être du sirop d'érable, mais pas les pancakes. Elle voulait jouer, et bien Noah jouerait avec elle. Il s'était donc approché, disant qu'il lui restait un peu de sirop et il lécha doucement le bord de la lèvre de la miss avant de l'embrasser langoureusement, donnant à ce baiser une saveur des plus sucrées. Ça semblait marcher étant donné qu'elle se leva pour faire face à Noah et s'adosser à la table de la cuisine. Alors que le baiser se prolongeait, un grand bruit de bris se fit entendre et après quelques secondes, la belle mit fin au baiser, l'embrassant dans le cou et sur le torse avant de lui dire que tout était tombé et qu'il faudrait manger le sirop d'érable d'une autre manière. Il eut un sourire à cet instant. Si au début on aurait pu croire qu'elle n'avait pas fait exprès, là il n'y avait plus le moindre doute. Néanmoins ça restait un peu du gâchis, les pauvres pancakes quand même... Surtout qu'après s'être amusé avec sa petite amie, il aurait bien déguster quelques galettes xD.
« C'est dommage, on aurait pu manger un peu plus tard au lieu que tout tombe... T'as l'air si triste d'avoir préparé tout ça pour rien... On va devoir trouver autre chose et je crois que j'ai une petite idée... Surtout que j'ai très faim tu sais depuis hier soir. » dit-il avec un sourire coquin aux lèvres. Puis il attrapa le sirop d'érable d'une main et de l'autre il commença à caresser les épaules de la belle, faisant tomber les bretelles de sa nuisette avant de la lui faire tomber quelques instants plus tard et dire tout contre ces lèvres... « ça serait dommage de tâcher une petite tenue sexy non ? » Puis il l'embrassa langoureusement une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Lun 20 Juin - 9:47

Alors, que Juliet terminait ses pancakes, le beau brun entra dans la pièce et comme elle était irrésistible -xD- il vint se coller derrière elle, déposant de doux baisers sur sa nuque. Inutile de dire qu'elle était déjà folle de lui. Pourtant, elle n'aimait pas trop qu'on la colle, mais bizarrement avec lui c'était tout le contraire, s'il ne la collait pas, elle irait se coller à lui... Sauf s'il ne s'était pas encore levé. Ben oui, ça voudrait dire qu'il s'en fiche d'elle et qu'il ne voudrait même pas de son petit-déjeuné coquin et autant dire qu'il y aurait un sérieux problème non ? Ben quoi ? Noah n'était jamais le dernier quand il s'agissait de s'amuser, surtout de s'amuser avec elle ! Du coup, ça elle serait montée comme une furie et elle ne donnait pas cher de ses attributs masculins... Ou pas. Faut dire qu'elle en avait besoin de ses attributs masculins xD. Bref, il vint se coller à elle en disant qu'il avait déjà prit goût à prendre son petit-déjeuné avec elle, seulement, pour le moment, il n'avait rien prit du tout, ce dont il avait goût pour le moment, c'est de la voir à moitié nue dans sa nuisette qui au final ne cachait pas grand-chose de son anatomie... Cela dit, il la connaissait bien son anatomie, donc ça n'avait pas grande importance ce qu'elle cachait ou ne cachait pas d'ailleurs. Enfin, la jolie brune lui fit la remarque et il n'avait d'autre choix que d'admettre qu'elle avait raison -je suis sûre que tu as eu beaucoup de mal à l'écrire xD-. « Voilà j'ai toujours raison ! » Ben quoi ? Autant gonflé son égo hein xD, elle se retourna vers lui et après un long baiser, elle ajouta : « Cela dit, je te comprends, moi aussi quand je te vois comme ça, j'ai plus envie de toi que n'importe quoi d'autre au monde... » Ça pourrait être mignon dit comme ça, mais ça voulait surtout dire qu'elle avait de se faire sauter xD.

La belle venait de terminer ses galettes et elle les posa sur la table, bien qu'il avait l'air décidé à s'amuser tout de suite, Jules aimait bien le faire languir un peu... Elle adorait ça même, surtout que les hommes ont plus de difficultés à cacher leur désir que les femmes. C'est pour cela qu'elle avait bien envie de l'allumer un peu, ça le rend toujours dingue et après il met plus de coeur à la rendre dingue aussi et ça, c'était le pied. Donc elle s'installa faisant mine de préparer un pancake pour le manger, mais elle se contentait de mettre du sirop d'érable sur son doigt et de le lécher et de la sucer -comme s'il s'agissait d'autre chose xD- sensuellement. Noah ne perdit pas de temps et vint la rejoindre, se penchant sur elle en disant qu'il lui en restait un peu sur le coin des lèvres, ajoutant le geste à la parole en léchant le coin de ses lèvres justement. Puis il l'embrassa langoureusement, donnant à ce baiser un goût sucré loin d'être désagréable. La jolie brune, emportait par tant de fougue, se redressa, sans pour autant quitter ses lèvres et s'appuya contre la table, faisant tomber au passage les délicieux pancakes qu'elle avait préparé... Même si elle l'avait fait exprès, ça faisait légèrement mal au coeur, enfin le chien s'en donnerait à coeur joie ! Elle l'embrassa encore quelques secondes avant de déposer des petits baisers sur le haut de son torse et sur dans son cou en disant que c'était dommage et qu'ils devraient trouver autre chose pour manger leur sirop... Bien qu'elle avait déjà trouvé et que lui aussi sans doute, il faut dire qu'ils ne pensaient qu'à ça depuis qu'ils avaient évoqué la possibilité de s'amuser au petit-déjeuné. Il répondit qu'elle avait l'air triste, aussi ironiquement qu'elle d'ailleurs, ajoutant qu'il avait déjà trouvé une solution et qu'il avait très faim, ce qui arracha un grand sourire à la belle brune. Il attrapa donc le sirop d'érable, puis rapidement, fit tomber la nuisette de la belle, qui se retrouva donc -déjà xD- à moitié nue, avec seulement son petit boxer en soie, noir, sur les fesses. Juliet lui dit faussement offensée : « Ben voilà, ça sert à quoi que je me casse la tête à mettre des tenues sexy si au bout de dix minutes tu me les retire... Je devrais opter pour rester nue toute la journée, ça me couterait moins cher en dessous ! » Puis elle reprit son sirop des mains, non mais :p et ajouta : « Pour la peine je reprends ça, voilà ! » Puis, la brunette ouvrit la bouteille et trempa le bout de son doigt dedans -on va dire qu'il était plein c'est plus pratique xD-, ensuite, elle se pencha légèrement en arrière et elle étala le fameux nectar sur le bout de ses seins... Elle posa la bouteille et releva le regard vers lui, lui lançant un sourire qui voulait tout dire, en se mordant la lèvre.

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Lun 20 Juin - 18:23

Il y avait vraiment qu'elle qui lui faisait autant d'effet... Leur passé en commun était sûrement la chose qui jouait le plus dans la balance à vrai dire. Et oui, jamais le beau brun ne s'était réveillé si heureux avec une femme à ses côtés, mais surtout jamais il n'était descendu prendre le petit-déjeuner avec une femme autre que sa soeur ou sa mère. Et encore, il ne descendait pas en boxer à moitié nu. Mais surtout, là il était naturellement allé vers elle, déposant ses mains sur les hanches de la belle qui préparait à manger tout en l'embrassant dans le cou. Autant dire des élans de tendresse pour un homme qui n'était plus habitué à tout cela depuis bien des années. Mais il faut dire que lorsque l'on a déjà aimé une personne, se retrouver des années plus tard ramène obligatoirement des petites attentions du genre. En tout cas, il ne regrettait pas le moins du monde sa décision de la veille, au moins elle était officiellement à lui et d'ailleurs elle ne semblait pas contre ces élans de tendresse non plus puisqu'elle ne disait rien, le laissant faire, profitant de ces doux baisers dans le cou et se laissant même aller à quelques petites blagues. Bon ok il n'avait encore pas profité du petit-déjeuner et donc n'y avait pas encore pris goût, et comme elle le précisait il n'avait pris goût qu'à ses petites tenues. Bon ok c'était en partie vrai, elle était si sexy là-dedans. Mais il prenait aussi goût à ce que sa petite amie lui prépare son petit-déjeuner et surtout des pancakes, qu'elle disait être les meilleurs qu'elle connaisse. Néanmoins lorsqu'il lui dit qu'elle avait en partie raison, elle ne put s'empêcher de se la raconter et de voir sa tête gonfler. Le beau brun sourit et répondit : « J'ai pas dis totalement... Puisque je prends goût à te voir préparer les pancakes. » puis après un long baiser, elle lui annonça qu'elle le comprenait puisqu'elle adorait le voir comme ça et qu'elle n'avait dans ses moments là envie que de lui et rien d'autre. Elle venait de s'auto-gonfler-son-égo, et désormais elle gonflait celui du beau brun, même si il savait qu'elle disait ça sur le plan sexuel. « Je savais bien que descendre en boxer ferait son petit effet... L'avantage c'est que tu bosses pas, aujourd'hui j'ai rien de prévu, du coup on peut profiter de la journée pour que tu fasses ce que tu as envie... ». Bah quoi ? Elle lui disait clairement qu'elle avait envie de lui, il ne l'incitait qu'à réaliser son envie. Et puis tant qu'il en profitait, il allait pas se plaindre croyez moi.

Enfin une fois les pancakes terminé et déposé sur table, elle lui avait laissé croire quelques instants qu'ils allaient prendre le petit-déjeuner alors qu'ils venaient un tout petit peu de se chercher pour s'amuser un peu plus. Bon d'un côté il n'était pas contre le fait de se remplir un peu le ventre et prendre des forces avant de se lancer dans des activités très physiques. Oui oui, entre les deux, c'était quand même assez sportif. Enfin ce petit jeu du on va prendre la petit-déjeuner très sagement n'avait pas duré puisqu'à peine avait-elle préparé son assiette qu'elle avait passé son doigt sur le sirop d'érable, le léchant et le suçant directement de manière très sensuelle et très suggestive. Autant dire qu'il avait donc pas envie d'attendre et de la laisser trop l'allumer sans rien faire. Il passa donc à l'action et l'alluma à son tour, léchant délicatement le reste de sirop d'érable qu'elle avait sur la lèvre avant qu'elle ne se lève et que les deux échangèrent un long baiser langoureux et sucré. Elle s'appuya dans la foulée sur la table et badaboum fit exploser au sol l'assiette rempli de pancakes. Aie, le petit-déjeuner était ruiné... Enfin tant pis, il était concentré maintenant sur la demoiselle. Enfin là c'était elle qui l'embrassait sur le torse et dans le cou avant de lui dire qu'ils devraient trouver autre chose pour déguster le sirop. Le beau brun répliqua qu'il avait bien une idée et elle ne semblait pas surprise. Normal, tout était prévu, enfin du moins le petit-déj' coquin ils en avaient envie depuis un petit moment. C'est d'ailleurs pour ça qu'il avait répondu tout aussi ironiquement qu'elle au fait qu'elle était triste. En tout cas il joua de la situation pour lui dire qu'il avait très faim et avait une idée pour déguster son sirop d'érable et il apprécia le grand sourire de la belle qui semblait avoir compris son idée. D'ailleurs il attrapa d'une main la bouteille de sirop et de l'autre caressa Juliet tout en faisant délicatement glisser cette nuisette après en avoir bien profité en la touchant et la matant. Elle vient donc se plaindre ensuite gentiment de se casser la tête à se faire sexy pour lui et qu'elle se retrouve déjà à moitié nue si rapidement, ajoutant qu'elle devrait envisager de passer sa journée nue. Le beau brun sourit et lui répondit :
« J'en ai profité t'inquiète pas et j'apprécie. D'ailleurs je te l'aurais bien laissé, mais justement j'ai envie qu'elle serve à nouveau et donc de ne pas la tâcher... » Puis il murmura à son oreille : « J'adore cette idée... Passe la journée nue alors... » Bah où est le mal à vouloir profiter d'un corps si sublime que celui de la demoiselle ? Puis elle lui reprit le sirop d'érable des mains, ajoutant que c'était une sorte de punition avant de plonger le doigt dedans et de se pencher en arrière avant de s'en mettre sur le bout des seins. Puis ce regard et ce sourire le fit craquer. Il s'approcha donc d'elle, la refaisant se pencher en arrière et partit avec de doux baisers du cou de Juliet, descendant doucement sa langue vers la poitrine de la belle, et léchant doucement le sirop d'érable, s'attardant tout en prenant soin de la caresser du bout des doigts pendant que sa bouche et surtout sa langue s'occupaient de Jules. Puis il dit gentiment : « J'adore le goût du sirop d'érable sur toi... Je vais devenir accroc à ce plat tu sais... » conclut-il en mordillant doucement la poitrine de la belle, alternant avec de doux baisers et sa langue se baladant sur ce corps doux et sucré à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mar 21 Juin - 17:30

Donc notre beau brun avoua qu'elle avait raison, sensation délicieuse que d'entendre ça, c'est tellement rare qu'il le dise... Comme c'est rare qu'elle l'avoue de son côté également. Nos deux amoureux étaient deux personnes têtues et qui détestent par-dessus tout avoir torts, alors, c'était toujours très dur pour eux d'avouer qu'ils ont tort. Heureusement chez Juliet c'était très rare, par contre chez Noah c'était un peu trop souvent xD. Bien évidemment elle ne manqua pas de lui faire remarquer qu'elle avait une fois de plus raison, histoire de faire un peu sa crâneuse et du coup, il se reprit en disant qu'il n'avait pas dit qu'elle avait totalement raison, ajoutant qu'il prenait goût à la voir préparer des pancakes. Qu'il ne s'y habitue pas trop, parce que ça ne risquait pas d'arriver souvent. Pour toute réponse, elle lui fit un sublime sourire narquois, le genre de sourire qui veut dire "mais bien sûr...". Non pas qu'elle n'aimait pas partir dans de longs débats puérils avec lui, genre "j'ai raison" "non c'est moi", mais là, elle n'en avait pas tellement envie. En gros, si ça lui faisait plaisir de le croire, elle n'allait pas le contredire... Pas cette fois en tout cas. Ils échangèrent ensuite un long baiser, mine de rien, elle ne l'avait pas embrassé depuis qu'ils avaient enfin décidé de dormir ce matin et ses lèvres lui avaient manqué. La belle brune lui disait, par la suite, qu'elle le comprenait, après tout, le voir en boxer lui donnait un tas d'idées pas forcément catholiques, sauf s'ils étaient mariés xD, mais bon ce n'était pas le cas. Donc le voir seulement avec ce boxer, lui donnait très envie de lui et s'il la prenait sauvagement sur cette table maintenant, elle n'en verrait aucun inconvénients... Mais bon, ils n'étaient pas des animaux xD... Ou peut-être que si :p. Bref, elle lui disait alors le fond de sa pensée et il ajouta qu'il savait que ça lui ferait de l'effet et comme l'un comme l'autre ne bossait pas, ils avaient la journée pour faire ce dont elle avait envie... « Ce que moi j'ai envie ? A t'entendre, c'est limite je te viole là, pourtant t'es toujours drôlement consentant bizarrement... Je dirais même très entreprenant en fait ! »

