AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When you touch my alcohol, I bite. || Aloyssia & Davon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: When you touch my alcohol, I bite. || Aloyssia & Davon   Ven 8 Juil - 3:15

      On dit que la vie appartient à ceux qui se lèvent tôt, moi je dis que la vie appartient à ceux qui se couchent tard.


      Mardi, vingt-trois heures. Je ne sais que faire, je suis seul chez moi, dans mon petit appartement miteux. Je regrette de ne pas travailler ce soir, au bar. Je n’ai rien à foutre d’autre que de travailler. Aucuns amis, aucune vie. Je suis simplement là, couché sur mon vieux canapé en train de fumer pleins de cigarettes, me brûler la gorge avec de l’herbe. Le temps est long, mais je n’ai pas envie de dormir. Je suis réveillé, bien «high» comme on dit. J’aurais bien aimé être entouré de gens, avoir de l’alcool à boire. Mon frigidaire de bière est vide, je suis en pénurie. Décidant enfin de me lever, la première place que je vais est à ma fenêtre, je regarde la vie dehors. C’est mort, tout est mort. Seul un endroit est encore en vie. Le bar, à deux pas de chez nous. Les gens boivent, fument, rient. Moment de nostalgie.

      Pourquoi n’irais-je pas ? Je pourrais toujours fumer, comme ce que je fais ici même. Mais il y aurait un plus; de l’alcool. Pas ce bar, c’est là où je travaille. Je passe mes soirées là-bas, enfermé. À faire boire les gens alors que c’est moi qui ai bue toute la journée chez moi. Ailleurs, plus loin. Je sors, barre la porte. Marche, vers l’infini de la rue. Plus loin, il y aura sûrement un bar. C’est quand même Los Angeles. Les bars, on en trouve à tous les coins de rues. On continue, le temps me semble long. Peut-être parce que je suis paresseux et que je n’ai traversé que cinq rues seulement. J’arrive enfin à un bar, assez beau. Je regarde à l’intérieur et trouve un coin tranquille. Je me rends au bar, me commande de l’alcool… Beaucoup d’alcool. Avec un plateau, je m’assois seul à ma table et je bois.

      J’ai dû boire vite, car ça commence à tourner. Je perds la notion du temps. J’ai l’impression que ça fait des heures que je suis ici, alors que ça doit faire même pas une heure. Les gens commencent à être beaucoup, je sens mon espace se rapetisser, trop de gens concentrés à un seul endroit au même moment. Tant pis, je sors fumer une cigarette. Prendre l’air, me fais du bien. Je me suis éloigné du rassemblement qui se trouvait devant la porte; tous des fumeurs également. Sans gêne, tout le monde collé, tout le monde rie avec des inconnus. C’est rendu n’importe quoi. Tellement, que ça m’énerve.

      Je rentre, retrouve ma table. Ce que je vois ? Un gros tas qui est en train de boire mes bières et mes shooter. Je commence à bouillir. En dedans de moi. S’il y a quelque chose que je déteste le plus dans le monde, c’est bien quelqu’un qui touche à MON alcool. J’aurais dû aller au dépanneur, acheter mon alcool, rester chez moi et boire. Ainsi, personne ne me l’aurait volé. Je suis en train de virer noir, surtout lorsqu’il me regarde de son air de chien enragé. «Tu veux quoi toi ?» C’était le coup de trop, la phrase qu’il ne fallait pas dire. Je lui saute dessus, tel un lion sortit de sa cage, prêt à faire des ravages. Il a été plus vite que moi tout de même, sûrement moins fini que moi. Je lui casse une bouteille sur la tête, il me tape. J’ai beau tenter de le frapper de toutes mes forces, on dirait que ma tête ne contrôle plus mes bras. Ils s’échappent, vont partout. À gauche, à droite, en haut… Pas sur lui en tous cas.

      Je suis simplement en train de me faire foutre une sale raclée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

♣ Messages : 47

MessageSujet: Re: When you touch my alcohol, I bite. || Aloyssia & Davon   Ven 8 Juil - 21:11

Davon - Leila ♥



Il était dix huit heure et je commençais à travailler après ma journée assez rempli en cours. Je rentrais vite chez moi, une bonne petite douche, je me changeais et j'allais enfin travailler. J'étais serveuse dans un bar et ce soir j'étais de soirée, heureusement je n'étais pas de fermeture. Mais bon serveuse était un métier assez bien, j'aime bien parler avec les gens , je suis assez sociable, bon après ça dépend avec qui.Une fois arrivé au travail je me mettais tout de suite au travail. Ce soir il y avait beaucoup de monde et je courais donc un peu partout. Mais j'ai un peu l'habitude.

Il était enfin minuit et mon patron arriva pour me dire que je pouvais partir et que j'avais fait un bon travail. J'allais dans les vestiaires pour me changer, un jeans et ma chemise et là j'étais prête pour sortir. Il y avait encore beaucoup de monde dans la salle, les autres serveurs travaillaient et courait partout. Puis je voyais un collègue barman qui me demandais de mes nouvelles et me demandais comment c'était passé ma soirée. Je parlais un peu avec lui, j'aime bien parler avec lui, je sais que je peux lui faire confiance. On commençaient donc à parler pendant quelques bonnes minutes.

Ensuite je lui disais au revoir et en me dirigeant vers la sortie je vis deux hommes commencé à se battre. Oh non je me disais que j'avais beaucoup de chance d'assister à ça. J'allais pour partir et ne pas me retourner. Mais je vis un homme se faire plus massacré et je ne pouvais pas le laissé comme ça. Moi qui n'aimais pas la bagarre, je décidais d'intervenir et me mettre entre les deux en évitant les coups bien sur.

-Oh on se calme là.

Je reconnaissais le jeune homme en face de moi, c'est moi qui lui avait servit son plateau d'alcool.

-Tout les deux dehors et maintenant!

Wahou je m'étonnais moi même, c'était bien la première fois que je m'énervais comme ça. Je regardais le jeune homme en face de moi, il n'avait pas l'air si en forme que ça.

-ça va aller?

Alors que je cherchais à savoir comment il allait quand le gros lourd m'attrapa par la taille pour me bousculer. Cela me fit paniquer tout de suite et cela put se lire sur mon visage, mais ça ne dura pas longtemps, mon collègue barman arriva pour me défendre et il mit l'homme dehors. Puis je me retournais vers l'autre homme en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

When you touch my alcohol, I bite. || Aloyssia & Davon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✿ Californian Dream :: Los Angeles City :: Beverly Hills & Belair :: Bar Marmont-