Finalement, ils ne passèrent même pas par la cage petit-déjeuné pour passer directement à la case sexe... Bizarrement c'était souvent le cas entre eux, pour ne pas dire toujours en fait. On pourrait croire qu'ils vivaient d'amour et d'eau fraîche ou plutôt, d'amour, de baises et d'eau fraîche -je sais, c'est très romantique xD-. Jules avait donc prit place sur la table, faisait "malencontreusement" tomber les délicieux pancakes qu'elle venait de faire, on pourrait d'ailleurs croire que ça lui faisait mal au coeur, mais bon. Déjà, ils seraient mangés par son chien -xD- donc pas de gaspillage, enfin pas tant que ça et ensuite, nos deux jeunes gens s'amuseraient directement avec le sirop d'érable sans en "gaspiller" pour manger des pancakes. Ensuite, Noah fit glisser sa nuisette et la belle se retrouva donc avec seulement son boxer, en dentelle, noir sur le dos... Au moins, ils étaient à égalité maintenant... Cela dit, elle lui fit remarquer qu'elle se cassait la tête à être sexy pour lui faire de l'effet et que ça ne servait pas à grand-chose étant donné que ses dessous sexy ne restait jamais très longtemps sur elle... Et encore, elle pouvait s'estimer heureuse que sa nuisette n'est pas terminée, arrachée, sous une pulsion, comme certains de ses sous-vêtements. Il tenta une parade, disant qu'il voulait qu'elle s'en serve de nouveau et donc, qu'il ne voulait pas la tâcher... Il ne connait donc pas les machines à laver ? Bref, elle lui répondit : « Ben tiens... Tu veux qu'on fasse le compte de tous mes dessous qui en sont plus de ce monde, parce que monsieur les a violemment arrachés ? Et là tu as peur que la malheureuse nuisette soit tachée... C'est presque mignon en fait. » Elle se moquait de lui ? Si peu... Enfin, comme punition, elle lui reprit des mains la bouteille de sirop et de se pencher légèrement en arrière pour en déposer un peu sur ses tétons... Évidemment, ce n'était pas pour faire beau, c'était dans l'unique but qu'il vienne déguster le sirop tout en lui faisait prendre son pied. Comme il était intelligent -si, si xD- il comprit rapidement et l'embrassa doucement dans le cou, descendant jusque sa poitrine qu'il entreprit de lécher et sucer... Juliet pencha la tête en arrière, laissant échapper de petits soupirs de plaisir, s'appuyant sur une main -parce qu'elle était penchée hein xD- tandis que son autre main vint caresser les cheveux du jeune homme. Elle releva la tête vers lui, suite à sa phrase, et elle lui fit un petit sourire, suivi d'un petit gémissement quand il la mordilla, puis elle lui répondit entre deux soupirs : « Je crois bien que je suis accroc aussi... » Bon elle, c'était le fait qu'il lui fasse tellement de bien, mais il avait compris.

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mar 21 Juin - 20:47

Non mais regardez là se la raconter dans sa petite nuisette. Elle avait beau être la plus sexy du monde aux yeux de Noah, la belle l'énervait au plus haut point quand elle pensait avoir raison et qu'elle lui faisait son petit sourire narquois du genre ouais ouais cause toujours tu m'intéresse. Enfin ça l'énervait c'était un grand mot, disons plutôt que dans ces moments là intérieurement il avait juste envie de la faire taire et lui faire entendre raison. Mais ça, c'était perdu d'avance pour aujourd'hui. En effet, le petit-déjeuner s'annonçait des plus coquins et hors de question de passer à côté de ce moment qu'ils avaient en grande partie planifié depuis un petit moment. Et puis d'un autre côté il s'en fichait, il n'avait rien à prouver puisqu'il avait raison... Il avait dit qu'il prenait déjà goût aux matins comme ça, il avait pas précisé les détails. Par conséquent ses arguments tenaient très bien la route, et tant pis pour la miss. D'ailleurs elle devrait se sentir plutôt flattée qu'il essaye de se défendre sur ce qu'il disait, sachant qu'il venait de dire qu'il s'habituait à la voir habiller de la sorte dès le réveil à lui préparer son petit-déjeuner. Bon ok elle savait qu'elle était sublime, sinon elle ne serait pas mannequin, mais bon c'est toujours plaisant et flatteur quand le compliment vient de votre petit ami non ?
Enfin ce sujet allait vite être clos. En effet, la discussion devenait un peu plus sensuel et déviait doucement vers des choses un peu moins enfantines que des chamailleries puisqu'elle lui avait avoué qu'il était également à tomber dans son petit boxer et que par conséquent, elle n'avait envie que de lui et plus rien d'autre au monde. Il n'en fallait pas plus pour laisser s'afficher sur le visage du beau brun un petit sourire avant de lui proposer justement de se laisser aller à leurs envies, ou plutôt à l'envie de la petite brune puisque c'était elle qui venait de lui dire qu'elle avait envie de lui plus que le reste. Et puis c'est pas tous les jours que les deux sont libres... Elle lui dit alors que comment il présentait la chose -la situation pas le petit xD- on avait l'impression qu'elle le violait, alors qu'il ne se plaignait pas et qu'il était d'ailleurs très entreprenant. Il lui lança un petit sourire coquin tout en répondant :
« J'ai jamais dis ça... Je voulais juste te laisser réaliser ton envie. Après bien entendu que je te laisserais pas me violer, puisque comme tu le dis je suis drôlement consentant et entreprenant. » Puis tout en l'embrassant il glissa doucement contre ses lèvres : « Je plaide coupable, j'adore tes envies et j'en profite aussi... Mais si tu veux pas la réaliser cette envie alors qu'on a toute notre après midi de libre pas de soucis, dis le moi juste... »

Alors qu'il disait cela, il prit les devants. Bah oui, elle disait qu'il était entreprenant, il le prouvait. De plus, il essayait également d'influencer la réponse qu'elle allait lui donner concernant sa dernière phrase. De ce fait, le beau brun s'était donc rapproché et après qu'elle l'ai allumé en léchant et suçant son doigt plein de sirop, il l'avait embrassé langoureusement avant d'attraper la bouteille et de la caresser délicatement, commençant également à faire glisser la nuisette de la belle, histoire de ne pas la salir. Après tout ils avaient toute la journée pour qu'elle la reporte. Néanmoins, elle lui retourna la situation, disant qu'il n'était d'habitude pas si prévenant avec les dessous de la belle, en ayant arraché déjà plusieurs. Il eut un petit rire puis elle continua, se foutant un peu de lui en disant que c'était presque mignon de penser à la nuisette. Il lui mordit doucement la lèvre avant de rétorquer : « T'as jamais été contre mes pratiques un peu violentes... Et puis tu sais chérie, c'était différent, on était pas ensemble. Je m'assurais juste que ces dessous ne resservent pas avec un autre homme, mais cette nuisette, je suis pas contre qu'elle serve encore plus tard dans la journée. » De plus elle s'en fichait, des vêtements, de la lingerie et compagnie, elle en recevait régulièrement des marques pour lesquelles elle défile ou pose. Autant dire que son placard débordait de fringues et dessous en tout genre, il y avait donc du choix. Puis elle récupéra la bouteille de sirop d'érable et Juliet s'en mit sur les seins en se penchant en arrière, invitant d'un sourire à damner un mort Noah à venir s'amuser. Il n'allait pas se faire prier et l'embrassa donc dans le cou, descendant sa langue sur la poitrine de Jules pour déguster ce sirop sucré sur le corps de sa belle. Bon il en rajoutait mais il aimait ce corps. De plus, de petits soupirs commençaient à atteindre les oreilles du beau brun qui caressait en même temps la belle. D'ailleurs elle l'encourageait en lui caressant les cheveux... Puis alors qu'il disait presque être accroc à manger le sirop d'érable sur son corps, la brunette sourit et dit qu'elle était sûrement accroc aussi. Le beau brun avait mordillé la poitrine de la belle et avait adoré ce petit son sortant de sa bouche. Il l'embrassa alors et attrapant la bouteille à nouveau et dit avec un sourire en coin : « Tant mieux alors, je vais continuer à déguster tout ça, histoire que tu sois sûr d'être accroc... » C'était mieux qu'elle soit sûr non? Et pas qu'elle croit être accroc... Puis il laissa couler du sirop d'érable sur le décolleté de la belle jusqu'à son nombril et la poussa un peu, la faisant passer de appuyer sur la table à allonger. Il se pencha sur elle, et commença à nouveau à descendre ses lèvres sur le cou, puis la poitrine de la belle, arrivant à son nombril et son bas ventre quelques instants plus tard, sa langue chauffant la peau de Juliet tandis que ses mains caressaient sa poitrine dans le seul but d'entendre encore et encore ses petits soupirs de plaisir montrant qu'il faisait son travail pour la rendre dingue comme il fallait. Comme quoi il prenait vraiment les devants et ne se laissait pas violer xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mer 22 Juin - 17:30

La belle lui disait donc qu'elle le trouvait très sexy dans son boxer, ce qu'elle trouvait sexy c'était surtout ses abdos très bien dessinés. Il n'était ni trop musclé, ni pas assez, tout ce qu'elle aimait, car les petits maigrichons et les gros baraqués, bof bof. Bref, elle lui avoua donc avoir très envie de lui, plus que n'importe quoi d'autre au monde et il lui répliqua qu'ils avaient la journée pour qu'elle satisfasse toutes ses envies... C'était limite du viol à l'entendre, elle ne tarda d'ailleurs pas à lui faire remarquer. Après tout, elle n'était pas la seule à avoir des envies, en plus c'est bien connu les plus obsédés étaient les hommes et non les femmes hein :p. D'ailleurs pour quelqu'un qu'elle violait, il était drôlement consentant, voir même carrément entreprenant... Il se défendit en disant qu'il ne voulait pas dire ça, ajoutant qu'il parlait du fait qu'il voulait lui laisser réaliser ses envies. C'était du pareil au même, vu qu'il parlait uniquement de ses envies à elle et non de leurs envies en commun ! Mais bon, admettons, de toute façon, ils ne vont pas débattre deux cents ans dessus non ? Il l'embrassa alors et entre deux baisers il admit qu'il adorait ses envies et qu'il en profitait largement... Tu m'étonnes ! M'enfin, de toute façon c'était réciproque non ? Il a des envies, elle en profite, elle a des envies c'est lui qui en profite. Enfin ils en profitent l'un comme l'autre quoi. Le jour où son excuse sera "pas ce soir chéri j'ai mal à la tête" on pourra sérieusement s'inquiéter pour leur couple. Mais ce jour n'était pas prêt d'arriver, vous avez déjà vu des jeunes gens aussi motivés hein ? Une bonne partie de la nuit à s'envoyer en l'air et à peine réveillés ils veulent déjà remettre ça ! Bref il fit ensuite son malin, pour ne pas changer :p, disant que si elle ne voulait pas réaliser "cette envie" comme il le disait si bien, alors qu'ils avaient toute l'après-midi de libre, il comprenait et qu'il fallait seulement qu'elle le lui dise. La belle brune lui fit un magnifique sourire, puis elle l'embrassa langoureusement, terminant pour lui mordre la lèvre avant de dire, contre ses lèvres : « Fait pas ton malin... Ça serait dommage que moi je fasse ma maligne et que je te dis que je n'ai pas envie et qu'on reste frustrés toute la journée à cause de ça non ? » C'était tout à fait possible, connaissant les deux oiseaux, aussi têtu l'un que l'autre, pour avoir raison, ça serait totalement possible qu'ils restent sages.

Mais au vu de la suite, l'après-midi "sage" ce n'était pas encore pour aujourd'hui. Les voilà déjà sur la table, à tester le sirop d'érable, mais non pas sur les pancakes, qui pour rappelle avait fini par terre, mais bel et bien sûr le corps de l'un et de l'autre. D'ailleurs notre belle brune était déjà à moitié nue, vu qu'il venait de lui retirer sa nuisette, argument à l'appuie qu'il ne voulait pas la tacher ! De ce fait elle lui rappela le nombre de sous-vêtements qu'elle avait mit et qu'il n'était plus de ce monde, car il en avait fait de la charpie lors d'un acte amoureux un peu trop sauvage... Bien qu'elle aimait ça, attention :p. Ce qui la fit un peu rire c'est qu'il lui fit justement la remarque, disant qu'elle aimait ses pratiques violentes... Après, il y avait violent et violent, il la plaquait contre une voiture ou un mur et lui arracher ses petites culottes, mais il ne lui mettait pas des coups non plus ! Quant à elle, il ne devait surement plus comptait le nombre de griffures qu'elle lui avait infligé. Il ajouta aussi qu'il n'avait pas envie que ses dessous servent pour un autre homme, ça c'était mignon par contre. La jalousie à petite dose c'était adorable, comme cette remarque par exemple, après, on sait très bien que l'un comme l'autre est beaucoup moins adorable quand il fait une vraie crise de jalousie. Bref, elle répondit : « Non j'aime ça c'est vrai, j'adore quand tu me prends violemment... Ah oui ? J'aurais dû arracher tes boxers pour être certaine qu'il ne resservait pas pour une autre fille. » Bon avec sa force de mouche c'était un peu pas possible mais bon... Brefouille, donc nos deux amoureux avaient commencé joyeusement à s'amuser, lui le premier puisqu'il dégustait son sirop sur les seins de la miss et inutile de dire le bien fou que ça lui faisait, d'ailleurs, il suffisait d'entendre les soupirs d'extases qui sortaient de sa bouche. Il faut dire qu'il savait y faire et quand il était question de jouer avec sa langue on pouvait largement dire qu'il était plus que doué ! Puis il disait qu'il aimait ce goût sur elle et qu'il allait vite devenir accroc et elle répondit qu'elle aussi, même plus que ça en fait. Il ajouta, après un langoureux baiser, qu'il allait continuer, histoire qu'elle soit certaine d'être bien accroc et elle lui fit un petit sourire coquin. Il rajouta du sirop d'érable sur son corps, elle eut d'ailleurs un léger frisson et elle s'allongea -contraire et forcée xD- sur la table de la cuisine. Bien vite ses lèvres et sa langue parcourir le haut de son corps, descendant au niveau de son nombril, puis son bas ventre, bas ventre qui était en feu d'ailleurs. Comme si ce n'était pas suffisant, les mains du jeune homme vinrent caresser sa poitrine, limite de la torture en fait là. La belle brune attrapa les rebords de la table de chaque main, fermant les yeux et se laissait aller à ses petits gémissements, de toute façon s'il faisait ça, c'était pour les entendre non ? Et bien il pouvait être satisfait, car pour les entendre, il les entendait ! Puis entre deux gémissements elle dit : « Je suis définitivement accroc bébé... »

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mer 22 Juin - 20:25

Faire son malin... Etait-ce vraiment le genre de Noah ? Non pas du tout ! Bon ok peut être un tout petit peu, mai bon lui pouvait un peu se le permettre non de se la raconter ? Après tout elle venait de lui dire qu'à la vue du beau brun en boxer elle n'avait qu'une envie qui dominait toutes les autres envies qu'elle pouvait avoir au monde et que cette envie c'était lui. Il fallait donc inévitablement comprendre qu'elle aimait le voir ainsi et qu'elle le trouvait sexy. Bon ok il entretenait son corps et était un peu musclé. Bon soit pas autant que les lutteurs qu'il voyait chaque semaine sur les rings -désolé xD- mais on pouvait aisément dire qu'il était un beau bébé. Ridicule peut être à côté de ces mecs en slip gonflés à la testostérone mais ce n'était pas du tout le cas face à un homme normalement constitué qui ne prenait pas un tas de protéines, de painkillers et autres médicaments -moi qui raconte n'importe quoi ? Non très peu... bon d'accord un peu de catch mais ça te tueras pas voyons xD-. En tout cas, venant de la demoiselle, ce compliment était très plaisant à entendre pour Noah. Après tout il n'était pas top modèle lui, on ne venait donc pas lui dire tous les jours qu'il était sublime, avait un beau corps et tout le tralala... Enfin tout ce qu'entendait Juliet en temps normal et que le beau brun lui n'entendait qu'une fois par an, et encore ! Sauf peut être des compliments sur sa poitrine et sa taille de guêpe, puisqu'il en était très loin.
Enfin elle avait envie de lui et ça tombait bien étant donné qu'il n'était pas du genre très résistant face à la tentation, surtout pas lorsque cette tentation s'appelait Juliet Chelsea Davenport -paye ta belle phrase xD-. C'était donc très naturellement qu'il lui proposa de passer la journée ensemble puisqu'elle ne travaillait pas et pourquoi pas d'ailleurs s'occuper à combler les manques -sans jeu de mot stp ne souris pas xD- de la jolie brune en lui donnant ce qu'elle voulait, à savoir Noah ?! Néanmoins, au lieu de profiter de cette proposition, la belle vint lui dire qu'elle avait l'impression de le violer vu comment il exposait la situation. C'est une manière de voir les choses, mais lui les voyaient tout autrement. Elle avait parler de ses envies la première, et c'était volontiers qu'il se soumettait aux envies de mademoiselle -profite vas y je sais que tu kiffe lire qu'il se soumet à toi xD Mais il le fait pour te sauter mouahahaha-, surtout qu'il en profitait grandement aussi. Qui plus est, il avouait aimer ces envies et en profiter, mais ajouta que si elle ne le voulait pas, ils ne feraient rien et en guise de réponse, il eut un magnifique baiser qui lui prouvait bien qu'elle en avait envie mais elle joua quand même avec lui,le mordant pour lui dire qu'il devrait faire attention si il ne voulait que les deux finissent frustrés et chacun dans leur coin. Il prit un air faussement outré avant de lui répondre :
« je ne vois pas du tout de quoi tu parles... Je te propose gentiment de réaliser ton envie rien de plus... » Puis il reprit son sérieux et dit avec un petit regard coquin : « On sait tout les deux qu'on ne laissera pas passer cette proposition et qu'on fera ce qu'il faut pour satisfaire ton envie... N'est ce pas ? » dit-il en allant lui mordre gentiment le lob de l'oreille.

Pour être sûr qu'elle ne joue pas les têtues avec lui, il prenait donc des initiatives vu qu'elle semblait aimer et il vint jouer avec la demoiselle, commençant par l'embrasser et la caresser avant de lui retirer délicatement sa nuisette. Elle semblait même déçu de l'avoir mise pour qu'il l'enlève et lorsqu'il disait vouloir faire attention, elle dit ironiquement qu'il n'avait jamais été si doux avec ces sous vêtements par le passé. La réponse du beau brun fut toute trouvée et c'est donc avec un petit sourire qu'il lui dit qu'elle adorait son côté sauvage et ce sourire s'agrandit quand elle le lui confirma avant qu'il ne surenchérisse sur le fait que par le passé, il le faisait pour que ces dessous ne servent qu'à lui. Bon ok c'était une excuse inventé sur le coup, mais c'était également une bonne excuse, et peut être était-ce fait inconsciemment. Du coup, Jules ajouta qu'elle aurait du faire pareil avec les boxers du beau brun ce qui lui arracha un petit sourire. C'était un peu moins mignon que ce que lui avait dit, mais surtout il savait qu'elle n'aurait pas réussi à mettre autant de force pour arracher ses boxers. Surtout que les boxers en coton sont bien plus épais et résistant que la petite lingerie fine en dentelle, en satin ou je ne sais quelle matière fine et douce de la jolie blonde. Il commença alors à lui répondre sourire aux lèvres :
« Ouais j'avais cru l'entendre... Promis je te prendrais violemment plus tard... Quand à mes boxers, t'aurais pu, mais je pense que sans ciseaux t'aurais pas fais grand chose. Après tout ta lingerie fine... Tout est dans le nom et c'est nettement moins résistant. Mais si t'y tiens je peux toujours me remettre à t'arracher certaines choses. De toute façon tu reçois souvent des cadeaux de tes patrons non ? » dit-il avec un petit sourire coquin. Bah quoi ? Où était le mal ? Elle recevait des articles gratuits après les shoots ou défilés, autant en profiter comme il faut. C'était pas l'argent de Juliet du coup.
Enfin bref, la belle se retrouva en boxer tout comme Noah, même si le sien était nettement plus sexy. Une fois qu'elle s'était mis du sirop d'érable sur les seins, il s'était fait un plaisir d'aller déguster le nectar sur le corps de la demoiselle dans le but de la chauffer un peu plus qu'elle ne l'était déjà. Bizarrement les pancakes étaient totalement oubliés. D'ailleurs ils n'existaient presque plus, le chien aillant bien commencé à tout manger. De plus, notre jeune directeur se concentrait sur les soupirs et gémissements qu'il procurait à la demoiselle avec les léchouilles qu'il lui faisait pendant qu'elle l'encourageait. Puis après un baiser langoureux, elle lui dit que tout comme lui, elle était peut être déjà bien accroc à ce genre de petit-déjeuner. Hum elle n'était pas sûr, le beau brun décida donc de reprendre la bouteille et de déverser un peu de sirop d'érable sur le corps de la belle, allant du décolleté à son bas ventre avant de la forcer gentiment à s'allonger pendant qu'un sourire coquin confirmait à Noah qu'elle appréciait ce petit jeu érotique. Ses lèvres et sa langue repartirent donc jouer a chauffer le corps de la belle, descendant doucement jusqu'à arriver sur le bas ventre de Jules tandis que ces mains caressaient sa poitrine histoire de lui donner encore plus de plaisir. Plus il entendait ces gémissements, et plus il adorait, puisque c'était signe qu'elle aimait ce qu'il lui faisait. De plus il la voyait attraper la table et entendait ces bruits de plus en plus fort. Lorsqu'il eut tout léché -même si il a continué sans le sirop après xD-, il ralentit ses baisers et léchouilles sur son bas ventre et elle lui lâcha entre ses gémissements de bonheur qu'elle était définitivement accroc, ce qui donna un sourire au beau brun. Oui il était content de lui faire tant d'effet et il se poserait des questions si ce n'était pas le cas... Il remonta alors vers ses lèvres avec sa langue sur tout son corps et dit après lui avoir mordillé la lèvre :
« C'est parfait... Je pense avoir eu assez de sirop, et je me mangerais bien autre chose si t'as de quoi faire ?! » Bah quoi ? Il y avait d'autres aliments qui pouvaient se révéler très érotique non ? Il demandait juste la permission de fouiller frigo et/ou placard histoire de trouver quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Jeu 23 Juin - 12:57

Le jeune homme faisait donc son malin, pour ne pas changer... C'est qu'il aimait ça, faire son malin. Le problème c'est qu'elle pouvait très bien faire son intéressante également. En effet, si lui, il faisait genre qu'il n'en avait pas vraiment envie, qu'il faisait surtout ça pour elle, alors qu'on savait tous, qu'il n'était pas difficile à convaincre, surtout qu'elle le connaissait par coeur que ce soit sexuellement ou autre... Bref, donc s'il faisait genre qu'il n'en avait pas vraiment envie et qu'il faisait ça pour lui faire plaisir, elle pourrait très bien entrer dans son jeu et dire qu'elle ne voulait pas le forcer et qu'ils ne fassent, au final, rien du tout. Parce que voyez-vous, nos deux amoureux étaient ce qu'on peut appeler aisément deux têtes de mules et une fois qu'ils se diront "d'accord, donc on ne fait rien" alors qu'ils en meurent d'envie tous deux, aucun des deux ne fera le premier pas pour dire qu'en fait il fallait absolument combler cette envie... Quoi qu'au pire, elle irait dans la salle de bain, prendrait justement, un bon bain, sans oublier son petit canard rose vibrant qui l'aiderait à combler cette envie -xD-... Même s'il faut bien l'avouer, le canard c'était nettement moins bien que Noah... Mais faute de mieux. Lui serait obligé de se contenter avec sa main, ce qui n'était pas génial non plus, n'est-ce pas ? Bref, elle lui exposa donc la situation, disant que s'il continuait à jouer au plus malin, ils finiraient tous les deux frustrés. Juliet eu un petit sourire en voyant son air faussement outré, c'est qu'il pourrait être comédien avec de telles mimiques :p et son sourire s'agrandit en entendant ce qu'il lui disait. Le pire ? Il continuait à dire "ton envie" il était franchement agaçant quand il s'y mettait, jusqu'à preuve du contraire, il en avait autant envie qu'elle et tant qu'il ne lui dirait pas explicitement, il n'aurait rien du tout ! -bon c'est un peu bizarre de dire ça, vu la suite du sujet mais bon xD-. Puis il en rajouta une nouvelle couche, en disant qu'ils ne laisseraient pas passer cette proposition et qu'ils feraient tout pour satisfaire son envie, une fois de plus la sienne hein, pas celle du jeune homme... Il lui mordilla le lobe d'oreille comme pour l'adoucir... Il se fichait d'elle ou quoi ? « Dis-moi que tu as envie de moi, dis le sinon je peux t'assurer, que vu que c'est seulement MON envie, je peux très bien allait la satisfaire dans mon bain avec mon petit canard ! » Du chantage ? Mais non, elle exposait seulement les faits !

Bref, alors qu'ils se chauffaient mutuellement, enfin c'est surtout lui qui la chauffait, ils parlaient des pauvres sous-vêtements de la belle qui n'avait pas tenu le choc fasse à la "violence" du beau brun. C'était à dire que souvent, ils avaient tendance à faire ça un peu n'importe où et du coup, la vitesse primait un peu sur le reste, comme dans une soirée par exemple, du coup, on remontre la jupe et on arrache le string et ça allait plus vite que tout enlever... L'inconvénient était de finir la soirée sans dessous... Généralement, elle parait assez vite du coup. Mais bon, elle aimait ça et elle en redemandait toujours ! Il ajouta qu'il le faisait également pour que les autres garçons avec qui elle avait pu coucher, ne voient pas les petits dessous coquins qu'elle avait... C'était adorable, mais bon, d'un autre côté et comme il venait de si bien le dire, elle en avait des tas, ce n'était pas vraiment des cadeaux de ses patrons, mais des marques pour lesquelles elle défilait... Mais bon, c'était du pareil au même, elle avait un sacré stock ! Donc si elle ne pouvait plus en mettre un, elle en mettait un autre tout aussi sexy, donc c'était une méthode qui ne marchait pas très bien. Mais bon, l'intention restait adorable et comme elle venait de lui dire, elle lui aurait bien arraché ses boxer pour que les autres filles ne puissent pas les voir non plus... Même si techniquement, elle avait très peu de chances d'y arriver. « J'espère bien... » Dit-elle sensuellement, quand il lui disait qu'il la prendrait violemment plus tard, puis elle ajouta avec un petit sourire : « Pas vraiment de mes patrons, plus des marques pour lesquelles je défile ou je pose en fait. Oh oui, je me vois bien, en plein milieux de nos ébats, prendre un ciseau pour couper tes boxer... De plus, t'imagine, un coup de travers et je n'aurais pas coupé que le boxer... » On ne faisait pas dessins hein. Ça serait super dommage quand même, surtout pour elle xD. Brefouille, de toute façon, pour l'instant, ce qui les amusaient, c'était plus le sirop d'érable qu'autre chose, en effet, après l'avoir dégusté sur ses seins, il l'avait allongé sur la table pour en déguster un peu plus, sa langue faisant des ravages sur ses seins, puis sur son bas ventre qu'il léchait avec envie. Puis, comme si ça ne lui suffisait pas comme "torture", ses mains vinrent caresser la poitrine de la belle qui se mit à gémir encore un peu plus, tout en serrant les bords de la table avec ses petites mains, son corps se courbant légèrement sous l'effet de ses coups de langues et de ses caresses. Puis, elle lui dit entre deux soupirs qu'elle était définitivement accroc, apparemment, il avait eu ce qu'il voulait, puisqu'il avait assez joué pour l'instant, il remonta alors, jusque ses lèvres et après lui avoir mordillé la lèvre, il demanda autre chose, parce que le sirop d'érable, c'est vrai, qu'à force, ça doit être écœurant ! Pour toute réponse, elle l'embrassa langoureusement, non parce qu'elle avait aussi envie du goût sucré, puis elle lécha ses lèvres sensuellement avant de dire : « Honnêtement, je ne sais pas, fouille et voit si quelque chose t’intéresse. » C'est lui qui veut, donc qu'il se débrouille un peu hein :p et puis comme ça, il commence à s’habituer à son appart'... Vu qu'il y sera surement de plus en plus maintenant qu'ils sont en couple.

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Jeu 23 Juin - 17:26

Les deux ne devaient vraiment pas voir les choses de la même manière vu comment la situation semblait être prise par Juliet. En effet, la jolie brune face à Noah semblait mal prendre le fait qu'il voulait la laisser réaliser son envie. D'abord elle avait dit qu'on croirait qu'il va se faire violer, et désormais elle lui disait d'arrêter de faire son malin, sinon il ne se passerait rien de toute la journée car elle ferait également sa maline. Ah bah c'est pas nouveau qu'avec les deux là même avec une grande envie de se sauter dessus si ils étaient contrariés et ne faisaient finalement rien, ce n'était rien du tout avant un long moment. Déjà plus jeune c'était comme ça. Plusieurs heures assis dans un canapé à ne pas se parler, ne pas bouger et ne pas se jeter un seul petit regard, fixer sur la télévision, et ce même si le programme en cours était ennuyeux à mourir et qu'ils ne voulaient qu'une chose, la personne à leur côté. Et oui deux tête de mules totales... D'ailleurs pour la petite anecdote, il était arrivé que la jolie brune dépasse les bornes ou joue un peu trop la maline avec Noah et que ce dernier lui refuse toute partie de jambe en l'air. Et bien elle avait beau se trémousser devant lui, l'allumer et venir sur lui se frotter, rien ne lui avait fait changé d'avis, malgré l'envie qui était très présente. Enfin la frustration avait par la suite était si grande que lorsqu'il avait prouvé qu'elle n'aurait rien de sa part, il s'était un peu jeté sur elle comme un lion sur une antilope -cherche pas j'ai des images bizarres dans la tête xD- et les deux avaient eu le droit à un angry sex de toute beauté. Mais pour rééquilibrer les choses, notons que l'inverse était également déjà arrivé, la demoiselle faisait la tête et repoussant toutes avances et caresses de Noah avant un peu plus tard de lui demander de la prendre. Ah bah quand je vous dis qu'ils sont bizarres et fous l'un de l'autre en plus d'être têtu... Enfin elle lui faisait un petit chantage, disant que si il ne disait pas qu'il avait également envie d'elle, elle irait prendre son bain avec son petit canard et se passerait de lui. Quand je vous dis qu'ils voyaient les choses différemment. En effet, il avait envie d'elle, mais c'était elle qui le lui avait dit donc c'est pour ça qu'il parlait de son envie à elle, et pas de la leur. L'ultimatum était gonflé et il ne put s'empêcher de rire quelques instants avant de l'embrasser et lui dire contre ses lèvres avec un petit sourire : « Je dis que c'est la tienne parce que c'est toi qui en a parlé... Je pense te montrer assez ce que je veux non ?! » Dit-il en l'embrassant dans le cou : « Je savais pas que t'avais besoin de m'entendre le dire pour le savoir, surtout que tu peux voir et sentir ce que je veux très facilement non ? » Bah quoi ? Il avait totalement raison, avec seulement un boxer, le petit qui s'était doucement réveillé ne laissait aucun doute sur ses envies...

De plus, les deux se chauffaient bien comme il le fallait à cet instant. Et même la douceur du sirop d'érable ne semblait pas refroidir les ardeurs de nos deux jeunes. Il faut dire que parler de sous-vêtements et de petite lingerie sexy n'aide pas vraiment à calmer ses pulsions sexuelles... Enfin un tout petit peu puisqu'alors qu'elle se retrouvait sans sa nuisette à parler des vêtements qu'il avait déjà sauvagement arraché de la belle, les deux commencèrent à plaisanter là dessus, la jolie brune disant que si lui les avaient arrachés pour qu'elle ne les utilise pas avec d'autres hommes, elle aurait du en faire de même afin qu'aucune femme n'en profite. Cela l'avait fait sourire mais il lui avait fait comprendre qu'elle n'aurait pas réussi, ses boxers étant plus résistant que les boxers de la miss. Néanmoins juste avant de lui répondre avec le sourire, elle lui confirma qu'elle espérais bien qu'il la prenne sauvagement plus tard, ce à quoi il répondit un petit clin d'oeil avant de se concentrer sur la suite. Elle rectifia donc que ce n'était pas ses patrons mais les marques pour qui elle posait et défilait qui lui offrait tout cela. C'était un peu ce qu'il volait dire, mais de manière maladroite soit. Enfin par la suite il ne put contenir son rire lorsqu'elle lui répondit sur l'histoire découpons les boxers au ciseaux. En effet, stopper les préliminaires pour aller chercher un ciseau et surtout prendre le risque de déraper et de faire du mal au petit -tu lui manques je crois xD Deux fois qu'il est cité dans ce post^^- était impensable. Le pauvre !!!
«  Oui c'est ce que je voulais dire, les marques qui t'engagent -donc les boss xD- pour défiler et poser. Enfin tu m'as compris... Ceux qui contribuent à te fournir des tenues sexys que je prends plaisir à voir... toucher... enlever... ou arracher ! » Ces quatre verbes avaient été ponctués chacun d'un petit baiser avant de reprendre nettement plus à la rigolade : « C'est pour ça que tu n'aurais rien pu arracher chérie. Rien que l'idée que tu dérapes me fait peur donc on va rester loin de tout ça, et je resterais le seul à déchirer tes sous vêtements je crois... » Enfin après cette brève interlude, les deux reprirent les choses sérieuses et le beau brun étalai à son tour du sirop d'érable sur le corps de la belle, s'activant à lui procurer le plus grand bien avec sa langue, y ajoutant ses mains sur la poitrine de la belle lorsqu'il glissa pour chauffer le bas ventre de la belle. Autant dire qu'il adorait entendre tout ces sons. Oui il aimait la rendre dingue que voulez vous. Lorsqu'elle confirma qu'elle était accroc, il stoppa petit à petit son petit jeu et remonta vers ses lèvres et eut le droit à un baiser langoureux avant de lui demander si elle avait d'autres choses que le sirop d'érable parce que oui c'est bon, mais bien trop sucré à force. Puis ce fut au tout de Juliet d'enlever le reste de sirop sur les lèvres du beau brun de manière très sensuelle avant de lui dire d'aller fouiller. Il l'embrassa une dernière fois langoureusement en lui disant doucement : « Ok, dans ce cas ne bouge pas de là et je m'occupe de toi... » Puis il se dirigea vers les placards un court instant, mais rien de super. Il se tourna vers elle en rigolant : « On va peut être éviter la pâte à tartiner goût choco noisette -pas de marque dans nos rp donc pas de Nutella xD oups!!- c'est pas très pratique... » Puis il ouvrit le frigo et le réfrigérateur et se tourna vers elle avec un petit sourire coquin avant d'attraper une bombe de chantilly et un petit pot de crème glacée à la vanille -tes minis HaegenDazs xD- et foula deux tiroirs avant d'attraper une grande cuillère et d'aller vers elle avec cette dernière : « Je pense avoir trouvé ce que je veux. Qu'est ce que t'en dis ? Après tout j'ai senti pas mal de chaleur dans ton corps, faudrait ralentir la montée de température si on veut tenir toute la journée tu crois pas?» dit-il un sourire malicieux aux lèvres. Bah quoi?! Elle était très chaude et lui n'avait encore rien eut, voilà pourquoi il jouait sur les mots, même si à coup sûr il arriverait à la chauffer encore plus, et ce même avec ce qu'il venait d'attraper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Ven 24 Juin - 12:02

La belle lui demandait donc d'avouer qu'il en avait envie aussi, sinon elle serait capable de monter et de s'occuper d'elle toute seule, ce ne serait pas la première fois. Ben oui, elle avait beau être très jolie, elle n'avait pas forcément envie d'avoir un homme différent chaque jour, elle parlait bien sûr avant de se mettre en couple avec Noah. Bien qu'elle doive bientôt retourner bosser -et oui c'est fini les vacances xD- et quand elle serait à l'autre bout du monde pour une semaine son fameux petit canard l'aiderait à tenir et puis, elle était convaincue qu'ils se feraient des conversations téléphoniques hot en attendant de se retrouver... Mine de rien elle avait hâte, pas hâte de le laisser, maintenant qu'ils s'étaient retrouvés de manière officielle, elle n'avait plus envie de le quitter, mais seulement hâte de voir comment ils vont gérer l'attente et surtout hâte d'être aux retrouvailles... Quand on pense qu'ils ne se voient pas une journée c'était limite la fin du monde, alors une semaine complète qu'est-ce que ça serait ? Simple avis, mais elle était prête à parier qu'il viendrait la chercher à l'aéroport, qu'ils prendraient la voiture, s'arrêterait dans un coin tranquille quelques kilomètres plus loin et qu'ils combleraient leur envie au moins en attendant d'être rentré et une fois rentrés, ils ne s'arrêteraient pas avant d'être complètement épuisés... Cela dit si elle venait de se taper un voyage de plusieurs heures d'avion, pas certaine qu'elle soit très fraiche xD. Breffouille, ce n'était pas vraiment le sujet, là elle voulait simplement qu'il lui dise qu'il avait envie d'elle et il répondit tout en l'embrassant dans le cou qu'il disait que c'était la sienne, car c'était elle qui en parlait, mais qu'elle savait bien ce qu'il voulait... Ou tout l'art de dire quelque chose sans le dire justement... C'est d'ailleurs pour ça qu'elle leva les yeux au ciel, néanmoins, il se rattrapa bien vite, disant qu'il n'avait pas besoin de lui dire pour qu'elle le sache, disant, en gros, que le petit était bien réveillé maintenant et qu'il y avait une jolie bosse dans son boxer traduisant son excitation naissante... Juliet lâcha un petit rire avant de poser la main sur la fameuse bosse et elle dit : « Heureusement qu'il est moins têtu que toi lui... Il est toujours prêt à me faire plaisir, tu devrais en prendre de la graine ! » C'est comme un petit chien, toujours très obéissant xD -je sais vive la comparaison :^-... On ne pouvait pas en dire autant de Noah, il faut dire qu'elle aimait le rapport de force qu'il y avait entre eux, si ce n'était pas le cas, leur relation serait un peu ennuyeuse non ?

Les deux jeunes gens étaient maintenant passés aux choses sérieuses. S'embrassant et se caressant tout en discutant de sous-vêtements... C'était étrange, mais bon ce n'est pas d'aujourd'hui que les paroles un peu coquines, les "aidaient" à augmenter leur excitation. Ils parlaient des dessous qui n'avaient eu aucune chance face à la fougue un peu trop brutale de Noah, qui, beaucoup trop excité, avait toujours préféré arracher ses petits dessous que de les retirer. Selon lui, pour qu'aucun autre homme ne les voient. Bien qu'elle soupçonnait cette excuse d'être inventée à l'instant, elle trouvait ça tellement mignon qu'elle ne lui en tenait pas rigueur. Puis il ajouta que de toute façon, ses patrons lui offraient toutes sortes de vêtements...Elle le reprit, disant que ce n'était pas ses patrons, mais les marques pour qui elle posait ou défilait -non pas ses patrons rhoo, ses patrons c'est l'agence de mode chez qui elle bosse et c'est eux qui lui trouvent ses contrats avec les marques xD, tu ne comprends rien :p-. Bref, de toute façon, ils n'allaient pas bavarder de sa vie professionnelle ici quand même ! Là, la belle brune lui disait qu'elle se verrait bien, en plein milieux de leur ébats prendre des ciseaux et couper son boxer, manque de chance, elle se loupe et elle touche le petit !!! L'horreur non ? Le sang partout et tout -bon d'accord je me calme xD-. Il ajouta donc qu'il aurait bien trop peur qu'elle dérape et qu'il resterait le seul à lui arracher ses dessous... C'était plus sage xD. « Je pense que c'est plus sage en effet, je serais perdue sans lui et je serais obligée d'en trouver un autre... Ce serait dommage quand même. » Ben oui, même en pleins préliminaires, elle adorait le rendre jaloux, c'était histoire de le rendre fou comme elle savait si bien le faire ! Brefouille, la voilà donc allongée sur la table, le jeune homme dégustant son sirop d'érable sur son corps qui devenait chaque seconde un peu plus chaud, surtout que même quand il n'y avait plus de sirop, ça ne calmait pas ses ardeurs, bien au contraire... Il y allait de plus belle avec ses lèvres et sa langue et elle gémissait de plus en plus, agrippant la table de plus en plus fort. Au bout d'un petit moment, il se stoppa et remonta jusqu'à ses lèvres pour l'embrasser langoureusement, avant de lui demander l'autorisation de fouiller dans ses placards ou dans son frigo à la recherche d'autre chose à grignoter... Sur elle. Elle l'autorisa et il lui disait de ne pas bouger, genre elle allait s'en aller xD, elle se redressa quand même pour être assise, parce que mine de rien ça tuait le dos et le regarda fouiller un peu partout, c'était mignon xD. Jules eu un petit rire quand il lui disait qu'il éviterait le Nutella et sourit de plus belle en le voyant sortir la chantilly et le pot de crème glacée. Il revint vers elle, avec une cuillère, en disant qu'il fallait faire baisser la température de son corps, elle l'embrassa alors dans le cou, puis elle posa la main sur "le petit" -le pauvre il est laissé à l'abandon xD- et le caressa à travers le boxer du beau brun, histoire qu'elle ne soit pas la seule à être chaude... Puis elle lécha son lobe d'oreille avant de lui chuchoter : « Je crois qu'il réclamait un peu d'attention aussi... Quant au reste, je pense aussi que lécher de la glace sur mon corps fera redescendre ma température... Ou pas. »

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Ven 24 Juin - 16:05

Avait-elle remarqué que son têtu de petit ami refuserait de dire ce qu'elle désirait entendre ? Non pas qu'il ne le voulait pas. Enfin si, il ne voulait pas le dire, mais oui il avait envie d'elle tout comme elle le désirait et qu'elle lui avait dit. La taquiner et s'amuser de ce genre de situation était une chose qu'il affectionnait tout particulièrement et du coup le beau brun ne se gênait pas pour reprendre les mots de Juliet à savoir que c'était son envie à elle. Et même les menaces de monter dans la salle de bain avec son petit canard en plastique vibrant ne suffirait pas à faire changer Noah. Non pas qu'il voulait la vexer et qu'elle fasse ce qu'elle venait de lui dire. Juste qu'il ne voulait pas lui donner raison et donner à la belle ce qu'elle voulait, à savoir qu'il admette avoir envie d'elle. Premièrement, il ne dirait pas à notre petite brune ce qu'elle souhaitait entendre parce qu'il voulait juste ne pas lui donner pleine satisfaction... Déjà qu'elle serait pleinement satisfaite par la suite de leurs aventures, il ne voulait pas en faire trop. Deuxièmement, il adorait l'embêtait... Et enfin troisièmement, trouver une pirouette, un moyen qu'elle cède tout en ne lui disant pas ce qu'elle voulait entendre et ne pas céder face à ce genre de menaces ou de chantages rendait la chose un peu plus amusante. En effet, c'était à quitte ou double, mais surtout il devrait faire attention à la manière de dire et d'agir lorsqu'il lui répondrait afin que tout passe bien à ses yeux -plutôt ses oreilles mais l'expression sonne moche avec oreilles xD-. Aux paroles, il décida donc d'ajouter les gestes pour l'attendrir. Oui, tout un stratagème pour ne pas lui dire ce qu'elle voulait, tout en le disant néanmoins de manière détournée. Dans l'histoire c'était du gagnant-gagnant non ?! Lui ne disait pas qu'il la voulait mais le lui faisait comprendre, et elle savait enfin qu'il partageait son envie et qu'il la désirait également. C'était donc en disant qu'elle pouvait voir et sentir ce qu'il voulait que la jolie brune découvrirait si son homme voulait d'elle. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'au vue des discussions et des caresses et autres baisers déjà engagées, le boxer de Noah avait légèrement gonflé et ce n'était pas parce qu'il avait la grosse tête... quoi que ! -désolé pour l'image de merde -. En tout cas, l'espace d'un court instant, il avait vraiment cru qu'il avait merdé puisqu'elle leva les yeux vers le plafond -je sais pas comment tu vois le ciel dans ta cuisine xD- mais il s'était rapidement rattrapé en parlant de ce qu'elle voyait et sentait, et ce petit rire qu'elle lâcha à ses paroles le confirma. Puis la main de Juliet vint se poser sur l'entre-jambe de Noah, commençant à le taquiner à son tour, disant qu'au moins le petit était moins têtu que lui, qu'il était toujours prêt à lui faire plaisir et qu'il devrait plutôt s'en inspirer. Il haussa un sourcil avant de lui répondre : « Rassure moi tu blagues et tu parles pas de ça comme d'une véritable personne ?  Je sais que t'apprécie beaucoup ce que tu caresses mais quand même...» puis il dit en riant doucement : « Enfin de toute manière c'est grâce à moi, j'exige qu'il soit sage avec toi... Tu devrais me remercier » dit-il contre ses lèvres, l'embrassant pendant qu'elle avait la main bien placée.

D'ailleurs la main était placée sur le boxer de Noah qui était désormais un sujet de discussion pour les deux. Oui oui même juste avant de s'envoyer en l'air, ils savaient parler de lingerie. Tout cela parce que la jolie brune se retrouvait dans la même tenue que son homme qui avait enler pour une fois délicatement sa nuisette. Elle lui avait fait remarquer tous les meurtres qu'il avait déjà commis sur ses sous-vêtements et il lui avait sorti une excuse des plus mignonnes -et penser aussi un peu xD mais après que ce soit dit^^-, prétextant les arracher pour que personne d'autre ne le fasse et qu'elle en avait plein. Du coup elle aurait bien arracher ses boxers mais c'était sans compter sur Noah qui lui disait que ce ne serait pas possible pour elle, ses boxers étant résistants et sans ciseaux, impossible pour elle. Sauf qu'elle venait de lui donner une vision d'horreur en lui demandant d'imaginer le massacre si elle dérapait et ne coupait pas que le boxer. Beurk non n'y pensons plus. Il proposa d'ailleurs tout simplement qu'il reste le seul à arracher les choses afin de se préserver et la belle accepta, disant de surcroit qu'elle serait perdue sans le petit et qu'elle devrait aller voir ailleurs. Si le début l'avait fait sourire et qu'il avait trouvait cela mignon, la suite lui avait fait perdre ce sourire pour lui jeter un petit regard noir, même si il savait qu'elle le cherchait tout simplement.
« Parce que tout n'est que sexuel entre nous peut être ? Ravi de l'apprendre... Tiens pour la peine je vais te montrer qu'il n'est pas indispensable pour te faire du bien et qu'au fond tu pourras pas trouver meilleur que moi... » Bah oui, ce n'était que jeu et même si la remarque de la belle était déplacée, il avait envie d'elle et inversement, et la provocation ne l'arrêterait pas.
D'ailleurs, c'était lui qui prenait les devants et il comptait bien lui montrer que quoi qu'il arrive, personne ne pourrait lui faire autant de bien que lui. Par deux fois, il était allait déguster du sirop d'érable sur tout le corps de la belle, la voyant essayer de retenir ses gémissements qui sortaient tout de même. Il avait jouer avec sa langue sur son corps comme jamais, et pas que de sa langue d'ailleurs puisque ces mains avaient également fait des merveilles sur la poitrine de Jules. Par la suite il lui avait demandé d'autres choses à déguster sur son corps et la belle l'avait incité à fouiller dans la cuisine, ce qu'il avait fait, arrachant même un petit rire à sa petite amie installé sur la table en l'attendant quand il avait parler de Nutella pas pratique. Il adorait voir le sourire de la belle à la vue de la chantilly et du pot de glace. Puis alors qu'il disait que tout cela ferait baisser la température de son corps, la belle l'embrassa dans le cou et caressa le petit, prétextant qu'il demandait de l'attention. Et bien il voulait faire baisser la température de la belle, et elle augmentait celle de son homme, quel paradoxe. Il sourit alors après avoir eu son lobe lécher par la belle :
« Mais seulement un tout petit peu... Il va devoir attendre quelques minutes encore, je connais quelqu'un d'autre ayant besoin d'attention... » Puis concernant à la chute de température du corps, il dit avec un petit sourire : « Je te rassure, le but est juste de le refroidir un peu pour mieux le réchauffer ensuite... ». Il conclut avec un petit sourire coquin et plein de sous-entendus avant de l'embrasser langoureusement tout en s'appuyant sur elle dans le but de la faire s'allonger à nouveau. Une fois allongé, il la regarda alors avec un grand sourire amusé avant de déposer un peu de chantilly sur le cou, les seins de la demoiselle, ses abdos -cachés xD-, son nombril et son bas ventre et de partir doucement lécher le tout, suivant le chemin tracé par la chantilly..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Sam 25 Juin - 20:29

Et voilà c'était reparti, même à deux doigts de se sauter dessus, ils ne pouvaient pas s'empêcher de se chercher, c'était plus fort qu'eux... Bon d'accord, il faut bien avouer que c'était surtout miss Davenport qui cherchait la petite bête, mais bon, c'était un peu à cause de lui. Elle assumait parfaitement sa sexualité, elle savait très bien qu'elle était du genre... Nymphomane -xD-. Mais bon, elle ne le forçait à rien et elle pouvait très bien se passer de lui, comme elle venait de lui faire remarquer avec son fameux petit canard en plastique... Enfin, ils avaient tout de même prévu ce petit-déjeuner coquin depuis la veille, quand elle avait parlé de faire ses pancakes et tout de suite tout cela avait dérapé sur le sirop d'érable qui serait idéale pour s'amuser. Enfin bref, elle lui disait donc qu'elle voulait qu'il lui dise qu'il avait envie d'elle, sinon elle risquerait d'aller s'amuser toute seule avec son canard rose fluo dans son bain... La demoiselle ne disait pas ça innocemment, en effet, elle savait qu'il n'appréciait pas tellement qu'un petit jouet puisse prendre sa place et il en était un peu jaloux... Pas jaloux comme il était jaloux d'un garçon qui serait trop proche d'elle, mais il était plus blessé dans sa virilité... Enfin vous connaissez les hommes, un peu, voir beaucoup, macho et Noah était macho. Mais bon, macho comme elle aimait, pas le genre qui dit à sa femme de rester chez elle, mais plus le genre qui peut se montrer ferme quand il le faut, genre quand elle pouvait piquer des crises de nerfs pour de la merde, ce qu'elle faisait très souvent... Parce qu'elle ne raffolait pas des petits métro-sexuel, comme on voyait de plus en plus, il lui fallait un homme, un vrai, qui ne passe pas plus de temps qu'elle dans la salle de bain. Bref, elle savait que son beau brun avait toutes ses qualités. Bref, donc elle lui disait qu'elle voulait qu'il avoue et il lui répondit qu'il ne pouvait pas nier étant donné que "le petit" était déjà réveillé... Ou comment l'avouer, sans l'avouer, il était fort n'est-ce pas ? xD. Cependant, elle jeta un oeil sur son boxer où commençait, effectivement, à se former une jolie bosse et ça lui suffisait comme aveux. Alors, elle posa sa main sur la bosse et lui disait qu'il était moins têtu que lui, en parlant du "petit"... Il la regarda, intrigué, lui demandant si elle parlait de "ça" comme une véritable personne, elle ria et dit : « Et pourquoi pas ? C'est grâce à lui que j'ai eu les meilleures parties de jambes en l'air de ma vie... Bon un peu grâce à toi aussi, vu que tu t'en sers admirablement bien bébé... » Ou comment se rattraper aux branches ! Elle ajouta en retirant sa main : « De toute façon, j'ai bien l'intention de m'amuser avec vous deux un peu plus tard chéri... »

Puis nos amoureux s'étaient mis à se chauffer comme il fallait... Et Noah retira la nuisette de la belle, qui lui fit remarquer qu'il n'avait pas été aussi délicat avec tous ses dessous... Nombres d'entre eux avaient payé de leurs vies, l'excitation un peu trop pressée du jeune homme qui les avaient tout bonnement arraché. Du coup, il lui trouva la bonne excuse qu'il les arrachait pour ne pas qu'un autre les voit et même, si elle savait, au fond d'elle, qu'il venait d'inventer cela sur le coup, elle trouvait très mignon... Et puis peut-être qu'inconsciemment c'était la vérité. Cela dit, elle évoqua l'idée de faire pareil avec ses boxers, mais comme elle n'avait aucune force, elle serait bien obligée d'utiliser des ciseaux et avec des ciseaux il y avait le risque qu'elle se loupe et qu'elle lui découpe taillade le malheureux "petit", ce qui serait très dommage. Jules le chercha même un peu -elle aimait tellement ça xD- en disant que s'il arrivait malheur au "petit" elle serait forcée de s'en trouver un nouveau. Il lui lança alors un regard noir et elle était toute fière d'elle pour le coup, surtout quand il ajouta qu'il allait lui montrer qu'il était indispensable et qu'elle ne trouverait pas meilleur que lui, elle répondit : « Tu sais bien que non... Sinon tu ne serais pas ici, à "prendre" le petit-dej' avec moi ! Et j'ai hâte que tu me le prouves alors. » Puis, il se mit au "travail" et la langue de Noah faisait des ravages sur son corps et elle commençait déjà à lâcher des gémissements plus ou moins bruyants. Puis après s'être amusé avec le sirop d'érable, il voulu s'amuser avec autre chose et la belle l'autorisa à fouiller les placards et le frigo et il décida qu'à présent ils s'amuseraient avec de la chantilly et un pot de crème glacée. La jolie blonde approuva ce choix et quand il revint vers elle, elle l'embrassa dans le cou et elle le caressa à travers son boxer, c'était seulement histoire qu'elle ne soit pas la seule à être chaude, bien qu'en fait, rien que le fait de donner du plaisir à sa chérie, le rendait déjà chaud. Il lui dit que le "petit" allait devoir attendre, car il connaissait quelqu'un qui avait aussi besoin d'attention et elle n'eut pas vraiment le temps de protester qu'elle se retrouvait déjà allongée, de nouveau, sur la table... Elle se laissa faire et quand il déposa de la chantilly sur elle, elle eut un sursaut en disant : « Mince, c'est froid ce truc ! » Puis il repartit faire l'exploration de son corps avec sa langue et bizarrement ce n'était plus froid du tout ! « C'est pas si froid finalement... C'est même plutôt chaud... » Dit-elle entre deux soupirs de plaisir, caressant doucement les cheveux du beau brun...

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Dim 26 Juin - 19:25

C'était limite troublant d'entendre la demoiselle parler du petit en y faisant référence comme une personne à part entière. Bon ok bien souvent les deux jeunes parlaient du petit mais c'était une manière de ne pas être vulgaire en parlant des attributs du beau brun. Un moyen de parler de choses sexuelles sans pour autant se montrer vulgaire et faire dans la pornographie. Ils préféraient de loin imager le tout, rendant l'acte et la chose -le petit - plus mignon et moins cru. Il n'y avait pas de mal à vouloir rester poli. Ils avaient beaux être deux obsédés avides de sexe et qui adoraient s'envoyer en l'air ensemble, ils n'en restaient pas moins romantiques lorsqu'ils en parlaient. Les dialogues déplacés, ils les laissaient aux professionnels du genre. C'était tout l'art de faire passer les choses bien mieux et là dedans ils excellaient, tout comme la partie sexuelle d'ailleurs. Et si ça marchait si bien entre eux, c'était d'ailleurs grâce à cet aspect sexuel qui était au top. En effet, on ne pouvait pas dire que c'était parce qu'ils s'entendaient bien. Quoi que si par le passé étant jeune c'était le cas, tout n'était pas question de sexe, mais depuis qu'ils s'étaient retrouvés ici, ils n'avaient été que dans une amitié améliorée. On ne pouvait pas encore les juger en tant que couple à proprement parler étant donné qu'ils n'étaient ensemble que depuis la veille. Mais même depuis cet instant, tout s'était passé à merveille, un gentleman venant chercher sa princesse, l'emmenant dans un restaurant romantique et finissant sa soirée avec la jolie brune dans ces bras. Sur le papier ça vend du rêve n'est ce pas ?! Et pourtant la réalité était toute autre puisque lorsqu'il était venu la chercher, elle avait déjà commencé à le chauffer, mais il s'était montré raisonnable. Ensuite une fois au restaurant, ils n'avaient pas pris le temps de dîner qu'ils avaient filé, la belle l'allumant sous la table, les deux voulant passer un instant intime rien que tout les deux. Du coup, le cinéma avait été avorté et remit à une autre fois, et une fois chez elle, le beau brun s'était un peu jeté sur la demoiselle, et la nuit avait été plus que torride. Il n'y avait qu'à voir l'heure qu'il était. Enfin bref, seul l'avenir nous dirait quel genre de couple formeraient-ils, même si le sexe ferait sûrement partie intégrante de leur relation.
Enfin là elle parlait donc du petit comme d'une personne tout en déposant sa main dessus à travers le boxer et alors qu'il lui demandait si c'était bien le cas, elle ria un peu avant de répondre que peut être bien, étant donné que c'était lui qui lui faisait passer des soirées -ouais et matinées, après midis, nuits... xD- de folie, puis elle se rattrapa en disant que grâce à lui aussi puisqu'il s'en servait très bien, ce qui lui arrachait un petit sourire. « Comme tu le dis, c'est moi qui m'en sers très bien... Donc sans moi il ne ferait pas grand chose. » Il lui mordilla doucement l'oreille et murmura :
« En tout cas j'adore que tu confirmes qu'aucun homme ne sait te faire autant d'effet que moi... » Oui lui ne parlait pas de son anatomie comme d'une personne à part entière. Puis lorsqu'elle lui annonça qu'elle comptait s'occuper d'eux deux un peu plus tard, le jeune homme décrocha un petit sourire coquin. : « C'est bon à savoir... Du coup tu sais bébé, là je suis un peu plus d'accord pour qu'on parle aussi du petit tu sais... » Bah quoi ? C'est pas un secret qu'en plus si elle jouait avec le petit, ça lui ferait nettement plus de bien.

Puis alors qu'ils attaquaient les choses sérieuses et que la belle se retrouvait en boxer face à son homme dans la même situation, les deux parlèrent des sous-vêtements qui avait fini aux ordures à cause de Noah et de son côté sauvage, ce qui était bien dommage pour les autres hommes n'ayant pas pu en profiter rolala... -en même temps on sait que Juliet mettait les plus sexys pour Noah xD-. Heureusement donc que Juliet n'avait pas eu les mêmes pratiques parce qu'avec ces mains cela aurait été tout bonnement impossible et qu'avec des ciseaux, c'était un risque de vivre une circoncision sans anesthésie et c'était juste une chose impensable que de blesser le petit. D'ailleurs elle était de cet avis aussi mais n'avait pu s'empêcher de faire une remarque que sans lui, elle devrait se trouver quelqu'un d'autre. Bon ok il se doutait qu'elle disait cela pour le taquiner, mais lui ne pouvait s'empêcher de la questionner du coup sur le pourquoi de leur relation, à savoir si c'était simplement sexuel ? Néanmoins elle lui donna une réponse bien différente que ce qu'elle venait de lui dire puisque là elle affirmait que non il n'y avait pas que le sexe entre eux, la preuve en était qu'il était là à prendre son petit-déjeuner avec elle. Comme quoi le faux regard noir avait un tout petit peu marché. Il eut alors un sourire qui se dessina sur son visage :
« Ouais je préfère nettement cette réponse. Quand au petit-déj' j'avais pas l'intention de le prendre AVEC toi... » Il termina, ne rajoutant rien, se contentant de lui montrer ce qu'il voulait dire. En l'occurrence, son petit-déjeuner, il le prendrait SUR elle. Il avait débuté avec le sirop d'érable sur le corps de la belle, tout d'abord de son invitation puis de sa propre initiative et il voyait bien qu'elle commençait à bouillir de l'intérieur. Il avait donc proposé à la demoiselle de jouer avec autre chose que le sirop et il avait trouver son bonheur dans le frigo de la demoiselle l'ayant autorisé à fouiller. Il était donc revenu avec de la chantilly et de la crème glacée dans le but de refroidir un peu les ardeurs de la belle. Enfin il savait que ça ferait pas grand chose, mais ce serait amusant de voir la réaction de la belle. La belle le chauffa avec des caresses quelques instants avant que Noah ne la rallonge sur la table pour continuer à jouer. Il s'était mit en tête de la rendre dingue et il voulait donc continuait surtout qu'elle ne semblait pas résister. Lorsqu'il déposa la chantilly sur le corps de la belle, cette dernière lui dit que c'était tout de même froid et il se mit à rire avant de l'embrasser : « Et encore, j'ai plus froid que ça en stock » dit-il jetant un oeil au pot de glace. La belle l'encourageait dans son petit jeu à la chauffer et manger la chantilly sur son corps et entre deux soupirs de plaisir, elle vint à le provoquer, disant que finalement ce n'était pas si froid, mais plutôt chaud. Il termina de manger la chantilly puis remonta vers ses lèvres avant d'attraper d'une main la glace et de dire contre ses lèvres : « C'est donc le signe d'envisager autre chose non? » Puis avec la glace il fit de petites quenelles avec la cuillère et en déposa sur son décolleté -pas pratique sur la poitrine ça va tomber à côté xD- ainsi que sur son nombril. Voir la belle se cambrer et ressentir la fraicheur extrême de la glace l'amusait grandement et avant de descendre ses lèvres sur Jules, il dit avec un grand sourire : « J'ai comme l'impression que tu commence à avoir froid... » Puis il dégusta maintenant la crème glacée, léchant et embrassant au passage la demoiselle descendant dangereusement vers son bas ventre. Malgré avoir mangé la glace, il put voir un trait de glace fondue partir du nombril de la belle et glissant jusqu'à son intimité, juste en dessous de son boxer. Intrigué, le beau brun fit glisser délicatement le petit boxer sexy de la belle -en disant un qui ne sera pas mort mouahahaha xD-. Puis il entreprit donc le même chemin que le trait de glace, descendant délicatement sa langue vers cette endroit. Il rattrapa la glace fondue au contact de la peau de la demoiselle mais laissa néanmoins sa langue s'amuser entre les jambes de Juliet de longues minutes, prenant un malin plaisir à la rendre folle en alternant les moments doux et lents et ceux bien plus rapides et sauvages. Après ce petit jeu, il remonta doucement vers elle puis l'embrassa langoureusement et murmura ces quelques mots : « J'ai comme l'impression que même la glace ne sera plus assez froide pour te rafraîchir ?! » Oui, en gros la torture de plaisir qu'il lui avait infligé allait prendre fin ! du moins pour le moment....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Dim 26 Juin - 22:02

Jules n'avait jamais dit qu'il n'y avait aucun homme qui lui faisait autant d'effet, elle avait seulement dit qu'avec lui, elle avait eu les meilleures parties de jambes en l'air, c'était assez différent pour elle. Noah avait le gros avantage d'être un des rares à avoir eu le droit de coucher avec elle plusieurs fois. Il ne faut pas oublier le passé de la belle brune. Noah était donc son premier petit ami, que ce soit officiellement et sexuellement et ils étaient restés ensemble un an avant de se séparer à contrecoeur. Puis, elle avait été avec l'enfoiré de photographe qui l'a tabassé pendant neuf mois et après plus rien de sérieux. Sa dernière histoire s'étant soldée par un passage à tabacs et une perte de bébé, ça vous vaccine un long moment contre les histoires sérieuses... Alors, certes, elle n'avait pas fait une croix sur la gente masculine, mais elle s'en servait uniquement pour prendre son pied et sans Noah, elle serait surement encore en train de faire ça avec n'importe qui, n'importe où... C'est vrai, elle n'aurait jamais eu la force à s'engager avec quelqu'un et le fait qu'ils se soient retrouvés était un signe pour elle. La belle brune le connaissait bien, elle était sortie un an avec lui, un an où ils avaient été très heureux, donc elle lui faisait pleinement confiance et elle avait hâte d'engager cette nouvelle relation avec lui, surtout qu'elle serait probablement très différente de l'ancienne. Ben oui, ils n'étaient que des adolescent, à l'époque leur principal soucis était de savoir où ils pourraient trouver un coin tranquille pour s'envoyer en l'air ! Ben oui, chez elle, c'était impossible, ses parents l'auraient massacrés s'ils les avaient surpris et chez lui, le risque aussi de se faire prendre et que ça arrive aux oreilles de ses parents... Sait-on jamais et puis elle était légèrement paranoïaque à l'époque... Elle l'était toujours un peu cela dit. Bref, donc depuis hier soir, une toute nouvelle aventure commençait pour nos deux amoureux et elle avait hâte de la commencer vraiment, hâte de se prendre la tête pour une histoire de ménage ou de destination de vacances, les trucs des couples normaux quoi. Bref, avant de lui dire qu'il adorait savoir qu'aucun homme ne lui faisait autant d'effet, il se venta -pour ne pas changer :p- et ça la fit un peu rire, elle lui dit : « T'arrête de te vanter oui, tu ne vas plus passer les portes avec ta grosse tête ! Je te jure... et j'ai jamais dit ça comme ça, j'ai seulement dit que j'avais eu les meilleures parties de jambes en l'air avec toi, rien n'à voir, cela dit on ne continuera pas sur ce sujet, qui pourrait s'avérer glissant... » Ben quoi ? Elle voulait baiser elle ! On ne sait jamais, s'il se vexe ou qu'ils se disputent pour deux mots qu'il n'a pas compris, au-revoir l'orgasme ! xD.

Bref, ils se mirent donc à se chauffer, ils avaient même parlé des sous-vêtements de la belle qu'il aimait arracher -mais bon je vais zapper ce sujet parce que ça tourne en rond xD-. Puis le jeune homme commença les choses sérieuses, mettant un peu de sirop d'érable sur son corps et le lécha pour recueillir tout ce sirop et pour, évidemment, la rendre folle. Après s'être bien amusé avec le sirop, il décida de changer d'aliment, faut dire que c'est vachement sucré ce truc-là et finalement il opta pour de la chantilly et de la crème glacée... Bon c'était à peu près tout ce qu'elle avait dans son frigo il faut dire. Finalement il déposa de la chantilly sur le corps de la belle brune qui fit une remarque plutôt vraie, c'était froid cette merde bordel ! D'ailleurs ça l'amusa apparemment, il ne payait rien pour attendre cela dit, quand ce sera son tour, ça l'amusera beaucoup moins... Heureusement qu'une fois que sa langue se mit à l'ouvrage, ça allait beaucoup mieux et son corps se mit à chauffer si rapidement -faut dire qu'il était déjà bien chaud- qu'elle ne pouvait s'empêcher de gémir encore et encore sous les coups de langue de son homme. Suite au fait qu'elle venait de dire que finalement c'était chaud, il proposa de passer à la suite, à savoir la crème glacée... Il en déposa alors sur son décolleté et sur son nombril et elle se tortilla légèrement à cause du froid et il vint faire son malin -pour ne pas changer encore une fois :p- en disant qu'elle commençait à avoir froid... Juliet lui répondit : « Tu ne te rends pas compte, qu'après, ce sera à mon tour de jouer et je vais grandement me venger mon coeur... » Brefouille, il se mit donc à lécher la glace sur le corps de sa dulcinée qui n'avait plus froid du tout et qui savourait largement ce petit plaisir avec des petits soupirs qui en disaient long sur ce qu'elle ressentait... Mais ce n'était pas fini, puisqu'il lui retira son boxer et il alla s'amuser avec son intimité. Inutile de dire que cette fois il la rendait complètement folle, elle passa les mains dans ses cheveux pour l'encourager, alors qu'il mêlait douceur et fougue et qu'elle gémissait de plus belle, mais alors qu'elle était à deux doigts de jouir, il s'arrêta... Légèrement frustrant n'est-ce pas ? Il revint vers sa bouche, l'embrassant langoureusement, avant de faire, encore xD, son malin... Elle répondit : « Et j'ai comme l'impression que c'est à moi de jouer et que tu vas me supplier d'arrêter... » Elle posa sa main derrière sa nuque, le poussa pour qu'il vienne l'embrasser et elle l'embrassa langoureusement, le mordillant même au passage... Puis elle se stoppa et descendit de la table, elle prit sa main pour l'emmener au salon, non sans avoir emporté la chantilly avec elle et le poussa pour qu'il s'allonge sur le canapé. Évidemment, elle ne tarda pas à lui monter dessus, commençant déjà à se déhancher sur la bosse de son boxer pour l'exciter un peu plus et elle dit avec un petit air coquin : « Ah mon tour de faire la maligne... » Jules déposa de la chantilly sur son torse, puis la posa sur la table basse et commença à le lécher, en débutant par le haut de son torse, descendant doucement jusqu'à son bas ventre et même quand il n'y eut plus de chantilly, elle continua à lécher intensément le bas de son ventre.

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Lun 27 Juin - 13:21

Bon ok il venait un peu de se la raconter et de se vanter, mais il l'avait fait de bien belle manière, sans sauter dans tout les sens, dire qu'il savait qu'il était le meilleur et tout ce qui s'en suit. Non il avait été très sobre, disant simplement qu'il aimait entendre qu'elle lui fasse ce genre de compliments. Néanmoins, après lui avoir dit d'arrêter de se la raconter car il se retrouverait avec la grosse tête, elle joua sur les mots, précisant qu'elle n'avait jamais dit cela de cette manière. Bon ok elle n'avait pas dit exactement ça, mais en même temps pour avoir les meilleurs parties de jambe en l'air, il faut bien que la personne fasse de l'effet non ?! Et puis elle avait passé un an avec lui par le passé, et au début de leur relation, ce n'était pas pour son côté blagueur qu'elle était avec lui. Bon d'accord c'était parti du fait qu'il était très doué en langue et notamment le français, mais si elle avait craqué face au beau brun, c'est bien parce qu'elle le trouvait mignon non ?! Du moins c'est la logique car on a beau dire que l'important restait la beauté intérieur, pour une mannequin de renommée mondiale comme Juliet, elle ne s'afficherait sûrement pas au bras d'un homme qui ferait baisser un peu son image de jolie femme sexy. Et puis soyons réaliste, le beau brun et la demoiselle formaient un couple tout ce qu'il y a de plus sexy. Mais bon, il se passerait bien des unes de magazine notre Noah. Sauf qu'il savait qu'à un moment ou un autre, il serait amené à accompagner Jules à une soirée ou assister à un de ces grands défilés et il ne pourrait pas échapper aux flashs qui voudraient savoir qui il était. Mais bon, d'ici là il y avait encore le temps -ou pas ! Idée de sujet tiens xD-. Elle disait donc juste avoir dit qu'il avait contribué à lui offrir les meilleures parties de jambes en l'air de sa vie, avant de dire qu'ils n'allaient pas s'éterniser sur un sujet qui pourrait être si glissant. Pas faux, un mot de travers et chacun partirait de son côté et au revoir le petit-déjeuner coquin et donc une des meilleures parties de jambes en l'air de la miss. Il la regarda perplexe face à ce qu'elle venait de dire et rétorqua néanmoins pour clôturer le sujet. Bah oui il avait bien le droit à une petite défense non ? « Je me vante pas chérie, j'aime juste entendre ce genre de choses... Et puis je trouves que tu joues un peu sur les mots mais bon, dans tout les cas je te fais de l'effet et après je t'offres les meilleures parties de jambes en l'air de ta vie comme tu l'as dis, cette fois j'invente rien... » Puis justement pour éviter toutes disputes, ils conclurent ce sujet et le beau brun la caressa doucement du bout des doigts en disant : « D'ailleurs celle à venir pourrait bien en faire partie également... » A comprendre bien entendu que cette partie de jambe en l'air serait exceptionnel.

Et d'ailleurs elle partait bien pour être chaude et inédite. En effet, un petit-déjeuner coquin, c'était une première et le beau brun comptait bien faire de ce moment un moment inoubliable. Il s'était donc employé dans un premier temps à chauffer la demoiselle en léchant sur sa poitrine et le reste de son corps du sirop d'érable. Il commençait à réussir à la rendre dingue mais il ne voulait pas s'arrêter en si bon chemin. Comme dirait notre ami Buzz L'Eclair, vers l'infini et au delà. -c'est nul mais j'espère que ça t'auras au moins fait sourire xD- Et bien oui Noah partait très loin puisqu'il avait dans un second temps attrapé une bombe de chantilly afin de pouvoir déguster autre chose sur le corps de sa petite amie, tout en l'excitant un peu plus, même si au départ elle avait trouvait cela un peu froid, le faisant remarqué d'une manière qui l'avait beaucoup amusé. Une fois de plus, ce petit jeu était un franc succès pour lui, mais il avait décidé de pousser le vice encore plus loin. Au final, elle n'avait pas trouvé cela très froid malgré ses sursauts lorsqu'il avait déposé la crème sur elle, et bien là il lui avait dit qu'à coup sûr elle sentirait la crème glacée. Lorsqu'il déposa cette crème glacée -conserver à -18°C je tiens à le préciser mouahaha choc des températures !!! xD- sur le corps de cette demoiselle, il ne put s'empêcher de faire le malin face à ses jolis petits tortillements sur la table de la cuisine. Lorsqu'elle lui rétorqua qu'il ne devait pas être conscient qu'après ce serait à elle de jouer et qu'elle se vengerait, il continua à répondre sourire aux lèvres.
« Si jen suis conscient, mais c'est de la bonne vengeance et puis même si la sensation est désagréable, je prédis qu'elle ne le restera pas longtemps, donc c'est un moindre mal pour un grand bien... » La preuve quelques secondes plus tard, alors qu'il dégustait sa crème glacée, la belle lachait à nouveau des soupirs bien joyeux. Bon après ce qu'elle avait enduré même si elle avait apprécié, il voulait la remercier et la glace glissant vers l'intimité de la jeune femme était l'excuse parfaite pour lui retirer son boxer et allait jouer un peu plus bas alternant fougue et moments de douceur pour lui faire un bien fou. Elle aimait ce qu'il faisait et c'était le principal vu qu'elle l'encourageait, caressant ses cheveux pendant ce temps en lâchant des gémissements très expressifs du pied qu'elle prenait. Puis il revient pour l'embrasser, disant que désormais plus rien ne semblait pouvoir la refroidir et cette dernière semblait le confirmer, disant qu'elle son impression était que c'était son tour de jouer et qu'il allait la supplier d'arrêter. Il eut un petit sourire coquin avant de répondre : « J'ai d'autres moyens que te supplier pour te faire arrêter... Mais en effet, mon petit jeu est pour le moment terminé mon ange... » Puis elle l'attira à lui en posant une main sur la nuque pour l'embrasser langoureusement, le mordillant gentiment au passage la lèvre, tandis qu'il répondait à ce baiser fougueux avant qu'elle ne descende et ne l'emmène vers le salon, bombe de chantilly à la main -et la glace ?! On laisse pas fondre de la glace :'( Range la non mais ! Ou mange la sur Noah rolala Quel gâchis, on voit que Juliet a du fric a claquer xD-. Une fois devant le canapé, elle le poussa sur ce dernier et là où en temps normal il n'aurait pas bouger d'un centimètre face au peu de force de la demoiselle face à lui, il se laissa tomber sur le sofa avant qu'elle ne le fasse s'allonger. C'est bizarre quand les choses sont sexuels les gens se laissent faire sans résistance hein ?! Elle se mit à califourchon sur lui, se déhanchant sur Noah pour réveiller le petit qui avait presque émergé rien qu'en chauffant Juliet quelques instants auparavant. Puis elle annonça que c'était à elle de faire la maline mais il ne se faisant pas de mauvais sang, il savait qu'elle ferait tout pour l'exciter, autant dire qu'il adorerait. Il la provoqua donc avec un petit sourire : « Je t'en prie mon amour, amuse toi... » Puis elle déposa de la chantilly sur son torse et il se mordit la lèvre intérieurement pour ne rien lui laisser faire sur la fraicheur de tout cela puis elle débuta le même jeu que lui, à savoir déguster la chantilly, léchant le haut du torse du beau brun, descendant doucement alors qu'il fermait les yeux, caressant les cheveux de Jules pour l'encourager à son tour tout en se mordant la lèvre inférieur, surtout qu'elle s'attardait également sur le bas ventre qui commençait fortement à faire augmenter la température corporelle. Il prit une grande inspiration pour lui dire avec un fin sourire provocateur : « J'ai l'impression de ressentir ce que tu ressentais y a quelques minutes... » Provocation ? Non, tellement pas son genre... Quoi que, il aimait la taquiner, mais surtout il savait qu'elle redoublerait d'effort pour le rendre dingue, ce qui signifiait double ration de plaisir pour lui non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mar 28 Juin - 10:02

Nos deux jeunes gens partaient sur une pente légèrement savonneuse, elle venait de lui dire qu'elle avait eu les meilleures parties de jambes en l'air de sa vie avec lui et bien sûr, monsieur "grosse tête", s'était monté la tête justement. Le truc n'était pas de déceler le vrai ou le faux, non le truc était de ne pas avoir envie de le faire descendre de son pied d'estale en deux secondes en disant qu'elle avait connu bien meilleur que lui en fait. Honnêtement, ça la démangeait grandement, vous ne pouvez même pas imaginer à quel point... Mais il risquait de se vexer et du coup, plus de sexe avant qu'elle n'ait réussi à le faire débouder... Et ça peut durer longtemps, vu que Me Williams avait une certaine fierté mal placée. Bon d'accord, elle avait exactement la même, mais bon. Enfin, la jeune femme lui fit part de ce qu'elle pensait, à savoir qu'ils feraient mieux de ne pas continuer cette conversation. Et vous croyez qu'il se serait tu ? Et bien non ! Encore une fois, il fallait qu'il ait le dernier mot, c'est grave ça non ? On dirait qu'il ressent le besoin d'avoir le dessus sur elle, comme un mal sur sa femelle... Hey oh ! On se réveille on est au vingt-et-unième siècle ! La condition de la femme elle a changé. Seulement, elle était bien décidée à ne pas lui laisser le dernier mot cette fois. Elle voulait bien être gentille et tout ce que vous voulez, mais il y a des limites à la connerie hein. Parce-que plusieurs fois Jules s'était une bonne fifille, ou alors seulement parce qu'elle voulait baiser xD, mais pas cette fois, la révolution est en marche les amis ! -ok je pète un câble, je suis réveillée depuis pas très longtemps xD-. Bref, elle lui répondit alors : « Tu vois comment t'es ? Je te dis qu'on arrête de parler de ça, mais toi, non ! Faut toujours que tu la ramènes, c'est quoi ? Un égo de macho ? Soit belle et tais-toi ? Je suis l'homme c'est moi qui ait le dernier mot ? Et ben laisse-moi te dire que si tu voulais une potiche t'es mal tombé avec moi ! » D'accord, elle s'emportait un peu... Mais bon, elle en avait un peu assez pour le coup, c'était chaque fois pareil -toujours tu me fais le coup du dernier mot, alors je me rebelle xD-. Et puis c'est vrai, elle était mannequin, oui, mais pas potiche, elle avait un cerveau aussi et elle était légèrement agacée pour le coup oui.

Puis nous retrouvons nos deux amoureux dans la cuisine, elle, allongé sur la table et lui s'amusant à déguster toutes sortes de choses sur le corps de sa chérie. Le sirop d'érable, puis la crème chantilly et il avait terminé par la glace. D'ailleurs, quand il déposa de la glace sur son corps, elle frissonna, il ne faut pas oublier que son corps était chaud comme la braise et que la glace très froide, je vous laisse imaginer la sensation... Le pire dans tout cela, était que Noah passait son temps à faire son malin, il ne se rendait pas compte qu'après c'était à elle de jouer, ben oui, elle n'allait pas le laisser frustré xD, "merci de m'avoir fait prendre mon pied, on se téléphone" xD. Puis bon, elle aimait bien aussi être dominatrice un peu. Bref, elle lui dit d'ailleurs remarqué et en bon sadique qu'il est xD, il disait en être conscient, mais comme il dit, ce ne sont que des bonnes choses, ils ne se torturent pas, pas douloureusement en fait. Bref, il lécha finalement la glace sur son corps et retira son boxer pour s'amuser aussi entre ses jambes... Il était fort xD. Inutile de dire qu'elle prenait un pied fantastique, il suffisait d'entendre les gémissements qui sortaient de sa bouche de toute façon... Le pire c'est qu'elle aurait bien été à son orgasme et qu'il s'était arrêté avant... Pauvre mec :p. Enfin, il revint l'embrasser et elle lui disait que maintenant, c'était à elle de jouer et qu'il allait la supplier d'arrêter, mais il répondit qu'il avait ses propres moyens pour ça... Elle voyait le genre d'ici, la force quoi... Enfin ça lui déplaisait pas :p. La belle brune répondit : « C'est un peu injuste ça, moi je ne peux pas utiliser la force pour que tu arrêtes... Cela dit, je ne vois pas pourquoi je voudrais que tu arrêtes... » Ben oui, elle pouvait avoir plusieurs orgasmes, aucun problème :p, pas dix non plus, évidemment. Enfin après un nouveau baiser langoureux, elle l'emmena au salon, le fit s'allonger sur le canapé et lui grimpa dessus, se déhanchant sur le "petit" pour l'exciter davantage, avant de prendre la bombe et de lui dire qu'elle allait s'amuser maintenant... Il lui donna l'autorisation, comme si elle ne l'avait pas déjà xD et elle déposa de la crème sur son torse, crème qu'elle prit un malin plaisir à recueillir avec sa langue... Alors qu'elle s'amusait au niveau de son bas ventre, il disait qu'il commençait à ressentir ce qu'elle avait ressenti un peu plus tard... Elle remonta jusqu'à ses lèvres, l'embrassant très langoureusement et elle fini par lui mordre doucement la lèvre en disant : « Ça c'était rien, c'est maintenant qu'on commence les choses sérieuses bébé... » Elle se redressa et lui retira son boxer -et on dit bonjour au petit bien réveillé maintenant xD-, puis elle déposa un peu de chantilly dessus -un peu, parce que je ne suis pas sûr que ça tienne des masses xD-, elle reposa la bombe et se pencha dessus, récoltant du bout de la langue la crème, histoire de bien le rendre dingue... Puis au bout d'une minute, elle se mit vraiment à l'ouvrage et commença vraiment sa petite gâterie, comme il aimait.

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mar 28 Juin - 14:06

Etait-elle vraiment sérieuse là ? Elle était entrain de s'énerver et montrer un certain agacement à l'égard de Noah alors que c'était elle qui avait lancé le sujet et avait chipoté sur ce que le beau brun avait dit. Surtout qu'il ne faisait que se défendre là où elle semblait un peu abusé. En effet, jamais il était venu se vanter en choppant la grosse tête. Où était le mal a apprécié entendre de celle que vous aimez que vous êtes celui qui lui offrait les meilleures parties de jambe en l'air de sa vie ? Nulle part voilà ! Il avait donc juste aimé entendre cela et alors qu'elle lui avait dit de pas choper la grosse tête, il s'était défendu, répétant simplement les mots de la jolie brune comme pour lui dire que sur ce coup là il n'inventait rien. En tout cas, elle avait démarré au quart de tour et là elle enchainait les questions et les reproches, disant qu'il n'était pas possible, que c'était plus fort que lui de se taire quand elle cloturait le sujet et qu'il voulait toujours avoir le dernier mot. Combien de fois faudra-t-il qu'il dise qu'il avait juste reprit ses mots et qu'il ne se la racontait pas ? Enfin elle ne s'arrêtait pas là, le traitant de macho et le faisant passer pour ce qu'il n'était pas. Il n'était pas du genre macho, sauf quand la situation l'exigeait, et oui, il laissait ressortir son côté macho dès lors qu'une femme voulait se montrer supérieur. Bah quoi ? On prône l'égalité des sexes mais quand on donne la main ça vous prend le bras, donc autant dire que lorsqu'une femme essayait de le dominer, il en faisait de même jusqu'à ce qu'elle redescende sur Terre et redevienne son égal... Jamais il n'avait sous estimé ou rabaissé une femme. Oui il aimait avoir le dessus lorsqu'ils s'amusaient avec Juliet, mais jamais il n'avait été jusqu'à la prendre pour une potiche. Et puis d'ailleurs il le savait très bien. Elle avait beau être mannequin, il l'avait assez côtoyé, notamment dans leur jeunesse pour savoir qu'elle n'était pas du genre à se taire. Et c'est d'ailleurs bien un trait de caractère qui l'avait séduit, d'avoir du répondant dans leurs taquineries. Si il était le seul à la tailler et qu'elle sourit bêtement, ça n'aurait rien eu de drôle. Enfin face à la miss qui commençait à s'emporter et à râler, le beau brun fit les grands yeux avant de lui répondre d'un ton le plus neutre possible : « Hey hey hey doucement chérie... On va pas en faire un fromage ?! Je reprenais tes mots pour clôre le sujet rien de plus, je voulais pas non plus lancer un débat. Où tu vas chercher tout ça ? Tu sais bien que c'est pas mon genre d'être macho comme ça... Et puis ça tombe bien, j'aime pas les potiches qui n'ont pas de répondant parfois. Je voulais une femme belle, intelligente et avec un minimum de caractère, et je pense avoir tiré le bon numéro avec toi... » conclut-il avec un petit sourire. Est ce que ça allait la détendre un peu ces petits compliments ? Croisons les doigts pour que ce soit le cas.

Enfin la situation s'était inéluctablement -pfiou le mot sorti de je ne sais où dans mon crâne, la chaleur le fait bouillir xD- arrangé puisque le beau brun venait de déguster sur le corps nu de la demoiselle du sirop d'érable, de la crème chantilly et même de la crème glacée sans la moindre résistance. Les remarques de la belle n'y faisaient rien, le beau brun restait amusé, et ce même lorsqu'elle le menaça, disant qu'il oubliait qu'après elle se vengerait sur lui. Et si justement c'était sa motivation ? La rendre dingue pour qu'elle en fasse tout autant ! D'ailleurs il alla plus loin, lui retirant son boxer pour s'amusait entre les jambes de la belle, ressentant et entendant très bien le plaisir qu'elle prenait. Puis il se stoppa, l'embrassant langoureusement avant qu'elle ne décrète que c'était à son tour de jouer et qu'il la supplierait d'arrêter. Et bien je voudrais bien voir ça. Surtout si elle lui fait prendre son pied, jamais il ne lui demanderait d'arrêter. Et n'étant pas sado-maso, jamais il ne lui demanderait non plus d'arrêter de lui infliger un quelconque supplice. Mais comme il venait de lui dire, si vraiment elle ne s'arrêtait pas, il aurait les moyens de la stopper. Elle voyait de là qu'il utiliserait la force, mais bon il voulait quand même faire qu'un avec elle et pas qu'elle l'emmène à la jouissance extrême -romantique n'est ce pas ? xD- donc si il sentait la fin arrivait, il n'hésiterait pas à la stopper de force. Elle s'en plaignait un instant avant de se rétracter et que lui se mette à rire avant de dire doucement à son oreille :
« Ouais mais justement, je sais que parfois t'aime que j'utilise la force... Et puis comme tu l'as dis, j'ai aucune raison d'arrêter, par contre toi, si tu veux profiter du petit, faut bien arrêter avec qu'il ne retourne se coucher... » On fait pas de dessins ?! Elle le comprenait très bien, et c'était bien la seule qui devait comprendre cette phrase. Puis hop là direction le salon où la belle l'emmena avec la chantilly, le poussant à s'allonger pour se mettre assise sur lui, de dandinant sur la bosse qui était dans son boxer, histoire de l'exciter un peu plus et que le petit soit vraiment au top de sa forme. Elle lui annonça quelques secondes plus tard qu'elle comptait jouer avec lui et c'est avec un grand sourire qu'il accepta. Comme on dit chacun son tour, et là il avait hâte d'atteindre la même température corporelle que la demoiselle. Ce fut à son tour d'avoir le torse couvert de chantilly pendant qu'elle le léchait de manière très sensuelle, commençant à faire de l'effet à Noah. Quand elle s'attardait sur son bas ventre, il lui dit alors qu'il ressentait un peu les mêmes sensations qu'elle avait eu plutôt ! C'est alors qu'elle revint l'embrasser en le mordant au passage, ajoutant que ce n'était rien, que c'était maintenant qu'elle allait s'amuser. Il eut un petit sourire coquin et lui répondit d'un air provocateur : « Je me disais bien que jusqu'à maintenant ça manquait d'originalité par rapport à ce que j'avais pu faire... » A peine termina-t-il qu'elle glissa entre ses jambes, lui retirant le boxer délicatement, se retrouvant nu à son tour. Elle déposa un peu de crème sur la tête du petit et là par contre, il ressentait sur cette partie fragile la fraicheur l'espace d'une petite seconde, avant que la belle ne le chatouille du bout de la langue, ramassant la chantilly par la même occasion. Il prit une grande inspiration et se mordit la lèvre inférieur tout en fermant les yeux avant qu'elle ne commence à lui faire une gâterie. Il laissa ses mains se poser sur les cheveux de la demoiselle, les caressant au rythme de ces caresses à elle tout en sentant son corps monter en température et sa respiration se faire de plus en plus rapide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet C. Davenport
JULIET ; - Fucking Perfect !

avatar

♣ Messages : 900

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mar 28 Juin - 15:48

Bon d'accord, peut-être qu'elle prenait la mouche trop vite, mais ça, c'est parce qu'il faisait toujours pareil ! Chaque fois qu'ils se disputaient ou autre, il fallait qu'il ait le dernier mot, ça avait tendance à l'agacer au plus au point... C'était genre "c'est moi l'homme, alors la ferme"... Bon, elle savait qu'elle exagérait, il était loin d'être ainsi, c'était même un garçon très respectueux des femmes et pas macho pour un sous, sauf quand il le fallait... C'est vrai que miss Davenport avec un caractère assez fort et il lui fallait tout de même un garçon qui soit du même genre. Vous imaginez un peu si elle sortait avec un type qui lui faisait ses quatre volontés ? Le pauvre, ce serait un pantin déjà et ensuite, ça l'amuserait deux semaines avant qu'elle ne s'ennuie profondément avec. Résultat, en plus de passer pour une mauviette, il finirait par avoir le coeur brisé à la fin. Assez pathétique en fait. Finalement il lui demanda d'aller doucement... Et là elle aurait été capable de gueuler en disant qu'il ne devait pas lui dire ce qu'elle devait faire -xD- mais bon, elle voyait bien qu'il était embêté qu'elle se mette en colère, enfin qu'elle râlait plutôt, parce que si elle était en colère les objets auraient déjà volé à travers la pièce ! De plus il ajouta qu'elle se faisait des films, que ce n'était pas son genre d'être macho et qu'en plus de ça, elle savait bien qu'il n'aimait pas les potiches. Pas faux, parce que sinon ça ferait longtemps qu'il aurait fuit. Parce qu'ils avaient beau ne sortirent ensemble officiellement que depuis hier soir -ça fait une éternité pour moi !- ils s'étaient revus régulièrement depuis pas mal de temps et des disputes il y en avait eu plus d'une et pourtant ils n'étaient pas en couple, mais ils ne pouvaient pas s'empêcher de ressentir de la jalousie quand il voyait l'autre avec une autre personne... Ce qui avait amené pas mal de disputes et de parties de jambes en l'air torrides et violentes par la suite... On se souvient tous de la fois où la miss lui avait tapé une crise parce qu'elle l'avait vu ressortir de son immeuble très bien accompagnée d'une blondasse... Ils étaient alors partis lui acheter une voiture, elle lui avait fait sa crise en plein milieu de la route et ils avaient finalement fini par s'envoyer en l'air sauvagement sur le capot de la voiture. Bref. Tout ça pour dire que là, ce n'était pas une dispute, sinon ça serait rapidement vu. Finalement, elle se calma, c'est vrai, c'était bête comme réaction et il avait raison -pour une fois-, elle lui dit : « T'as raison, excuse-moi... » Puis elle ajouta avec un petit sourire, concernant le fait qu'il ait tiré le bon numéro : « C'est gentil de dire ça... Tu as effectivement beaucoup de chance... Mais je suis très chanceuse également avec toi. »

Finalement nos deux amoureux se retrouvèrent au salon -je pense qu'on a fait le tour de la cuisine xD- et ce fut au tour de la belle brune de prendre le contrôle de situation et elle avait vraiment hâte ! C'est vrai, lui il s'était plus qu'amusé avec elle et elle avait bien prit son pied, alors elle estimait qu'il fallait qu'elle lui rende l'appareil... La plupart du temps, elle lui donnait de plaisir en premier et c'était lui qui passait ensuite, de ce fait, elle était déjà bien excitée, pour une fois c'était l'inverse et de ce fait, elle avait hâte de savoir comment il allait s'en tirer... Jules le poussa sur le canapé du salon -qui n'est pas en cuir :p- et elle lui grimpa dessus, une fois sur lui, elle commença à se déhancher, plus ou moins lentement pour que l'exciter davantage. Puis la belle attrapa la chantilly et en déversa sur le torse du jeune homme qu'elle entreprit de lécher encore et encore, peu importe de lécher ou d'être lécher -ça fait bizarre dit comme ça xD- on prend autant son pied pour l'un comme pour l'autre. Savoir l'effet qu'elle lui faisait rien qu'avec sa langue ça la rendait aussi folle que quand c'était la situation inverse et que c'était lui qui lui donnait du plaisir. Il fit, par la suite, son malin en disant qu'il 'impression de ressentir ce qu'elle ressentait il y a quelques minutes et elle remonta pour l'embrassa très langoureusement, lui mordilla sa lèvre au passage, puis elle lui dit qu'il n'avait encore rien vu et que c'était maintenant que commençait les choses sérieuses... Et là, il lui balança, dans les dents, qu'elle n'avait rien fait d'original --' -t'as le don pour sortir des trucs cons à des moments où il ne faut pas je te jure !-... Et il voulait qu'elle fasse quoi d'autre au juste ? Qu'elle se lève et fasse la danse des canards... Manger quelque chose sur quelqu'un, il n'y avait pas cinquante façons de le faire, sauf si elle avait loupé un épisode... Elle le regarda, l'air de dire "pardon ?" avant de dire : « Oh pardon monsieur l'expert... Dis-moi qu'elle est l'autre façon de manger quelque chose sur le corps de quelqu'un et je le fais de suite ! » Bon heureusement qu'elle n'était pas rancunière... Ou si, mais elle était trop excitée pour lui en tenir rigueur -heureusement pour lui...-. Finalement, elle descendit plus au sud et mit un peu de chantilly sur le petit, qu'elle dégusta avec le bout de sa langue. Après une bonne minute à l'exciter comme cela, elle y alla beaucoup plus franchement et offrit à son homme une gâterie digne de ce nom et à entendre sa respiration devenir de plus en plus rapide, elle était plutôt douée pour ça. Les mains du beau brun vinrent caresser ses cheveux, alors la belle continuait son manège de plus belle... Ben oui, il voulait qu'il la supplie d'arrêter n'oubliez pas :p.

_________________

    ❒Single ❒Taken ✔ Regularly fucking with Noah T. Williams
    ROMÉO & JULIET ♥️ Je hais ta façon de me parler et la couleur de tes cheveux. Je hais ta façon de conduire et de me regarder dans les yeux. Je hais tes stupides bottes d’armée et ce que tu devines en moi. Je te hais au point d’en crever et même de te tuer parfois. Je hais ta façon d’avoir raison, tes histoires inventées. Je te hais quand tu me fais rire, d’avantage quand tu me fais pleurer. Je te hais quand tu n’es pas là et que tu es dieu sait où. Mais je hais surtout de ne pas te haïr, ni un seul instant, ni une seule minute, ni même du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ Messages : 891

MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   Mar 28 Juin - 17:58

La troisième guerre mondiale semblait enfin évitée. Bon d'accord, il venait plutôt s'assurer une partie de jambe en l'air endiablée et très coquine avec sa nouvelle petite amie, c'est peut être d'ailleurs cette idée de petit-déjeuner érotique qui avait calmer la boule de nerfs qui s'était formé face à Noah. Bien heureusement, il avait semble-t-il les bons arguments pour la faire se calmer et il était bien content. Après tout elle le connaissait assez pour savoir qu'il n'était pas du genre à jouer les machos et rabaisser les femmes. Autant dire que ça avait grandement jouer dans la balance. Si elle ne connaissait pas si bien, si courtois et si respectueux de la gente féminine, elle aurait sûrement poussé un peu le bouchon plus loin. Enfin ce qui choqua notre beau brun très légèrement, ce n'était pas le fait qu'elle lui disait qu'il avait raison, ce qui sous entendait qu'elle avait tort ! -mouahahaha- mais qu'en plus de cela elle venait de s'excuser de son comportement. Soit elle avait chopé un coup de soleil avec ce magnifique soleil frappant Los Angeles depuis plusieurs jours, offrant des températures estivales au dessus de la normale comme on en avait pas vu depuis bien des décennies, faisant augmenter les températures de près de 20°C en près d'une semaine -oui ça va monsieur météo est parti xD-. Bref, donc soit elle avait chopé un coup de soleil, soit elle voulait vraiment que le beau brun l'envoie au septième ciel. Bah oui, une Juliet Davenport qui s'excuse c'est tellement peu courant et pas normale pour lui de l'entendre qu'il en était un peu choqué. Néanmoins il ne jouerait pas là dessus en la taquinant parce qu'il se doutait bien que c'était la meilleure manière pour que plus jamais à l'avenir elle ne s'excuse à nouveau. Et puis quand la situation l'exigeait, c'était assez plaisant et réconfortant de voir que c'était elle qui s'emportait pour rien, et pas lui qui avait fait entièrement le con. Il se contenta donc d'un petit sourire et ajouta : « Je préfère nettement ça et t'es presque entièrement pardonné » dit-il en lui mordillant l'oreille. Bah quoi ? Ça voulait juste dire qu'ils allaient s'amuser, une manière de se pardonner totalement, même si on voyait bien là qu'il lui avait pardonné déjà. Et l'un comme l'autre en était conscient. Puis elle ajouta avec le sourire qu'en effet, il avait beaucoup de chance de l'avoir, et elle lui retourna le compliment. Le sourire de Noah s'agrandit et il lui répondit : « Tu veux me faire rougir c'est ça ? » Puis il reprit dans un léger éclat de rire : « C'est vrai t'as aussi beaucoup de chance cela dit... » là oui il se la racontait un peu, mais elle en avait fait tout autant, elle serait donc bien mal placé pour lui faire une remarque là dessus tiens.

Par la suite, nos deux jeunes se dirigèrent vers le salon sous l'initiative de la jolie brune qui avait gentiment attiré son homme jusqu'en ces lieux. Il avait joué avec elle gentiment avec toutes sortes de choses sur le corps de la demoiselle tandis qu'elle était allongé sur la table de la cuisine. Oui cette fameuse table qu'elle n'avait jamais testé. Bon d'accord du coup elle l'avait pas totalement testé mais c'était un beau baptême pour cette table. Donc la belle prenait les choses en main, pour comme elle disait se venger à son tour. Et pour une fois, il était bien content de passer le dernier. Il l'avait rendu tellement folle et avait tellement joué avec elle, qu'il savait qu'elle ferait le maximum pour le rendre également fou, et Dieu seul sait qu'elle était très douée. Bon d'accord Noah le savait aussi, c'est pour ça qu'il avait un peu hâte de passer sous les mains de la demoiselle, même si à l'instant présent, c'était lui qui se retrouvait en dessous, la belle l'allongeant sur le canapé et grimpant sur lui tout en se déhanchant pour réveiller un peu plus le petit avant d'étaler de la chantilly sur le torse du beau brun et de lécher avec envie, s'attardant sur son bas ventre. Autant dire qu'il commençait à sentir monter la température mais c'était plus fort que lui, il aimait la provoquer. Elle le regarda donc un petit air interrogative sur son visage, lui renvoyant sa remarque à la tête et en rajoutant nettement. Le beau brun sourit avant de lui répondre :
« Je pense avoir touché un point sensible... Mais à toi de te montrer inventive. Je vais pas tout te dire... » Puis alors qu'elle commençait à retirer son boxer, il dit : « Bon ok cette fois j'aurais du me taire mais l'envie de te provoquer était juste trop forte.. » au moins il avouait un tort... De plus, elle glissa vers le petit, le recouvrant de crème chantilly et la léchant du bout de la langue avant d'y aller beaucoup plus franchement. C'est à cet instant que le jeune homme caressa les cheveux de Juliet pendant qu'elle lui offrait une gâterie qui lui faisait tellement de bien. Il fermait les yeux et se mordait la lèvre inférieure, sa respiration s'accélérait de plus en plus et même des petits soupirs de plaisir se faisaient très légèrement entendre. Le pire ? C'est qu'elle y mettait toujours plus d'entrain, de quoi le rendre dingue pendant de longues, longues et longues minutes. Ce serait tellement dommage que le jeune homme arriva à un point de jouissance dans cette situation qu'il dit entre deux soupirs de plaisir : « Bébé, je pense que si tu veux profiter du petit il faudrait ralentir un peu... » Ah bah oui, à moins qu'elle ne veuille pas du petit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !   

Revenir en haut Aller en bas
 

✿ Je t'ai voulu, je t'ai eu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✿ Californian Dream :: Los Angeles City :: Quartiers Résidentiels :: Malibu Colony :: Villa de Noah & Juliet-